12/05 19:22

Le témoignage bouleversant de Nicolas Bedos qui affirme avoir aidé son père, Guy Bedos à mourir : "Je suis allé à la pharmacie à la pharmacie pour acheter la mort de l'homme que j'aime le plus au monde"

Dans un entretien accordé au magazine L’Obs, Nicolas Bedos affirme avoir aidé son père à mourir. Et livre les détails de ce moment terrible. Guy Bedos est mort le 28 mai 2020, à l’âge de 85 ans, des suites de la maladie d’Alzheimer. Si la sœur de Nicolas Bedos, Victoria, avait confié en mars dernier que son père s’était «laissé mourir» en arrêtant de manger, ce dernier vient de donner une autre version de l’histoire du décès de leur père.

Très affecté par la confusion mentale dont il souffrait, Guy Bedos ne supportait plus la situation. La famille Bedos fait appel à un ami médecin de la mère qui prescrit du Rivotril, un antiépileptique «couramment utilisé, dans ces cas-là», explique Nicolas Bedos dans L’Obs en évoquant la décision de procéder à une euthanasie assistée.

«Et s’il y a un enquête ?», se remémore-t-il demandé au médecin. «Il n’y en aura pas. Croyez-moi. Votre père est en fin de vie, il y a une tolérance tacite. Par contre, pensez bien à vider entièrement le flacon dans sa bouche», lui répond celui-ci. Nicolas Bedos s’occupe lui-même d’aller se procurer le flacon.

«Je me revois sur mon scooter, me rendant à la pharmacie pour acheter la mort de l'homme que j'aime le plus au monde», se souvient-il. Mais les choses ne se dérouleront, finalement, pas de cette manière.

Un médecin, ami de Guy Bedos et professionnel de santé réputé pour aider les familles qui souhaite aider à faire partir un proche, a répondu favorablement à la demande de la famille Bedos quelques jours auparavant. Et se présente au chevet de l’humoriste.

«La conversation que j’aurai ce jour-là avec lui est la parfaite illustration des limites de la loi actuelle. Elle laisse nos soignants dans un flou d’interprétation qui les plonge eux-mêmes dans des dilemmes éthiques. (...) Il convient parfaitement de l’issue inexorable et 'désagréable' de la situation, mais aurait 'préféré' – pour intervenir – que mon père soit dans un état plus somnolent, 'davantage coupé du monde'», explique Nicolas Bedos.

Le rendez-vous est pris pour le lendemain. Ce sera le dernier pour Guy Bedos. «La nuit suivante sera la dernière. Longue. Bouleversante. Le lendemain, le flacon est plein. Mon père n’en a pas eu besoin pour offrir à son médecin l’état somnolent apparemment nécessaire à une intervention – qui eut lieu vers 17 heures», poursuit Nicolas Bedos.

«Il aura donc fallu qu’il baisse entièrement le rideau et ne pèse plus que quelques kilos pour que la société daigne choisir 'le jour et l’heure’», constate-t-il.

Nicolas Bedos se rappelle avoir régulièrement évoqué la possibilité d’une fin «assistée» avec son père, avec lequel ils s’étaient tous deux jurés de ne jamais se voir dépérir.

«Il y a des pères qui partagent la passion du football ou de la guitare avec leur fils, mon père et moi avons toujours eu en commun une relation étroite avec l'envie de débrancher la machine, faisant de cette idée une sorte de compagne presque réconfortante en cas de désespoir, de déroute affective ou intellectuelle», conclut-il.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bourricot
13/mai/2021 - 18h49
LOL a écrit :

il a besoin de venir étaler ses slips sales sur la place publique? qu'il retourne dans son placard!

Tenir de tels propos sur un sujet tellement poignant qu'il faut avoir une bonne dose de connerie dans le crâne !!

Votre méchanceté n'a d'égale que votre imbécilité !!&gtsmiley

 

Portrait de mikapat
13/mai/2021 - 15h36
air libre a écrit :

la France venait de faire un timide pas vers la légalisation de la fin de vie, tous groupes confondus, c'était sans compter sur la droite réac qui existe chez nous, 5 députés Les Républicains ont déposé plus de 3000 amendements bloquant ainsi le projet.......... pas facile de faire avancer les choses avec de telles mentalités.

Pareil pour moi : entièrement d’accord aussi.

