16/03 06:50

Harcèlement, viol... L'ex-présentatrice de LCI, Hélène Devynck et 7 autres journalistes, nouvelles accusatrices de Patrick Poivre d’Arvor dans "Le Monde" - Vidéo

C'est une nouvelle série de témoignages qui est révélé par le quotidien Le Monde, et cette fois, ce ne sont pas moins de 8 femmes qui prennent la parole pour dénoncer des faits très graves contre le présentateur vedette de TF1, PPDA, allant de l'agression sexuel au viol. Parmi ces témoignages, plusieurs journalistes femmes qui sont passées par la rédaction de TF1.

Parmi elles, une femme décide de parler à visage découvert, c'est l'ex présentatrice de LCI Hélène Devynck. 

Cette journaliste qui a fait ses premiers pas à TF1, à la fin des années 1980 raconte avoir cédé sous pression, face à l’ex-présentateur: « Un petit coup vite fait mal fait, vraiment du troussage de domestique et j’étais la bonne. Mais j’ai serré les dents, et étouffé mes larmes. C’était vraiment humiliant. Je n’avais pas le choix, sinon je ne travaillais plus. Quand j’ai voulu que notre collaboration s’arrête, il a été vexé et cruel, et est allé dire à toute la rédaction que j’étais nulle ».

De son côté, Joséphine, 18 ans au moment des faits et est étudiante en 2003 qu’elle décrit au Monde. Dans le bureau du présentateur à TF1: après une discussion d’une heure, “d’un coup, il me saute dessus, et plante sa langue tout au fond de ma bouche. Il dégrafe aussi mon soutien-gorge” alors qu’elle venait de se lever de sa chaise.

“Je lui demande au moins trois ou quatre fois d’arrêter, je lui dis que je ne veux pas, que je n’ai pas envie”, raconte-t-elle, avant de s’enfuir du bureau, sidérée.

Chloé, dont le prénom a été modifié à sa demande, rapporte au Monde des faits datant de 2003. Journaliste à la rédaction de TF1, elle est appelée un jour dans le bureau de PPDA. Après une brève conversation, “il s’est levé brusquement, m’a enlacée par surprise, m’a embrassée, m’a renversée sur sa grande table, a glissé une main dans mon soutien-gorge puis l’autre dans ma culotte avant de l’introduire dans mon sexe pendant de longues minutes.

J’ai essayé de me débattre doucement et de me dégager en murmurant que je ne voulais pas, que j’avais un petit ami, mais j’étais pétrifiée et je n’ai pas osé le repousser vigoureusement”, ajoutant qu’il l’a dénigrée professionnellement devant d’autres collègues par la suite.

Plus étonnant encore, des journalistes évoquent des faits encore plus récents qui datent d'après le départ du présentateur vedette de son poste de présentateur à TF1. Ainsi, Clémence de Blasi, une journaliste, raconte avoir subi des questions très intimes en 2015, tout comme des appels téléphoniques en numéro masqué de la part du présentateur. "Il se sentait tellement puissant, il ne voyait pas pourquoi je refuserais."

Contactée par Le Monde, l’avocate de Patrick Poivre d’Arvor n’a pas souhaité répondre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Calla
17/mars/2021 - 08h06

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas : les bons moments ont une fin ........et les emmerdes arrivent  .......  heureusement que ces gens là se font prendre tôt ou tard .......

Portrait de Liberté45
17/mars/2021 - 05h22

******************  il est pas dans la M..... le père PPDA, et ce n'est pas fini 

Portrait de merioz10000
16/mars/2021 - 23h54 - depuis l'application mobile

Ça c’est fait ...

