07/04 08:22

L'acteur américain Zach Avery arrêté en Californie pour avoir monté une arnaque de 690 millions de dollars prétendant acheter les droits de films pour Netflix ou HBO

L'acteur américain Zach Avery est accusé d'avoir élaboré un montage financier frauduleux de 690 millions de dollars. Il a été arrêté à Los Angeles et ses avoirs saisis, ont indiqué un procureur de Californie et le gendarme financier américain, la SEC. Il s'agit de Zachary Horwitz, 34 ans, connu sous le nom de scène de Zach Avery. 

Il est soupçonné d'avoir pendant cinq ans sollicité des investissements dans sa compagnie frauduleuse. Il prétendait acheter les droits régionaux de distribution de films et de les licencier ensuite aux grands diffuseurs comme Netflix ou HBO pour une distribution en Amérique latine, a expliqué le bureau du procureur de Californie dans un communiqué.

Mais au lieu de cela, il avait organisé sa société, baptisée 1inMM Capital, en système de pyramide de Ponzi, un montage frauduleux où il utilisait l'argent des uns pour payer les autres et financer son faste train de vie, "dont l'achat d'une résidence à Beverlywood pour 6 millions de dollars", a souligné le bureau du procureur.

Selon la SEC, ce système de pyramide de Ponzi a levé jusqu'à 690 millions de dollars auprès des victimes à qui Zachary Horwitz promettait un retour sur investissement de 35%. 

L'acteur, qui est apparu récemment dans des thrillers ou films d'horreur comme "Au-delà des apparences", est accusé de fraude et risque 20 ans de prison.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Qwertz1234
7/avril/2021 - 15h17
Culotté Dagobert a écrit :

Marrant, toujours les mêmes escrocs ...

Marrant, que voulez-vous dire? 

Portrait de gillesdelors7571
7/avril/2021 - 09h13

les gens sont  cons  aussi  ils croient au pere noel un rendement de 35% et puis on confie de l'argent comme ça sans verification    pareil en france   pour ceux qui se font arnaquer pour des soit disant livret ou placements sans aucun risque a 6%   si on veut un bon rendement y'a a forcement un risque