08/11/2010 15:42

Isabelle Adjani marraine d'une école menacée de fermeture

Isabelle Adjani va devenir la marraine républicaine de l'école Camille-Claudel de Saint-Dié (Vosges), menacée de fermeture par manque d'effectifs, a-t-on appris auprès d'un parent d'élève qui a sollicité le soutien de l'actrice.

Celle-ci a semble-t-il été particulièrement sensible au sort de cette petite école d'un quartier excentré de Saint-Dié, notamment en raison de son nom, Camille-Claudel, un personnage qu'elle a interprété au cinéma.

"C'est cela qui nous a poussé à essayer de la démarcher, on savait qu'elle avait incarné Camille-Claudel au cinéma, elle a d'ailleurs reçu un César pour son rôle (en 1989). Et puis on connaît aussi son profil de militante", a expliqué Pascal Mathis, parent d'un des élèves de l'école.

Celui-ci s'est adressé à l'attachée de presse de l'actrice et Isabelle Adjani en personne a envoyé voilà quelques jours une lettre de soutien signée de sa main.

"C'est pour moi un honneur et une fierté d'accepter votre demande de devenir la marraine républicaine de votre école", y écrit l'actrice, qui souligne l'importance de "l'accès à l'éducation".

"C'est une fierté car je peux ainsi prolonger l'engagement artistique, moral et humain pour la mémoire de Camille Claudel, un engagement qui ne m'a jamais quittée depuis que j'ai eu le bonheur de l'incarner au cinéma", dit encore Isabelle Adjani.

"Il est impossible de fermer une école qui s'appelle Camille Claudel, elle, qui réclamait +à grand cri la liberté+. Cette liberté est le plus précieux de nos trésors républicains : liberté d'enseigner, liberté d'apprendre, liberté de créer", ajoute-t-elle.

L'école primaire Camille-Claudel de Saint-Dié comporte trois classes, plus une classe de sept enfants autistes. Elle compte 77 élèves, soit une augmentation de 18% de ses effectifs par rapport à l'an dernier, selon M. Mathis, qui avait notamment mené une grève de la faim de 12 jours en juin dernier pour tenter de faire renoncer la municipalité à fermer l'établissement.

"La municipalité a retiré son projet le 18 juin, on est un peu moins sur le gril mais on sent bien que la municipalité cherche toujours à fermer des établissements", a encore dit Pascal Mathis.

"L'intervention d'Isabelle Adjani peut être un événement fédérateur qui permettra à la ville et à notre quartier des Trois villages de se retrouver et de passer à autre chose", a-t-il espéré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bichon33
9/novembre/2010 - 14h54

:mrgreen: elle fera un duo avec Eddy Mitchell ex chaussettes noires :mrgreen:

Portrait de zazazoo
8/novembre/2010 - 22h48

Politic night fever :8)

Portrait de mrmazur
8/novembre/2010 - 21h51

Trop fort !!!!!
Je n'aurais jamais pensé voir parler de ce sujet ici.
J'ai grandi dans ce quartier. J'y suis allé à l'école, dans cette école, du CP eu CM2. Mes parents y habitent toujours, j' y vais encore souvent. Bravo aux parents d'élèves actuels qui se sont bougés, qui se bougent pour sauver l'école.