23/04 15:00

Thomas Pesquet- SpaceX a décollé comme prévu avec 4 astronautes, dont le Français, vers la Station spatiale internationale - Ils sont en orbite pour rejoindre l'ISS

15h00: Cet après-midi, le président français Emmanuel Macron a posté un message sur son compte Twitter. « Allô Thomas Pesquet, ici la Terre. Bonne mission et merci de nous faire rêver »

13h03: L'arrimage à la station orbitale devrait intervenir dans moins de 24 heures. Il marquera un nouveau succès pour Elon Musk, le fondateur de SpaceX et du groupe automobile Tesla.

12h55: Invitée de BFMTV, la compagne de Thomas Pesquet s’est dite « soulagée » après le décollage de la fusée SpaceX. « On a eu beaucoup de hauts et de bas ces dernières semaines en tant que famille, ce n'est pas facile, mais maintenant je suis soulagée et nous sommes très heureux pour eux", a déclaré Anne Mottet.

12h17: Le point à la mi-journée

La fusée SpaceX a décollé vendredi du centre spatial Kennedy en Floride avec quatre astronautes à bord, dont le Français Thomas Pesquet, en direction de la Station spatiale internationale (ISS), les premières minutes du vol se déroulant bien. Le décollage du lanceur Falcon-9, salué par des applaudissements dans la salle de contrôle de SpaceX, a eu lieu à 05H49 (09H49 GMT).

C’est le troisième vol habité de SpaceX, société privée fondée par Elon Musk qui transporte désormais les astronautes de la Nasa après neuf ans de dépendance américaine vis-à-vis des fusées russes Soyouz. En plus de Thomas Pesquet pour l’agence spatiale européenne (ESA), les trois autres membres d’équipage de la mission Crew-2 sont les astronautes américains Shane Kimbrough et Megan McArthur et le Japonais Akihiko Hoshide

« Et voilà quatre astronautes originaires de trois pays différents de (cette mission) Crew-2 désormais en route vers la seule et unique Station spatiale internationale », s’est félicité un commentateur de SpaceX. Les internautes ont pu voir les quatre astronautes témoigner leur enthousiasme en applaudissant, à leur entrée en orbite, grâce à une caméra embarquée dans leur vaisseau Dragon. L’arrimage à l’ISS devrait intervenir dans moins de 24 heures.

12h10: Après un décollage réussi, Thomas Pesquet et ses coéquipiers sont en orbite pour rejoindre l'ISS

12h02: La capsule Crew Dragon vient de se libérer avec succès du deuxième étage.

11H52 Le premier étage de la fusée Falcon 9 vient de se séparer du reste et le moteur du deuxième s'est enclenché, tout se déroule comme prévu.

11h50: SpaceX vient de décoller avec 4 astronautes, dont le Français, vers la Station spatiale internationale

11h35: La phase de remplissage en oxygène du premier et du deuxième étage de la fusée est en cours. La vérification des systèmes de sécurité de la capsule est finalisée.

11h29: Les moteurs du premier niveau de la fusée Falcon 9 vient d'être allumés, à quelques minutes du décollage

11h23: A quelques minutes du décollage, les équipes vont maintenant charger la fusée en carburant composé de kérosène raffiné et d'oxygène liquide

11h07: La passerelle se recule et libère désormais la fusée Falcon 9 et la capsule Crew Dragon. Il s'agit de l'une des étapes importantes avant le lancement.

11h04: C'est officiel, les conditions météorologiques étant bonnes, le décollage aura lieu comme prévu à 11h49.

10h51:  A une heure du décollage, découvrez une image des quatre astronautes Thomas Pesquet, Shane Kimbrough, Megan McArthur et Akihiko Hoshide , installés dans la capsule:

10h45: A une heure du décollage, découvrez une image de Thomas Pesquet, installé dans la capsule:

09h43: La capsule vient d'être fermée avec à l'intérieur les quatre astronautes qui sont désormais installés . La porte de la capsule est en train d'être fermée et sécurisée par le personnel de la NASA et de SpaceX.

08h12: A quelques heures du décollage, les quatre astronautes Thomas Pesquet, Shane Kimbrough, Megan McArthur et Akihiko Hoshide sont en train d'enfiler leurs combinaisons, épaulés par le personnel de SpaceX.

.

.

07h20: SpaceX envoie ce midi quatre astronautes, dont le Français Thomas Pesquet, vers la Station spatiale internationale, troisième mission de ce type du groupe privé depuis que les Etats-Unis ont repris les vols habités vers l'espace. Prévu au départ jeudi mais reporté à cause "de conditions météorologiques défavorables", le décollage doit avoir lieu vendredi à 11h49 heure de Paris  depuis le centre spatial Kennedy en Floride.

"La météo a l'air de coopérer, donc on devrait essayer de décoller demain !!!", a tweeté Thomas Pesquet, qui va devenir le premier Européen à voler à bord d'une capsule Crew Dragon. "Nos amis à bord de l'ISS nous attendent et on ne voudrait pas être en retard, ils ont préparé ma chambre très récemment et ont littéralement fait mon lit.

