14/03 18:14

Que sait-on ce soir de cet homme abattu par un policier, peu après 11h ce matin, à Paris dans le XVIIIe, alors qu'il venait de l'agresser à plusieurs reprises avec un couteau ?

17h50 : Un policier a tué par balles un homme qui l'avait agressé avec un couteau ce dimanche dans le XVIIIe arrondissement de Paris, a indiqué la police à l'AFP. Les forces de l'ordre ne font référence à ce stade à aucune motivation religieuse ou terroriste à l'agression. 

Selon ActuParis, l’affaire s’est déroulée en deux temps. Rue des Amiraux, dimanche peu avant midi, des policiers à vélo du 18ème arrondissement étaient en intervention concernant « un différend familial », indique une source policière à actu Paris. Un des policiers était en faction à l’extérieur du lieu d’intervention, pour garder les VTT de ses collègues. Selon nos informations, « un individu s’est approché du policier, l’a pris à parti et l’a menacé avec une arme blanche » qui serait un couteau.

Le policier a sorti sa matraque, « ce qui a mis l’individu en fuite ». Le fonctionnaire s’est immédiatement lancé à sa poursuite. Parvenu à l’angle des rues Boinod, Championnet et Poissonniers, « l’individu s’est retourné et a tenté de donner des coups de couteau » au policier, sans succès. C’est à ce moment que ce dernier a fait usage de son arme, tuant l’homme armé. Le policier n’a pas été blessé. 

C'est lors de cette poursuite que le policier a fait usage de son arme quand l'homme se retournait pour lui donner des coups de couteau. Sur place, les pompiers ont prodigué à l'individu un massage cardiaque, sans parvenir le ranimer.

"Les circonstances exactes des faits sont à préciser, une enquête est ouverte, les investigations sont confiées à l'IGPN" (la "police des polices"), a indiqué à l'AFP le parquet de Paris.

.

13h56: Un homme a été abattu par un policier à qu'il venait de tenter de lui asséner des coups de couteau ce dimanche matin, vers 11h, dans le 18e arrondissement de Paris. Les motivations de l'agresseur restent inexpliquées. La scène s’est déroulée alors que le fonctionnaire, un policier à VTT, était en train de garder les vélos de ses collègues partis en intervention pour un différend familial, selon une source policière à LCI.

C’est là, à quelques encablures de la mairie d’arrondissement, qu’un individu s’est approché de lui, l’a pris à partie et menacé de son arme.

Face à cette situation, le policier sort sa matraque, mais l’agresseur prend la fuite. Le fonctionnaire se met alors à sa poursuite pour l’interpeller. Sauf que, à l'angle de la rue Boinod et de la rue des Poissonniers, l’homme finit par se retourner et tente de donner des coups de couteau au policier, qui, à ce moment, fait usage de son arme de service.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête. Le 2e district de police judiciaire (DPJ) est saisi pour la tentative d’homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique tandis que l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la "police des polices", est saisie pour l’usage d’arme.

12h42: Selon CNews, les faits se sont produits en fin de matinée à Paris dans le XVIIIe arrondissement. Alors qu'il gardait les VTT de ses collègues en intervention, le policier a été pris à partie par un homme et menacé à l'arme blanche. En fuite, le policier tente d'arrêter l'individu dangereux quand ce dernier lui assène des coups de couteaux. Il fait alors usage de son arme de service et tire sur l'individu. Ce dernier décède de ses blessures.

12h39: Un policier a tué par balles un homme qui l’avait agressé à l’arme blanche ce dimanche 14 mars dans le 18e arrondissement de Paris, a indiqué la préfecture de police. “Menacé avec une arme blanche, un policier a dû faire usage de son arme de service”, avait d’abord tweeté la préfecture vers midi, précisant qu’un périmètre de sécurité avait été mis en place sur les lieux.12h34: Ce dimanche, un policer, menacé par un individu avec une arme blanche, l'a tué par balles, dans le 18e arrondissement de Paris, a indiqué la Préfecture de police sur Twitter. Un périmètre de sécurité a été mis en place.

Détails à suivre

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tellier
14/mars/2021 - 20h23
Jean Bernard Martin a écrit :

Pourquoi cherchez-vous à savoir l'ethnie ? 

Quand un curé viole un enfant, on cherche à savoir s'il est blanc ?

Ah l'argument du "curé violeur d'enfant".

Vous êtes à vomir !!!

Portrait de Jean Bernard Martin
14/mars/2021 - 20h18
Steyr∞Schœnauer.. a écrit :

Pourquoi pas puisqu'il y a  de plus en plus de curés noirs. 