Portrait de Dédérinox
13/mai/2021 - 13h55
air libre a écrit :

la France venait de faire un timide pas vers la légalisation de la fin de vie, tous groupes confondus, c'était sans compter sur la droite réac qui existe chez nous, 5 députés Les Républicains ont déposé plus de 3000 amendements bloquant ainsi le projet.......... pas facile de faire avancer les choses avec de telles mentalités.

Tout est dit, entièrement d'accord.

Portrait de air libre
13/mai/2021 - 10h01

la France venait de faire un timide pas vers la légalisation de la fin de vie, tous groupes confondus, c'était sans compter sur la droite réac qui existe chez nous, 5 députés Les Républicains ont déposé plus de 3000 amendements bloquant ainsi le projet.......... pas facile de faire avancer les choses avec de telles mentalités.

Portrait de nina83
13/mai/2021 - 08h50

Avoir une fin de vie digne.... et non pas devoir (si on en a les moyens) se rendre en Belgique ou en Suisse pour pouvoir mettre fin à ses jours, lorsque la maladie est insupportable smiley ce n'est pas prêt d'arriver en France, à part leur réélection, ils s'en foutent complètement du bien être mental des gens..... Françoise Hardy l'a dit récemment, quelle tristesse !

Portrait de Angelussauron
13/mai/2021 - 08h30

Il aurait dû garder ça pour lui car ce n'est pas légal de faire ça il se met en danger mais surtout le médecin qui peut peut être viré de l'ordre des médecins pour ça.

Mais d'un autre coté je me dis que d'en parler ça peut faire avancer la question sur la fin de vie. Mais bon il va falloir que le gouvernement passe en force car avec les pros cathos ça passera pas (et encore moins que le mariage homosexuel).

De plus des médecins justement pro catho ne respecteront pas la loi sur ça et ne donneront pas la mort à leur patient, cela sera difficilement condamnable...

 

En tout cas ce médecin et Nicolas Bedos ont bien fait (même si j'ai pas bien compris si il l'a réellement fait ou pas) mais d'en parler je sais pas, on verra bien la suite...

Portrait de Liberté45
13/mai/2021 - 08h29

OUI c'est terrible de faire ça, mais franchement ça s'appelle un secret de famille et ça ne doit pas sortir de la famille, pourquoi en parler au médias ?  je me pose cette question, avez vous une réponse ===> Merci 

Portrait de .Kazindrah.
13/mai/2021 - 07h50
muzo 28 a écrit :

On ne que féliciter d'avoir pu garder son père à son domicile pour ses dernier jour. Connaitre ce qu'est la fin de vie d'un malade d'Alzheimer, ne plus y retrouver la personne aimée dans ce qui reste d'un corps affaiblit, dont la mémoire s'est totalement échappée, totalement dépendant. Que ce soit dans d'autres maladies aussi terribles, dans une finalité douloureuse on devrait ne plus attendre et aider à partir quand tout est perdu d'avance.

On peut penser que c'est un assassinat alors que c'est un acte de respect et  d'amour. 

 J'ai écris mes directives anticipées pour ne pas laisser de poids moral à mon entourage, pour le jour où incapable de les reconnaître et de pouvoir prendre des décisions moi même dans une situation irréversible, il ne faudra que me laisser partir sans acharnement. J'espère que les lois évolueront dans ce sens rapidement. Rajouter des jours aux jours de souffrance, ce n'est pas vivre. 

Et là je pars bosser, là où j'ai appris, entre autre, ce qu'est la vie, trop souvent cruelle avec des lois trop restrictives et un corps médical qui ne sait lâcher prise.

Bonne journée.

Il faudrait que tous ceux qui pensent comme cela l'écrivent clairement pour que leur volonté soit respectée et que leur entourage soit épargné.

Portrait de muzo 28
13/mai/2021 - 06h25

On ne que féliciter d'avoir pu garder son père à son domicile pour ses dernier jour. Connaitre ce qu'est la fin de vie d'un malade d'Alzheimer, ne plus y retrouver la personne aimée dans ce qui reste d'un corps affaiblit, dont la mémoire s'est totalement échappée, totalement dépendant. Que ce soit dans d'autres maladies aussi terribles, dans une finalité douloureuse on devrait ne plus attendre et aider à partir quand tout est perdu d'avance.

On peut penser que c'est un assassinat alors que c'est un acte de respect et  d'amour. 

 J'ai écris mes directives anticipées pour ne pas laisser de poids moral à mon entourage, pour le jour où incapable de les reconnaître et de pouvoir prendre des décisions moi même dans une situation irréversible, il ne faudra que me laisser partir sans acharnement. J'espère que les lois évolueront dans ce sens rapidement. Rajouter des jours aux jours de souffrance, ce n'est pas vivre. 

