27/10/2010 20:12

Serge Dassault renonce officiellement au rachat du Parisien

Serge Dassault, propriétaire du Figaro, a renoncé au rachat du Parisien, a affirmé mercredi Rudi Roussillon, un des plus proches collaborateurs du président du groupe Dassault.

"C'est officiel, on ne donne pas suite dans le dossier du +Parisien+. Il n'y aucun autre commentaire, si ce n'est que nous restons dans les meilleurs termes avec Marie-Odile Amaury (présidente du groupe Amaury propriétaire du quotidien et de +L'Equipe+, NDLR)", a expliqué à l'AFP M. Roussillon.

Le rachat éventuel du Parisien/Aujourd'hui en France par Serge Dassault, sénateur UMP de l'Essonne et réputé proche de Nicolas Sarkozy, avait suscité des inquiétudes de responsables politiques et de syndicats.

En cas de reprise du Parisien, M. Dassault aurait en effet contrôlé deux titres phares de la presse quotidienne en France: premier quotidien national, Le Figaro a diffusé en 2009 quelque 314.000 exemplaires en moyenne (ventes France payées) et Le Parisien 305.000 exemplaires auxquels s'ajoutent les 177.000 exemplaires d'Aujourd'hui en France (sa version hors région parisienne).

Le Parti socialiste avait estimé que cet éventuel rachat constituerait une "grave menace pour le pluralisme de l'information", tandis que la société des journalistes du Parisien soulignait que le titre ne pouvait "être au service d'un homme, d'un clan, d'une entreprise ou d'un parti politique" et que Force Ouvrière avait fait part de son "inquiétude" pour l'indépendance rédactionnelle et pour l'emploi.

Des critiques que le ministre de la Communication Frédéric Mitterrand avait rejeté, estimant que ce possible rachat était un "sujet économique, nullement un sujet politique".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sofblu
28/octobre/2010 - 01h06

Je crois que ce qu'essaye de dire alphy c'est que dassault ne dérangeait personne ou en tout cas ne faisait râler personne tant qu'il ne possédait que le figaro. La grogne vient du fait qu'il voulait posséder deux journaux différents et aurait ainsi un pouvoir plus important sur la presse et la population qui l'a lit.
Bergé ne dérange donc personne au Monde tant qu'il ne rachète pas un autre journal en plus de celui ci.

Portrait de Ulysse69
27/octobre/2010 - 22h52

C'est pas mieux d'avoir BHL au Monde