08/03 06:46

Interview événement cette nuit : Meghan Markle charge la famille royale avec des accusations de racisme et révèle avoir voulu se suicider face à Oprah Winfrey - Vidéo

Meghan Markle a eu des idées suicidaires lorsqu'elle vivait au sein de la famille royale et s'est vu refuser le soutien psychologique qu'elle demandait parce que cela aurait nui à l'image de l'institution, a-t-elle révélé dans une interview explosive de deux heures à la star de la télévision américaine, Oprah Winfrey. Lors de cet entretien très attendu diffusé dimanche soir par la chaîne CBS, l'épouse métisse du prince Harry, parfois émue aux larmes, a aussi fait état de conversations au sein de la famille royale sur la couleur de peau de son fils lorsqu'elle en était enceinte.

"Je ne voulais tout simplement plus être en vie.

Et c'étaient des pensées constantes, terrifiantes, réelles et très claires", a dit la duchesse de Sussex, qui attend son deuxième enfant, mettant son état psychologique sur le compte de la couverture agressive des médias britanniques.

L'Américaine a dit être allée voir des membres de l'institution royale pour demander de l'aide et évoquer la possibilité d'une prise en charge médicale, "et on m'a dit que je ne pouvais pas, que ce ne serait pas bon pour l'institution", a-t-elle ajouté.

L'ancienne actrice a parlé à Oprah Winfrey, qui s'est montrée incrédule et choquée, de conversations lui ayant été rapportées sur la couleur de peau de son fils avant qu'il naisse.

Harry a été informé "d'inquiétudes et de conversations quant à savoir à quel point sa peau (serait) foncée quand il (naîtrait)", "ce que ça voudrait dire et à quoi cela ressemblerait", a-t-elle expliqué, sans vouloir donner l'identité de la ou des personnes ayant eu cet échange avec son mari parce que "ce serait très dommageable pour elles". "C'était étrange", a dit Harry au sujet de cette conversation, refusant, lui aussi, de révéler qui en était à l'origine. "J'étais sous le choc."

La duchesse de Sussex a aussi affirmé que le palais de Buckingham avait refusé d'accorder une protection à l'enfant et que des membres de l'institution estimaient qu'Archie ne devrait pas recevoir de titre de noblesse, bien que ce soit la tradition.

Les deux époux, qui ont annoncé attendre une fille, ont expliqué leur mise en retrait et leur départ pour les Etats-Unis par la conjonction d'une pression médiatique intenable et du manque de soutien de la famille royale.

"Nous avons fait tout notre possible" pour rester au sein de la famille royale, a affirmé le prince Harry, expliquant qu'il avait lui-même connu des troubles psychologiques lié à cette situation. Si Meghan Markle a dénoncé une "vraie campagne de dénigrement" et dit ne pas s'être sentie protégée par la famille royale, elle a pris garde de ne pas attaquer personnellement des membres de la couronne.

Elle a simplement affirmé que, contrairement à ce qui avait été rapporté par la presse britannique, ce n'était pas elle qui avait fait pleurer Kate, la duchesse de Cambridge, lors d'un incident survenu peu avant son mariage avec le prince Harry en 2018, mais que l'inverse s'était produit. Elle a précisé que Kate s'était excusée peu après.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de th93100
8/mars/2021 - 18h37
Culotte Dagobert a écrit :

Je ne comprends pas votre message ... 

"Que la haute bourgeoisie / cour Royale Anglaise se soit posé des questions odieuses est très probable ! (et très anormal... faut il le dire ?)" : Comment ça, quelles questions odieuses ? L'inquiétude qu'un héritier de la cour soit noir, c'est odieux ? Eh bien non, c'est tout sauf odieux, c'est parfaitement légitime et, faut-il le dire, très normal, que cette inquiétude existe. La cour d'Angleterre a toujours été de tradition caucasienne et blanche, et son rôle est de perpétuer une stabilité, une immobilité que certains vont déplorer mais qui peut être considérée comme essentielle. Vous noterez que tout s'est passé sur le plan visible exactement comme si elle était blanche. Et Madame ne peut supporter, en dépit de sa parfaite connaissance de sa condition différente de celle des anglais, qu'on s'interroge sur son entrée dans une telle famille ? Je la croyais bien, elle est en fait complètement naze.