Une chambre d'hôte" cinq étoiles, a-t-il ajouté. Avec trois Russes à bord, la station va en effet être inhabituellement peuplée, avec pas moins de 11 personnes. En plus de Thomas Pesquet pour l'agence spatiale européenne (ESA), la mission baptisée Crew-2 comprend deux astronautes américains, Shane Kimbrough et Megan McArthur, et le Japonais Akihiko Hoshide. Tous ont déjà été dans l'espace.

L'agence spatiale européenne a surnommé la mission "Alpha", en référence à Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche de notre système solaire. SpaceX, fondée par Elon Musk, s'est imposée auprès de la Nasa pour les transports spatiaux au moment où la capsule Starliner de Boeing cumule les retards dans ses vols tests. C'est la troisième fois que SpaceX va envoyer des humains vers l'ISS dans le cadre de son contrat de plusieurs milliards de dollars avec la Nasa.

Le succès en mai 2020 du premier vol test habité de SpaceX a brisé le monopole russe des envols vers l'ISS et redonné aux Américains la capacité d'accomplir cet exploit, après la fin du programme de navettes spatiales "Shuttle" en 2011.

"Quand il s'agit de préparer l'opération, c'est toujours plus facile la troisième fois", a dit à l'AFP Daniel Forrestel, un responsable des décollages à la Nasa. "Je ne décrirais pas un voyage dans l'espace comme 'de routine'; 'plus familier' est plus approprié", a-t-il ajouté.

Le vol de vendredi réutilisera le propulseur ayant servi lors d'une mission test non habitée, une première, et le vaisseau spatial Crew Dragon sera le même que celui du vol d'essai habité de mai dernier. Thomas Pesquet avait indiqué à des journalistes que sa présence soulignait l'engagement de l'Europe dans la conquête spatiale.

"C'est important pour nous en tant qu'agence (spatiale) parce que nous faisons partie du programme de l'ISS depuis 20 ans maintenant et nous comptons participer à ce qui va se passer ensuite", a affirmé le Français, faisant notamment allusion au programme de vol habité vers la Lune, Artémis.

L'Allemand Matthias Maurer sera le prochain Européen à faire partie d'une mission de SpaceX cet automne, suivi par l'Italienne Samantha Cristoforetti au printemps prochain.

Thomas Pesquet avait aussi confié à l'AFP son excitation à l'idée de voyager dans la capsule futuriste et entièrement autonome Crew Dragon, très différente des vaisseaux russes Soyouz qu'il connaît.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Amos
23/avril/2021 - 20h51
JC732 a écrit :

On aurait dit un épisode de StarTrek avec leurs nouvelles tenues. Pour ceux qui pensent que ça ne sert à rien, c'est vrai en ce qui nous concerne. Mais dans quelques millénaire, si les hommes n'ont pas fait sauter la planète avant, peut être que ça ouvrira de nouveaux horizons. On peut toujours rêver un peu.

Picard : Vous souvenez vous de vos exercices en apesanteur à l'académie?

Worf : Je me souviens avoir vomit sang et tripes.

Portrait de JC732
23/avril/2021 - 19h29

On aurait dit un épisode de StarTrek avec leurs nouvelles tenues. Pour ceux qui pensent que ça ne sert à rien, c'est vrai en ce qui nous concerne. Mais dans quelques millénaire, si les hommes n'ont pas fait sauter la planète avant, peut être que ça ouvrira de nouveaux horizons. On peut toujours rêver un peu.

Portrait de gillesdelors7571
23/avril/2021 - 16h49
Partisane266 a écrit :

Je me rends compte que la restriction de déplacement limitée à 10 km autour de son domicile ne s'applique pas à tout le monde ! C'est honteux, merci la gauche.

c'est quoi le rapport avec la gauche   c'est halluciant sur ce blog tout est de la faute de la gauche qui n'est meme pas au pouvoir

Portrait de JC732
23/avril/2021 - 16h47

Quelqu'un pourrait-il envoyer un message à Mr Macron "Allo Mr Macron. Ici la France" Pourriez y faire un tour sinon dans quelques mois votre fauteuil sera occupé par une blonde"

Portrait de gillesdelors7571
23/avril/2021 - 16h45

on est  bien content  un truc qui coute tres tres cher et qui ne sert pas a grand chose on fait les meme experiences scientifiques  depuis 30ans    c'est juste du prestige montrer sa puissance pendant ce temps 1 milliards d'etre humains ne mangent pas a sa faim 2 milliards  n'ont pas de toilette et acces direct eau potable etc

Portrait de Partisane266
23/avril/2021 - 13h42
Valentin98 a écrit :

Ben bien sûr! Je me suis mis au même niveau que la personne dont la réflexion était  bête! A commentaire bête, réponse bête comme on dit! 

Celui qui passe pour un abruti en répondant de la sorte, c'est bien toi smileysmileysmiley

 

Portrait de Partisane266
23/avril/2021 - 11h59

Je me rends compte que la restriction de déplacement limitée à 10 km autour de son domicile ne s'applique pas à tout le monde ! C'est honteux, merci la gauche.

Portrait de jarod.26
23/avril/2021 - 11h53

bon voyage mr pesquet