15/05 08:13

La BBC a annoncé hier soir le départ de son journaliste Martin Bashir, connu pour avoir recueilli en 1995 les confidences fracassantes de la princesse Diana

La BBC a annoncé hier soir le départ pour raisons de santé de son journaliste Martin Bashir, connu pour avoir recueilli en 1995 les confidences fracassantes de la princesse Diana dans des conditions qui font toujours polémique. Martin Bashir, 58 ans, chargé depuis 2016 de la couverture religieuse pour la radio-télévision publique britannique, avait réalisé l'interview de Lady Di pour l'émission Panorama, regardée par 23 millions de Britanniques.

L'entretien, qui avait propulsé sa carrière, avait fait l'effet d'une bombe: la princesse, décédée deux ans plus tard dans un accident de voiture à Paris, poursuivie par des paparazzis, y affirmait qu'il y avait "trois personnes" dans son mariage - en référence à la relation que Charles entretenait avec Camilla Parker Bowles - et reconnaissait avoir elle-même une liaison.

Vingt-cinq ans après cette interview, le frère de Diana, Charles Spencer, avait accusé le journaliste d'avoir falsifié des documents pour obtenir cette interview. "Martin Bashir a démissionné de son poste de responsable de la couverture religieuse et quitte le groupe", a indiqué le directeur adjoint de BBC News, Jonathan Munro.

"Il nous a fait part de sa décision le mois dernier, juste avant d'être réadmis à l'hôpital pour une autre intervention chirurgicale au coeur", a-t-il ajouté, soulignant qu'en raison de "problèmes persistants", Martin Bashir avait décidé de "se concentrer sur sa santé".

Selon Charles Spencer, Martin Bashir lui avait montré des relevés de compte - qui se sont avérés faux - prouvant que les services de sécurité payaient deux personnes à la Cour pour espionner sa soeur. C'est ce qui l'avait poussé, selon lui, à présenter le journaliste à Lady Di.

La BBC avait annoncé en novembre lancer une enquête indépendante, menée par un ancien juge de la Cour suprême, John Dyson, sur les circonstances ayant entouré l'interview de la princesse Diana, une décision qui avait été saluée par son fils aîné, le prince William. La police avait en revanche décidé en mars de ne pas lancer d'enquête.

Outre Lady Di, Martin Bashir avait aussi interviewé la pop star Michael Jackson pour un documentaire réalisé en 2003 pour ITV.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bib
15/mai/2021 - 09h36

Donc, cette personne obtient des déclarations en présentant de faux documents, et son employeur connaissant la réalité des événements ne lui a fait aucune sanction, même pas un blâme ou une mise à pied ?

la BBC peut se regarder dans la glâce, elle fait fait partie des causes qui ont conduit à la disparition de Lady Di.

Par ailleurs, le documentaire "Living with Michael Jackson" est effectivement très fort. On le trouve sur You Tube.

Portrait de Oh Yes It's Good
15/mai/2021 - 08h20

Living with Michael Jackson, c'était folklo smiley smiley