18/04/2021 11:16

Le vice-président des Républicains, Guillaume Peltier, propose d'augmenter les salaires de 20%, en cas de victoire de la droite à la présidentielle 2022

Le vice-président délégué de LR, Guillaume Peltier, propose dans le JDD d'augmenter les salaires de 20%, en cas de victoire de la droite à la présidentielle 2022: «Je propose de créer un choc de pouvoir d'achat en supprimant toutes les cotisations sociales, pour les salariés comme pour les employeurs. Chaque Français verra son salaire brut devenir son salaire net: un Français qui gagne 1700 euros net passera ainsi à 2200 euros net», détaille ce soutien de Xavier Bertrand qu'il estime «aujourd'hui le mieux placé pour faire gagner la droite».

Cette mesure ne coûterait, selon Guillaume Peltier, «pas un centime de plus». «Les 490 milliards d'euros de la protection sociale seront intégralement financés par un micro-prélèvement de 2 % sur les transactions financières et les paiements électroniques, qui rapporterait 540 milliards d'euros par an à l'État», affirme-t-il, évoquant «une révolution pour les milieux de cordée et les travailleurs de première ligne, dont les salaires sont trop bas».

En même temps, M. Peltier prône une «règle d'or budgétaire » de «zéro déficit à l'horizon 2030». «Nous réduirons de 100 milliards d'euros les dépenses publiques », notamment avec la mise en place d'une carte Vitale biométrique «pour lutter contre les fraudes sociales». Il envisage aussi d'économiser 15 milliards sur «les retraites et les abus des arrêts maladie» et «10 milliards sur l'immigration».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
19/avril/2021 - 07h43

Et il va prendre l'argent dans quel secteur pour une augmentation de 20 % des salaires, encore un politicien qui rêve......

Portrait de mikapat
18/avril/2021 - 17h31

Mais bien-sur. . . .  Encore un qui prend les Français pour des demeurés . Ça ne va coûter aucun centimes d’après lui, et pourtant personne n’y avait pensé avant lui. Il a trop fréquenté la marmotte qui plie le fameux chocolat dans son beau papier alu smiley Il a pigé ou pas qu’il est grillé d’avance ?

Portrait de Merlette80
18/avril/2021 - 15h28

Demain les Républicains rasent ... Gratis ! smileyPourquoi ils ne l'ont pas fait quand ils étaient au pouvoir ?

Portrait de Leon48Leon
18/avril/2021 - 14h13 - depuis l'application mobile

Parole parole toujours des paroles

Portrait de Wouhpïnaise
18/avril/2021 - 12h25

Économie de 15 milliards notamment sur les retraites ??!! smiley

Portrait de bib
18/avril/2021 - 11h31

Cette personne n'a pas du embaucher grand monde,

ou alors son explication est tronquée, et il n'a parlé que de la suppression de la part salariale des cotisations sociales.

Une personne gagnant 1 700 euros nets (avant prélèvement à la source) doit avoir un salaire brut d'environ 2 180 euros si on retient 22% de cotisations sociales salariales.

Pour un "tel" salaire, les cotisations sociales patronales sont d'au moins 25%, sinon 30%.

Cela ferait donc un coût total de 2 180 + 545 = 2 755 euros.

Les abus aux cotisations sociales sont semble-t-il marginaux.

Par ailleurs, depuis 1981, les cotisations retraite sont insuffisantes. Leur gestion que ce soit la retraite de base et la retraite complémentaire est mauvaise. Et trop de monde n'a pas voulu le comprendre (manif Juppé de 95 entre autre).

Portrait de jean marc
18/avril/2021 - 11h27

c 'est dingue ça pour eux ils peuvent s'augmenter de 20 %  mais pour les retraités on ne nous augmentent pas  on nous considèrent comme des faignants