Je ne pense pas que vous puissiez trouver odieux et anormal que la Cour Royale du Bénin, si elle existait et avait des millénaires de tradition, puisse se poser le problème de l'entrée d'un blanc dans la famille. Pour ma part, ce serait une stupidité de contester aux noirs le droit de se poser le problème. Les dirigeants sont là pour maintenir une tradition et une stabilité, pas pour expérimenter chaque connerie que le peuple a envie de voir se mettre en place, désolé.

Mais c'est tellement facile et ça fait TELLEMENT cool, de prendre la défense des soi-disants "opprimés" ...

vous etes désespérant... je n'ai JAMAIS (pour vous reprendre) parlé d'opprimé? ça vous met à l'aise de vous faire croire le contraire ? tant pis pour vous

Apprenez que leurs rejetons (noirs, verts, Islamiste Bouddhiste ou tout ce que vous voudrez - enfin... ne voudrez SURTOUT pas) en seront JAMAIS héritiers du trône.... Harry ne l'est déjà pas....

Des "mélanges" ont eu lieu à de nombreuses reprises (dont au UK où l'oncle de Bettie a "cédé" sa place par amour à George VI.... et sans qui Elizabeth ne serait qu'une vieille noble dans un joli petit château de campagne...)

Qui vous dit que Harry n'a pas "exprès" choisi par provocation une femme d'origine " caucasienne et blanche" (point sur lequel vous commettez une nouvelle erreur, les Britaniques ne sont en aucun cas 'Caucasiens'

Enfin, M Markle est Américaine, avec des parents, grands parents... Américains.... la Cour Britannique a tellement baissé sa culotte pour l'Oncle Sam,  que vous devriez la considérer comme Américaine et non comme "black"

Portrait de nebuleuse75
8/mars/2021 - 17h22

Un Prince de sang de la famille royale britannique ne doit pas se marier avec une roturière de basse classe...Mais prendre comme épouse uniquement une Princesse qui deviendra peut être un jour une " Reine libérée - délivrée " !!!

Portrait de mamanfois5
8/mars/2021 - 15h17

Je trouve cela fatigant que l'on se serve du mot "racisme" pour tout et n'importe quoi.

Mon ex-mari était quarteron (son père etais métis et sa mère blanche).

Nous savions que chacun de nos enfants avaient la possibilité d'être typé ou même noir et à chaque grossesse nous nous demandions quelle serait la couleur du futur bébé...Sommes nous racistes?

Portrait de LOIC 33
8/mars/2021 - 14h19

Elle a sûrement raison, mais quand on s'engage dans l'aristocratie il y a des avantages mais surtout des inconvénients ! Ce déballage n'est pas vraiment approprié, elle accepte les privilèges mais pas les revers......

Portrait de th93100
8/mars/2021 - 12h56
Culotte Dagobert a écrit :

Vous êtes avec "Soi-même" une caricature du politiquement correct ! Vous n'êtes pas du tout à contre-courant, vous chouinez avec les pigeons de l'antiracisme et du féminisme, c'est tout. Cette fille n'a pas la dignité, l'humilité et la réserve qui conviennent, mais comme elle est vaguement black, c'est une victime ! Sus au racisme !

Vous êtes deux clowns ...

lisez et comprenez. Je ne parle pas d'anti racisme, j'évoque le dénigrement systématique ici de Harry et de Mégan. Ils ne sont pas exemplaires ? c'est très possible. Apprenez un peu 'histoire et faites vous un point de vue sur la cour d'Angleterre !

Quant à Megan, il est de notoriété qu'elle est métisse. Que la haute bourgeoisie / cour Royale Anglaise se soit posé des questions odieuses est très probable ! (et très anormal... faut il le dire ?)

Portrait de Kakadu
8/mars/2021 - 12h30

S'ils étaient aussi racistes qu'elle ne le dit, elle n'aurait sûrement pas eu le mariage grandiose et de princesse qu'elle a eu. Alors évidemment on peut imaginer que la vie ne doit pas être des plus simples au sein de la couronne.

Mais elle le savait dès le départ. Là elle se pense être la victime d'un système comme pouvait le faire Diana. Sauf que cela n'a rien à voir. Diana ne savait pas où elle mettait les pieds, elle avait 20 ans de moins qu'elle quand elle est rentrée dans cette famille. Elle a essayé de s'intégrer, sans jamais réussir et sans le soutien de son mari.

