23/04 10:31

Les doses de vaccins AstraZeneca non utilisées dans les centres de vaccination des Hauts-de-France vont être redirigées vers les professionnels de santé de ville, principalement vers les pharmacies, pour éviter les pertes

Les doses de vaccins AstraZeneca non utilisées dans les centres de vaccination des Hauts-de-France vont être réallouées aux professionnels de santé de ville, "principalement" vers les pharmacies, "afin qu'aucune dose ne soit perdue", a annoncé l'Agence régionale de santé.

L'Agence a "demandé à chaque lieu de stockage de vaccins AZ hors-ville de réaliser un inventaire précis des dates d'expiration des doses et d'identifier celles qui arriveraient à expiration dans les prochaines semaines", a-t-elle indiqué dans un communiqué de presse.

Cette décision fait suite à "un échange avec le ministère des Solidarités et de la Santé puis avec le comité régional de concertation citoyen vaccination anti-covid" mercredi. Le "déploiement prioritaire de ces doses - principalement vers les pharmacies d'officine pour respecter la qualité du circuit pharmaceutique - va être mis en place dès la semaine prochaine, afin qu'aucune dose ne soit perdue".

Dans la région, qui compte six millions d'habitants, 1.194.051 personnes ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 et 447.397 habitants sont pleinement vaccinés. Mardi, Emmanuel Macron s'est félicité que la vaccination "s'accélère" mais a toutefois reconnu "des difficultés pour convaincre sur l'AstraZeneca".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
23/avril/2021 - 16h23

ces vaccins, après avoir tenté de les refiler aux ploucs vont finir en Afrique comme du temps de la brillante ministre de la santé Bachelot.