12/11/2010 12:52

Des SMS pour aider les séropositifs

Rappeler par SMS aux séropositifs de prendre leurs médicaments anti-rétroviraux donne une impulsion majeure au suivi des traitements, qui durent toute la vie, selon un essai réalisé au Kenya.

Pour cette étude, intitulée "WelTel Kenya1", trois centres médicaux ont ciblé 538 patients infectés par le virus du sida (VIH). Soit ces patients recevaient un simple traitement, soit on y ajoutait l'envoi hebdomadaire d'un SMS.
Le SMS disait "Mambo?", c'est à dire en Kiswahili "Comment ça va ?", et le patient devait répondre "Sawa" ("ça va") ou "Shida" ("problème").

Ceux qui indiquaient qu'il y avait un problème ou ne répondaient pas dans les 48h étaient contactés par une infirmière, pour savoir ce qui n'allait pas.
Dans le groupe recevant un SMS, le nombre de patients suivant leur traitement à 100% était de 12% plus élevé que dans le groupe contrôle.
En outre, il y avait 9% de plus de patients qui réussissaient à abaisser leur charge virale en-dessous du niveau détectable dans le groupe avec SMS.

Les SMS ne coûtaient chacun qu'environ 5 centimes de dollar américain (3,5 centimes d'euro), et pouvaient être envoyés groupés. Seulement 3,3% nécessitaient un suivi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions