22/06 16:00

Intempéries: L'Eure et l'Orne passent à leur tour en vigilance Orange ce soir après l'Oise - Les recherches se poursuivent à Beauvais pour tenter de retrouver le jeune porté disparu

19h03: L'Eure et l'Orne passent à leur tour en vigilance Orange ce soir après l'Oise. Crue importante du Thérain et de la Charentonne-Guiel suite aux orages de la nuit de lundi à mardi et de mardi matin.

 

 

16h07: Le point sur la situation cet après-midi

Les recherches se poursuivaient mardi à Beauvais, dans l'Oise, pour tenter de retrouver un lycéen de 17 ans, emporté dans la nuit lors d'une fête avec des amis par la rivière Thérain, grossie par un orage "diluvien" qui a provoqué d'importants dégâts dans la ville. Venu sur place à la mi-journée, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'est montré pessimiste sur l'issue de l'opération: "on peut craindre le pire", a-t-il affirmé.

L'adolescent aurait chuté "soudainement" dans la rivière, un affluent de l'Oise traversant la ville, sans avoir pu se rendre compte qu'il n'était plus sur la chaussée, en raison du niveau de l'eau, a indiqué à l'AFP la procureure de Beauvais, Caroline Tharot. Habitant Hermes (Oise), à 5 km de Beauvais, il avait passé lundi matin son oral de baccalauréat et était sorti "manifestement à l’occasion de la fête de la musique", rejoignant, selon les images de vidéo-surveillance, un groupe de jeunes dans un préau en contrebas du Thérain" où "ils avaient les pieds dans l’eau dès 23h". Les images d'une autre caméra proche "montrent, à 23h13, cinq personnes en train de courir, le jeune homme, en avant du groupe, chutant soudainement".

"Deux jeunes hommes se sont immédiatement mis à l’eau pour tenter de récupérer la victime, en vain", a ajouté la procureure, précisant que 18 plongeurs participent aux recherches. L’enquête a été confiée au commissariat de police de Beauvais. "Plongeurs, drones avec caméra thermique et équipes cynotechniques ont été mobilisés", a indiqué à l'AFP Luc Corack, responsable local des pompiers.

Si la situation s'était "normalisée" en fin de matinée, avec toutefois une "grande vigilance" maintenue du fait de la poursuite des précipitations, selon la préfecture, l'orage nocturne a provoqué des dégâts "impressionnants", selon M. Darmanin. "Des commissions se réuniront dans les prochains jours pour la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle", a-t-il promis avant de rencontrer des commerçants sinistrés.

Les pompiers ont reçu 2.200 appels, pour 845 interventions. "En quelques heures, il est tombé 41 mm d'eau, dont 16 mm en 10 minutes", a relevé M. Corack. L'hôpital de la ville notamment a subi d'importantes inondations, provoquant l'écroulement d'un faux plafond, tandis que les urgences ont dû être transférées provisoirement à Clermont-de-l'Oise. Dans la matinée, la situation était toutefois "sous contrôle", selon la direction. Une école maternelle a aussi été fermée, quatre autres établissements scolaires touchés, et la succursale de la Banque de France inondée.

16h05: Météo France vient de placer l’Oise en vigilance orange pour "crues". "Crue importante du Thérain (dépt 60) suite aux orages de la nuit de lundi à mardi", explique Météo France.

13h46: Xavier Bertrand suspend sa campagne des régionales dans les Hauts-de-France le temps des intempéries, selon BFMTV. Cette annonce intervient alors que la ville de Beauvais (Oise) a été touchée cette nuit par un orage au cours duquel entre 35 et 60mm de pluie sont tombés. L’homme politique, candidat à sa réélection, est arrivé en tête dimanche lors du premier tour des régionales dans les Hauts-de-France

13h24: "Un phénomène orageux est actuellement en cours en région parisienne. Les sapeurs-pompiers de Paris sont pleinement mobilisés. Ne surchargez pas les lignes d'urgence, adoptez les bons gestes", annonce les sapeurs-pompiers de Paris sur Twitter.