Vous êtes lamantable monsieur, votre racisme et haine de l'autre est insupportable.

Portrait de Jean Bernard Martin
14/mars/2021 - 20h17
Amos a écrit :

C'est sur, dans votre religion, on ne demande jamais la couleur du violeur. Pourtant des imans pédophiles ça existe aussi et dans les mêmes proportions que chez les chrétiens.

Voilà, au même titre que les malades dans la rue.

Portrait de Azrael68
14/mars/2021 - 20h11 - depuis l'application mobile

J’espère qu’ils vont lui donner la médaille du mérite à ce policier ! Merci Monsieur le policier de nous avoir débarrassé d’une racaille !

Portrait de swatss
14/mars/2021 - 19h57
Steyr∞Schœnauer.. a écrit :

Pourquoi pas puisqu'il y a  de plus en plus de curés noirs. 

pathétique.

Ni plus Ni moins.

Encore deux secondes et bientôt le viole d'enfant chez les curés , vas être dû fait qu'il y a de plus en plus de noir chez les curés...

Franchement , et après ça , vous vous dites non électeur FN.

il y a un moment faut arrêter , et faire son coming out électoral...

Portrait de Jean Bernard Martin
14/mars/2021 - 19h15
Paprium a écrit :

Dans le 18ieme ??  Laissez moi deviner l'ethnie....

Pourquoi cherchez-vous à savoir l'ethnie ? 

Quand un curé viole un enfant, on cherche à savoir s'il est blanc ?

Portrait de swatss
14/mars/2021 - 17h28
Steyr∞Schœnauer.. a écrit :

Pardon ?  

Comme je l'ai écrit plus bas, le passage par les rapports, l'inspection des bœufs carottes et les passages chez le psy, sont obligatoires pour un policier qui a tué avec son arme de service. Je ne réécris rien du tout. 

Je ne dit pas que vous dite le contraire.

Je dit juste , que de sauter sur une occasion , dans le seul but idéologique de dire : il est dans la merde car de toute façon LA JUSTICE sera a charge .

Ce n'est pas un fait nouveau, alors pourquoi surligner ce qui attend le policier , tout en chassent  que c'est la procédure...

Portrait de swatss
14/mars/2021 - 16h19
Steyr∞Schœnauer.. a écrit :

Faut vraiment vous mettre des sous -titres ?

Dû tout .

Mais avant de crier au scandale , attendez de voir.

Ce que je trouve risible , c'est soit vous écrivez l'histoire , soit vous récrivez l'histoire . trop simple.

Pour ma part je trouve que le policier est dans son droit... je ne sais pas les raisons , et d'ailleurs je m'en fiche. Car pour ma part il a eu raison...Mais j'attends le fin de l'enquête pour vraiment avoir une idée... ( pour le moment ce ne sont que des réactions avec des faits factuels)

Portrait de lxa75
14/mars/2021 - 16h02

je plain le policier maintenant 

Portrait de th93100
14/mars/2021 - 15h33
bobyonetwo a écrit :

 

ben voila couteau contre arme a feu c est pas de la legitme defense.. mais toute facon les policiers peuvent tirer comme ils veulent maintenant entre guillemet , la loi  a changé pour eux..

dans quelle culture /pays avez vous grandi pour estimer 'normal' de s'attaquer armé à un policier ? La police devrait être en permanence 'au dessus' de la racaille dans le rapport de force (meme si avec les bande de narcos, c'est de moins en moins vrai. Il serait temps que l'état prenne des taxes sur le trafic de shit en le légalisant)

Portrait de Azrael68
14/mars/2021 - 15h07 - depuis l'application mobile

Il a eu parfaitement raison de le descendre. Je suis à 100% avec ce policier et j’espère que rien ne lui sera reproché !

Portrait de swatss
14/mars/2021 - 14h14
Amos a écrit :
Article 122-5

N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte.

N'est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l'exécution d'un crime ou d'un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu'un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l'infraction.

 

 

Le policier avait une arme et l'autre un couteau, le moyen employé est donc disproportionné. Un avocat arguera aussi que le policier est une personne entrainé au combat, possédant probablement un taser,  et pouvait donc désarmer de façon non létale.

Vous allez voir qu'il va se faire détruire et qu'on va demander sa tête.

