16/06 15:18

Quelle est l’explication historique du genou à terre et que signifie-t-il ? Le journaliste franco-américain Gérald Olivier répond dans "Morandini Live" sur CNews - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Au cours de l'émission, le journaliste est revenu sur le renoncement des Bleus de mettre un genou à terre hier soir au début du match France/Allemagne alors qu'ils avaient 
annoncé leur intention de faire ce geste.

En duplex, Gérald Olivier, journaliste franco-américain et chercheur à l'IPSE (Institut Prospective et Sécurité de L'Europe), a donné un éclairage sur sa signification historique. "La première chose qu'il faut préciser, c'est que ce genou à terre a un sens s'il est fait pendant l'hymne national. Aux Etats-Unis, tout a commencé comme une forme de protestation durant l'hymne national (...) Le code veut que les Américains se tournent vers le drapeau durant l'hymne s'il y en a un ou sinon ils se tournent vers la tribune d'où vient la musique. Ils se lèvent et mettent la main sur le cœur. On n'a pas à chanter", a-t-il débuté en précisant que "l'hymne national est une façon de rendre hommage à l'unité nationale, aux valeurs nationales".

Et d'ajouter : "Aux Etats-Unis, il y a quelques années, le joueur de football américain Colin Kaepernick a décidé de mettre un genou à terre pour dénoncer le racisme systémique qui existe, pour lui, dans le pays et pour protester contre les brutalités policières. Son geste a été repris par la suite et est devenu symbolique. Ce geste n'a de sens que s'il est fait lors de l'hymne national". "Le joueur se met à genou devant personne, c'est un geste de recueillement (...) Lorsqu'un joueur de football met un genou à terre, il dit symboliquement 'je ne joue pas' parce qu'il y a des règles qui me dérangent", a continué Gérald Olivier en indiquant que "le geste a depuis été détourné, notamment par les Black Lives Matter".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
17/juin/2021 - 07h35

dans notre vieille France le fait de mettre un genou a terre est un signe de soumission a une personne ou une idée (adoubement de chevalier, religion, etc) le fait pour des footballeurs d'appliquer cette pratique venue des Etats unis n'a pas le même sens, a chacun d'apprécier ou pas, ce qui me fait sourire c'est que les mêmes en conférence de presse n'hésitent pas a se présenter derrière 4 bouteilles comme un homme sandwich sans que cela ne leur pose le moindre problème.

Portrait de Steyr
16/juin/2021 - 16h15
7440 a écrit :

Il doit y avoir encore une autre explication, car dans les séries US et lorsqu'il y a du sport on voit les sportifs mettre un genou à terre devant leurs coachs.

En fait le premier "genou à terre" est de Martin Luther King qui l'a fait en pleine rue pour prier. 

Vous voyez que ce geste est complétement détourné depuis.