12h36: "Les dégâts que nous avons constaté sont impressionnants", a déclaré le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin

10h06: Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce qu'il va se rendre à Beauvais aujourd'hui. "Je suis actuellement en lien avec le préfet, d'importants moyens de secours ont été déployés. Une personne portée disparue. Merci aux services de l’Etat mobilisés. J’apporte tout mon soutien aux Beauvaisiens", a déclaré le ministre sur son compte Twitter. 

09h58: Le point sur ce que l'on sait ce matin

D'importants moyens de recherche ont été mobilisés dans la nuit de lundi à mardi à Beauvais après un témoignage "faisant état d'une personne tombée" dans une rivière à la suite d'un orage "diluvien", a annoncé la préfecture. "Plongeurs, maître chien et drones équipés de caméras thermique" ont été mobilisés pour retrouver cette personne qui serait tombée dans le Thérain, un affluent de l'Oise traversant Beauvais.

L'orage "diluvien" qui "a stationné sur Beauvais entre 22h et 23h ce lundi" a entraîné "entre 35 et 60 mm de pluie localement", selon la préfecture de l'Oise. "Près de 600 interventions ont été engagées par les services d'incendie et de secours, dont 412 à Beauvais, 92 à Tillé et 57 à Auneuil", communes jouxtant Beauvais. Plusieurs routes sont "impraticables" et "les inondations ont également affecté des habitations et bâtiments publics".

"L’hôpital de Beauvais en particulier a subi des inondations importantes mais sans coupure d’électricité" et "un avion qui devait atterrir à Beauvais a été détourné sur l’aéroport de Lille", a encore indiqué la préfecture. La Somme, autre département de Picardie, a également été touchée dans la soirée par d'importants orages qui ont provoqué des "inondations par ruissellement" et le débordement de certains cours d'eau, selon la préfecture. A Loeuilly, un camping a notamment dû être évacué et une dizaine de personnes mises à l'abri dans la salle des fêtes. Des inondations ont aussi eu lieu dans le centre de Reims.

07h57: Il est tombé lundi soir, en une heure, l'équivalent d'un à deux mois de pluie à Beauvais. Victime d'un orage stationnaire, localisé juste au-dessus de l'agglomération, dans l'Oise, s'est retrouvée sous un déluge de précipitations. Les dégâts sont considérables : des rues entières inondées, des bâtiments, jusqu'à l'hôpital de la ville plongé dans l'eau. Les pompiers ont dû intervenir à plus de 600 reprises. Une personne est ce mardi matin portée disparue, elle serait tombée dans une rivière. 

06h38: Une personne est portée disparue à Beauvais, dans l'Oise, après l'épisode de fortes pluies et d'orages qui a touché la villelundi en fin de journée a indiqué Cyriaque Bayle, directeur de cabinet du préfet de l'Oise, à BFMTV. Cette personne serait tombée dans la rivière du Thérain, au cœur de la ville. Des recherches sont actuellement en cours pour tenter de la retrouver. "17 pompiers, sept plongeurs, trois équipes cynophiles et un drone avec une caméra thermique" sont déployés sur site. A Beauvais, plusieurs bâtiments publics et plusieurs salles de bloc opératoire de l'hôpital de Beauvais ont été inondés a ajouté Cyriaque Bayle. Il a plu l’équivalent de deux mois de pluie en seulement une heure.

05h52: Des orages accompagnés de fortes pluies ont provoqué cette nuit des inondations à Reims, dans la Marne, pour la troisième fois en deux semaines, mais aussi dans plusieurs communes de la Somme, ont indiqué les préfectures des deux départements. À Reims, un « orage stationnaire », localisé au-dessus du centre et à l’est de l’agglomération, s’est abattu vers 19 heures. Les précipitations ont atteint « 50 mm en deux heures », a indiqué la préfecture.

Vers 23 h 30, les autorités décomptaient 70 interventions des pompiers et une vingtaine toujours en cours. À 20 h 30, 900 foyers étaient privés d’électricité mais la situation s’est résorbée dans la soirée, la préfecture n’en comptabilisant plus que 30 peu après 22 heures.

Ailleurs sur le web

Vos réactions