Et là je pars bosser, là où j'ai appris, entre autre, ce qu'est la vie, trop souvent cruelle avec des lois trop restrictives et un corps médical qui ne sait lâcher prise.

Bonne journée.

Portrait de cochepa
13/mai/2021 - 02h06

je suis boulversé par ce témoignage ! j'ai toujours aimé ce grand homme tout comme j'aime le fils qui a la même âme ! l'humour ...la personnalité... et la tenue du même esprit de guy... le flambeau à été transmis c'est clair.  

Avoir vecu juste cette évênement et surtout celui de se choisir pour aller chercher lui même le flacon pour mettre la fin à la vie de l'homme qui l'aime....  qu'elle preuve d'amour que celle "d'obéir" à la volonté d'un père qui à mon sens en avait déjà longtemps discuté avec sa famille...  mais qui pourrait en les blamer les critiquer...qui peut se faire juge !???

Personnellement j'ai un père de 81 ans qui est tres fatigué , qui fait son jardin sa toute petit vigne et fière encore de le faire... joue aux boules aux cartes ...regarde le foot que le foot c'est tout sa vie... une mère de 75 ans tres fatiguée et usée de part les taches ménagères quotidiennes et dont je finirai par faire externaliser les services (ce dont elle veut pas aujourd'hui)!  Ils n'ont pas la science infuse ...d'origine étrangère... se sont intégrés et appris le français par leur prorpres moyens....! et je....et ils  sont tres fière quand on va à l'étranger d'entendre et de voir qu'ils sont considérés comme des Français en vacances....ils ont un accent mais n'arrivent pas a identifier d'ou ils pourraient habiter....! Le plus drole c'est quand on a été à madère (Portugal) meme  les locaux pensaient qu'ils étaient des Açores.... bref tres drole !!! mes parents sont portugais. 

Tout ça pour dire ...arrivé à un certain age ...tous nos parents savent qu'à un moment donné tout à une fin ... certains l'admettent et confie leurs craintes et voire... leurs envies quel qu'elles soient.... au point qu'on en arrive à discuter de la fin de vie...! et n'en choque certains... meme de la fin de vie ! Et je constate simplement que ce n'est pas une question d'intelligence de gens qui sont plus cultivés ou non ! C'est une question de prise de conscience et c'est tout de la vie et de bien la finir avec les gens qu'on aime...et de partager avec eux ...du comment bien la finir tout simplement. cela peut paraitre difficile pour celui dont c'est la fin ...alors que pour ce dernier c'est le contraire (pour celui qui reste)

Dites chaque jour a vos parents que vous les aimez ... par des paroles...ou des gestes des intentions... un coup de fil ... et croyez le ou non  ..meme pour ne rien dire  quitte à les rappeler que vous allez passer demain .... eux qui n'ont vu personne de la journée ...et vu (comme présence) juste que la télé ! Le temps passe si vite ! la moindre interrection avec nos parents est d'une importance capitale. je n'ai aucune leçon à donner ... ayez que de la bienveillance à l'égar de nos parents.   Trop d'entre eux sont morts ... dans des conditions vraiments injustes

Du coup si de votre coté ils sont encore en vie (en cette période de dingue) rendez leur visite si vous le pouvez ! en tous cas donnez en vous les moyens ! votre travail ou votre propre entreprise peu se passer de vous un instant ... avant qu'il ne soit trop tard ! 

merci nicolas  pour cet émotion que vous avez souhaité partager ... et je comprends tout à fait.

Portrait de JC732
12/mai/2021 - 22h59
LOL a écrit :

il a besoin de venir étaler ses slips sales sur la place publique? qu'il retourne dans son placard!

Non. Ça peut en aider d'autres qui sont ou seront dans le mème cas.

Portrait de LOL
12/mai/2021 - 22h22

il a besoin de venir étaler ses slips sales sur la place publique? qu'il retourne dans son placard!

Portrait de Harriet
12/mai/2021 - 20h51

Nicolas, Emma, Françoise , Arthur etc ...  qu'importe ! 

Juste terrible cette omerta liée à la fin de vie , alors que nous y serons tous confrontés tôt ou tard ...

A quand la fin de ce tabou ? smiley

Portrait de papilou
12/mai/2021 - 20h44

çabaigne a parfaitement raison. Bravo!