Portrait de cruchon
16/mars/2021 - 20h56 - depuis l'application mobile
ViveLaFrance a écrit :

On entend que la carrière de PPDA est foutue... Faites-moi rire ! PPDA a fait carrière ! Il a été au manette du 20H00 pendant de très nombreuses années, il a écrit des bouquins, et écrit encore, il anime des émissions culturels etc.. Je me questionne : pourquoi toutes ces dames n’ont elles pas porter plainte avant ? Elles se préoccupaient de leurs carrières ? Elles espéraient un coup de piston de la part de PPDA en échange d’un coup... tout court ? PPDA agressait ces dames dans son bureau... pourquoi ne pas crier si l’on est pas consentante ? L’omerta à TF1 ? Certainement que les dirigeants de la chaîne connaissaient le côté tordu de PPDA mais l’acceptait car il était la « star » du 20H00... Et les collègues de travail ? Les Pernault et Cie qui mettent PPDA sur un piédestal ? Il est très regrettable Mesdames que vous n’ayez pas ouvert vos bouches à ce moment-là.. Nous savons tous que PPDA draguait et jouait de sa notoriété pour faire des propositions aux dames, mais delà à les prendre pour des connasses, des moins que rien en se permettant des gestes et actions hors la loi, il y a urgence à dénoncer tout cela! Dommage que cela se fasse si tardivement, trop tardivement... Les
langues doivent se délier malgré les années passées et la non assistance à personne en danger voulut par la direction du groupe qui savait, doit être dénoncée au grand jour! Un patron a l’obligation de protéger ses salariés, d’autant plus d’un prédateur..

@ViveLaFrance pkoi elles n'ont pas porté plainte avant ? peut être qu'il faudrait avoir été violé par une personne de très connu pour savoir comment ça se passe. Il faut peut-être du temps pour se reconstruire et avoir la force de porter plainte ?

Portrait de ViveLaFrance
16/mars/2021 - 18h59 - depuis l'application mobile
Maman Fippart5 a écrit :

Sale monstre on va te couper les couillessmiley

On entend que la carrière de PPDA est foutue... Faites-moi rire ! PPDA a fait carrière ! Il a été au manette du 20H00 pendant de très nombreuses années, il a écrit des bouquins, et écrit encore, il anime des émissions culturels etc.. Je me questionne : pourquoi toutes ces dames n’ont elles pas porter plainte avant ? Elles se préoccupaient de leurs carrières ? Elles espéraient un coup de piston de la part de PPDA en échange d’un coup... tout court ? PPDA agressait ces dames dans son bureau... pourquoi ne pas crier si l’on est pas consentante ? L’omerta à TF1 ? Certainement que les dirigeants de la chaîne connaissaient le côté tordu de PPDA mais l’acceptait car il était la « star » du 20H00... Et les collègues de travail ? Les Pernault et Cie qui mettent PPDA sur un piédestal ? Il est très regrettable Mesdames que vous n’ayez pas ouvert vos bouches à ce moment-là.. Nous savons tous que PPDA draguait et jouait de sa notoriété pour faire des propositions aux dames, mais delà à les prendre pour des connasses, des moins que rien en se permettant des gestes et actions hors la loi, il y a urgence à dénoncer tout cela! Dommage que cela se fasse si tardivement, trop tardivement... Les
langues doivent se délier malgré les années passées et la non assistance à personne en danger voulut par la direction du groupe qui savait, doit être dénoncée au grand jour! Un patron a l’obligation de protéger ses salariés, d’autant plus d’un prédateur..

Portrait de Calla
16/mars/2021 - 17h04

Et Jean Pierre Pernaut qui le soutient ......... 

Portrait de La barakie
16/mars/2021 - 16h46

Ce vieux pourçeau tirait sa crampe sur tout ce qui passait comme si il allait pisser pour soulager sa vessie !

Portrait de Maman Fippart5
16/mars/2021 - 16h24

Sale monstre on va te couper les couillessmiley

Portrait de cruchon
16/mars/2021 - 13h15

Ils ont où les gens qui le défendaient ? A remettre en doute les paroles d'une soi disant opportuniste ?

Encore une fois vous avez tord, sachez que se mettre sous les feux des projecteurs pour accuser une personnalité est très difficile.

Portrait de buzz buzz
16/mars/2021 - 11h49
j TMm a écrit :

Le pauvre "s'éprend" tout seul...

Tel épris qui croyait se pendre ?

Les mots s'envolent mais l'épris reste ! Notre ami ne manque pas d'épris...

L'épris monte ou baisse, ça fait une belle inflation (R. Dati)

Portrait de buzz buzz
16/mars/2021 - 10h45
STEYR∞SCHŒNAUER.... a écrit :

Comprendre quoi ?  Quand ma femme me dit "non je n'ai pas envie" je remballe mon outillage.  C'est pourtant simple.  Et ceci dans le cadre de la chambre alors je ne vous dis pas dans un bureau avec des centaines de personnes autour.  La première réaction de peur d'une femme c'est de crier. 