Meghan Merkel a été payée pour cette interview. Donc il faut faire le job. Un peu de larmes, de victimisation, de pathos.... avec les réactions surjouées de Oprah Winfrey et le tour est joué pour avoir des audiences satisfaisantes. Et que penser d'Harry ! Il est en train de se mettre toute sa famille à dos. Faut espérer qu'il ne le regrette pas un jour. 

Dans tous les cas, cela est très malsain pour eux, et risque de se retourner contre eux à un moment donné. Qu'ils n'aient pas été heureux au sein de la couronne, et qu'ils en soient partis. C'est leur choix et on peut le comprendre. Mais ils en ont bien profité de toute cette vie de faste. Donc maintenant qu'ils se taisent, aillent bosser, et gagnent leur vie autrement qu'avec des interviews payées 8 millions de dollars. Se plaindre de tout cela est actuellement assez indécent à mon avis. 

Portrait de th93100
8/mars/2021 - 12h23
Soi-même a écrit :

Quel discours incroyable vous tenez !!

En plus, en ce jour de la journée internationale de la femme.

Personne n a à la "boucler", on n a qu une vie et on est libre ! Elle n a pas signé pour entrer en prison. D ailleurs son mari non plus.

Nos pays n ont quand même pas la prétention de ressembler au Niger ! Et heureusement !!!!

smiley   nous sommes peu nombreux à etre contre courant ici ! entre le mépris sexiste et le nombre de "supporters" de la couronne ....

Portrait de garlaban
8/mars/2021 - 12h05

Pour leur faire un vrai pied de nez, elle peut par exemple renoncer à la pension qui leur est versée et faire des révélations sans prendre 8 millions de dollars.

Portrait de Mémère
8/mars/2021 - 11h54

Je lui ai dit: prends tes cliques et tes claques et foute le camp...foute le camp !smiley

Portrait de Reda 93
8/mars/2021 - 11h47

En attendant ils ont pris le pognon...

Portrait de Climato
8/mars/2021 - 11h00 - depuis l'application mobile

ca m'étonnait qu'elle n'ait pas encore lâché des accusations de racisme celle-là.

Portrait de th93100
8/mars/2021 - 10h23

Je suis étonné des jugements portés ici contre ces gens.... Harry est né Prince... il n'y peut rien. Elle a eu une carrière ciné/TV, pas "extraordinaire", mais dépassant largement la moyenne (et elle a le temps de jouer de nouveaux rôles). Ils ont effectivement pu mal vivre des tas de choses que nous ignorons... Il conviendrait de réviser son histoire pour savoir que la cour royale d'Angleterre est loin d'avoir les mains propres....

Portrait de jarod.26
8/mars/2021 - 09h10

la bonne ambiance dans cette famille

Portrait de Nerfertiti
8/mars/2021 - 08h59

La 1ère chose à faire, c'est de dépoussiéré cette institution 

Portrait de djbaxter
8/mars/2021 - 08h57

1. Revoir toutes les adaptations communautaires de protocole de leur mariage dues aux demandes de Markle

2. Annuler l'accusation de racisme 

3. Preuve supplémentaire que courber l'échine et se soumettre à leurs demandes ne sera jamais suffisant, vous serez toujours un méchant raciste.

Portrait de MICMAH458
8/mars/2021 - 08h41
ΙΧΘΥΣ a écrit :

Elle surfe sur le BLM et organise son business victimaire qui fonctionne à merveille aux États Unis.

Bientôt le biopic.

Tout à fait.  j'ai toujours du mal avec les gens qui ont bien profité du système, quel qu'il soit, et qui ensuite crachent dans la soupe qu'ils trouvaient bonne au moment où ils en profitaient.  De plus, que Markle soit bien consciente que, si Oprah Winfray s'intéresse un peu à elle, ce n'est pas en tant qu'ancienne comédienne de sitcom.

Portrait de ΙΧΘΥΣ
8/mars/2021 - 08h16

Elle surfe sur le BLM et organise son business victimaire qui fonctionne à merveille aux États Unis.

Bientôt le biopic.

Portrait de Calla
8/mars/2021 - 08h07

Ils ont bien fait : le prince Harry règle ses comptes  

Tout le mal qu'ils ont fait à Diana ...... 

 

Portrait de Alexdelouest
8/mars/2021 - 06h58

Elle vient pleurer sur les plateaux télés parce que son mariage avec le prince ne lui a pas permis de lui ouvrir les portes du cinéma. Qu’ils pensent à rembourser aux citoyens anglais le mariage.