Les policiers ont le droit d’avoir recours à la légitime défense uniquement dans les cas suivants :

Menace de la vie ou de l’intégrité physique : les policiers peuvent utiliser leur arme contre les personnes qui menacent leur vie ou leur intégrité physique ou celles d’autrui ;Défense des personnes et des lieux : après 2 sommations, les policiers peuvent utiliser leur arme pour défendre les lieux qu’elles occupent ou les personnes qui sont sous leur protection ;Fuite : lorsqu’un individu qui a été placé sous la garde des forces de l’ordre réussit à s’échapper et s’il peut porter atteinte à la vie ou à l’intégrité physique des policiers ou d’autres personnes, les policiers peuvent utiliser leurs armes à feu après 2 sommations ;Véhicule : les policiers ont le droit d’utiliser leur arme pour stopper des véhicules ou des moyens de transport dont les conducteurs n’obéissent pas à l’ordre d’arrêt si le conducteur ou les passagers sont susceptibles de porter atteinte à la vie ou à l’intégrité physique d’autrui .

 

Faudrait faire une mise à jour... smiley

Portrait de j tMM
14/mars/2021 - 14h09

À lire ce qui est déversé ici, beaucoup ne vivent pas dans le bon pays ou/et à la bonne époque.

Ce forum est devenu l'annexe de celui de VA. Encore qu'ils écrivent souvent mieux le français là-bas.

Portrait de bobyonetwo
14/mars/2021 - 13h59
Amos a écrit :
Article 122-5

N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte.

N'est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l'exécution d'un crime ou d'un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu'un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l'infraction.

 

 

Le policier avait une arme et l'autre un couteau, le moyen employé est donc disproportionné. Un avocat arguera aussi que le policier est une personne entrainé au combat, possédant probablement un taser,  et pouvait donc désarmer de façon non létale.

Vous allez voir qu'il va se faire détruire et qu'on va demander sa tête.

 

ben voila couteau contre arme a feu c est pas de la legitme defense.. mais toute facon les policiers peuvent tirer comme ils veulent maintenant entre guillemet , la loi  a changé pour eux..

Portrait de bobyonetwo
14/mars/2021 - 13h55

c est sur qu il va avoir des problemes , on tue pas quelqu un par balle qui vous menace d un couteau...si c est juste menacé...je vais pas etre cool  , je sais pas comment ca s est passé mais faut arretez les série americaine lol

Portrait de swatss
14/mars/2021 - 13h50
Amos a écrit :

Je plains ce policier qui va entrer dans une spirale infernale. 

Dans quelques temps, on l'accuser d'avoir assassiner le gars, que l'autre était soit un déséquilibré, soit une personne issue de la diversité qui ne connaissait pas nos codes, mais que de toute façon il pouvait l'arrêter pacifiquement et qu'il est donc un meurtrier.

Après il va avoir l'inspection des services qui va le mettre en arrêt, le mettre sur le grill et suffit qu'il ait bu un pastis il y a 8j pour qu'on dise qu'il est un alcoolique notoire qui bat sa femme.

Sa vie est foutue parce qu'il a tiré alors qu'elle aurait été foutue s'il n'avait rien fait. Dans tous les cas il est perdant.

Et ce n'est pas tout.

J'ai entendu dire aussi , car de ce fait , son fils se serait fait écarté de son école astro physicien.

Que depuis son chien c'est fait arrêter par la SPA.

La boulangerie , ou il avait c'est habitude vient de mettre le clé sous la porte , car les clients se sont enfui.

Que par peur d'émeute , ils allaient rasés le commissariat et que dû coup , tout le personnelle en place allez devoir être mutés.

Comme quoi des bêtises tous le monde peux en dire... smiley

Portrait de The dream
14/mars/2021 - 13h45

En état de légitime défense donc 100 % dans son droit. Il a en conséquence très bien fait. En espérant que cela fera jurisprudence et qu'à l'avenir plus de policiers oseront agir pareillement, y compris contre les racailles de cités qui les attaquent au mortier.

Portrait de jarod.26
14/mars/2021 - 13h41

bravo ça mérite une médaille 

Portrait de Lilou.St.Bo
14/mars/2021 - 13h39

Tous les policiers devraient prendre exemple sur celui-là : tirer sur quiconque les agressent. Et un de moins, un !!! 

Portrait de hummerH2
14/mars/2021 - 13h30

Très bien !

Portrait de Climato
14/mars/2021 - 12h49 - depuis l'application mobile

bravo au policier, c'est comme ça qu'il faut réagir !

Portrait de Jiben79
14/mars/2021 - 12h46

Allez hop ca dégage, au suivant

Portrait de clal
14/mars/2021 - 12h39 - depuis l'application mobile

Parfait, moins un!

Portrait de Tatayoyo2811
14/mars/2021 - 12h37 - depuis l'application mobile

Bravo à ce policier