Ne vous m'éprenez pas, je ne suis pas ici pour défendre PPDA mais je me pose des questions. 

 

 

 

 

>"Ne vous m'éprenez pas, je ne suis pas ici pour défendre PPDA mais je me pose des questions. "

Vous pensez que quelqu'un ici pourrait avoir l'intention de vous épendre ?

Portrait de Sorj
16/mars/2021 - 09h30
Harriet a écrit :

Quand vous êtes harcelée par un supérieur hiérarchique, dont votre avenir professionnel dépend, on évite d'en arriver là de prime abord ... Comme cela a été dit, il y a une sidération puis aussi se dire  que refuser/repousser suffira ... Hurler ? Entre la star d'un journal télévisé et une stagiaire, qui croira t-on, qui  protègera t-on ? smiley

Ça n’a pas pu arriver sans qu’il bénéficie de complicité en interne.

Complicité soit forcée ( sous forme d’abus de pouvoir, chantage, pressions professionnelles ), soit volontaire ...sous forme de solidarité masculine, admiration pour ses exploits, ou bien même tolérance... L’audimat méritait bien de fermer les yeux sur ses frasques.

Portrait de Harriet
16/mars/2021 - 09h14
geneva a écrit :

et un coup de pied dans les c...lles, ça ne leur est jamais venu à l'esprit à toutes ses femmes ?

Quand vous êtes harcelée par un supérieur hiérarchique, dont votre avenir professionnel dépend, on évite d'en arriver là de prime abord ... Comme cela a été dit, il y a une sidération puis aussi se dire  que refuser/repousser suffira ... Hurler ? Entre la star d'un journal télévisé et une stagiaire, qui croira t-on, qui  protègera t-on ? smiley

Portrait de geneva
16/mars/2021 - 09h07

et un coup de pied dans les c...lles, ça ne leur est jamais venu à l'esprit à toutes ses femmes ?

Portrait de nina83
16/mars/2021 - 08h46
STEYR∞SCHŒNAUER.... a écrit :

smiley lol !

J'ai peu d'expérience de l'ambiance de bureaux de grands groupes sauf ADIDAS et le Coq Sportif mais je ne vois vraiment pas comment une femme peu se faire violer en toute quiétude si elle manifeste son refus clairement.  dans des locaux dont les murs sont aussi épais que du papier cigarette. 

Ca s'appelle la sidération : Incapacité momentanée à pouvoir réaliser ce qui arrive à la suite d'un choc. La personne est alors incapable de réfléchir et d'analyser la situation, pour une durée qui peut aller de quelques minutes à quelques jours.

faites-vous attoucher ou violer et vous comprendrez.....

Portrait de Pingouin
16/mars/2021 - 08h45
STEYR∞SCHŒNAUER.... a écrit :

smiley lol !

J'ai peu d'expérience de l'ambiance de bureaux de grands groupes sauf ADIDAS et le Coq Sportif mais je ne vois vraiment pas comment une femme peu se faire violer en toute quiétude si elle manifeste son refus clairement.  dans des locaux dont les murs sont aussi épais que du papier cigarette. 

Il faut aussi se souvenir du monde dans lequel on vivait à l'époque où les femmes violées étaient quasi-systématiquement culpabilisées ("c'est qu'elle n'a pas manifesté son refus").

La réalité était bien autre. Il suffit de regarder sur Youtube l'interview de Matzneff dans l'émission Apostrophes dans les années 90 qui revendique haut et fort sa pédophilie sans que cela ne choque personne à part l'une des invitées qui semble bien seule à l'époque. 

 

Portrait de preshovich
16/mars/2021 - 08h37

Je ne suis pas surpris tout le monde savait qu'il était extrêmement lourd et insistant  avec les jeunes femmes.

Portrait de Calla
16/mars/2021 - 08h16

Il est chaud le PPDA !!! 

Là  , ça va chauffer pour lui et c'est normal !!!!!

Portrait de Sorj
16/mars/2021 - 07h25

Appelez moi Pépé le Putois.