05/03 21:04

Coronavirus - La Ministre de la Défense annonce que quatre hôpitaux militaires vont ouvrir ce week-end pour vacciner la population

21h08; Le gouvernement souhaite donner un coup d'accélérateur à sa campagne vaccinale. Ce week-end, quatre hôpitaux militaires vont ainsi ouvrir un centre de vaccination, a annoncé la ministre des Armées Florence Parly, ce vendredi, sur Twitter. "Quatre hôpitaux militaires vont participer à l'effort vaccinal ce week-end. Leur mission: contribuer à l'effort collectif pour augmenter le rythme de vaccination des Français contre le Covid-19", a expliqué la ministre des Armées. Il s'agit de l'Hôpital d'Instruction des Armées (HIA) Bégin, à Saint-Mandé, de l'HIA Legouest, à Metz, de l'HIA Robert Picqué, à Villenave-d'Ornon et de l'HIA Sainte-Anne, à Toulon.

18h50: 23.507 nouveaux malades ont été diagnostiqués ces dernières 24h, selon Santé Publique France. Une légère baisse sur sept jours, puisque vendredi dernier, on comptabilisait 25.207 nouveaux cas positifs.  24.765 personnes sont actuellement hospitalisées, soit 126 de moins depuis hier, dont 3680 admises en réanimation, soit 47 de moins. 239 décès ont été enregistrés à l'hôpital en 24h. Au total, 88.100 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis un an. 

16h24: Les contaminations au coronavirus ont poursuivi leur rebond en Europe cette semaine, tout en restant stables au niveau mondial. Indicateur important, le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations et les comparaisons entre pays sont à prendre avec précaution, les politiques de tests différant d'un pays à l'autre.
Avec 382.983 contaminations enregistrées quotidiennement cette semaine, l'indicateur s'est stabilisé (0%) par rapport à la semaine passée où il était reparti à la hausse après une réduction de moitié entre la mi-janvier et la mi-février, selon un bilan de l'AFP arrêté à jeudi.
L'indicateur avait été divisé par deux en un mois, passant de 743.000 nouveaux cas quotidiens (semaine du 5 au 11 janvier) à 362.000 (semaine du 12 au 18 février). Jamais, depuis le début de la pandémie, le nombre de contaminations n'avait connu une baisse aussi forte et prolongée.
Le nombre de nouvelles contaminations a particulièrement diminué en Amérique du Nord (-20%, 61.608 cas quotidiens), plus légèrement en Afrique (-6%, 9.426) et en Asie (-4%, 31.406). Mais les contaminations ont augmenté au Moyen-Orient (+10%, 31.324), en Europe (+8%, 157.760) et en Amérique latine (+3%, 91.409). Les Etats-Unis restent le pays comptant le plus de contaminations dans le monde (28.827.140) ainsi que de morts (520.356). Le nombre de décès a baissé de 7% à 62.055 victimes sur la semaine écoulée, soit une moyenne de 8.865 morts par jour.
Cette diminution s'est surtout produite en Amérique du Nord (-20%) qui a enregistré sur la semaine un total de 12.282 morts. En Asie, le nombre de victimes diminue de 18% à 3.666 morts sur la semaine et en Afrique il baisse de 14% avec un total de 2.151 victimes hebdomadaires. L'Europe, qui paye le plus lourd tribut avec 22.795 victimes hebdomadaires, présente toutefois un recul de 4% dans son bilan mortuaire. Ce bilan positif est obscurci par une augmentation des décès au Moyen-Orient de 9% (1.824 morts hebdomadaires) et en Amérique latine/Caraïbes (+3%, 19.425 morts).

14h30: A moins de cinq mois de l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, le gouvernement japonais a prolongé aujourd'hui pour deux semaines, jusqu’au 21 mars, l’état d’urgence encore en vigueur dans la capitale et ses trois départements limitrophes face au coronavirus.

Ce dispositif, qui consiste principalement à demander aux bars et restaurants de fermer à 20H00 et à la population d’éviter les sorties non indispensables, avait été levé fin février dans six départements du pays et devait initialement prendre fin ce dimanche pour Tokyo et sa grande banlieue.

Le Premier ministre Yoshihide Suga a appelé vendredi la population à continuer d’éviter les rassemblements, alors que le mois de mars au Japon marque la fin de l’année scolaire et universitaire, avec d’habitude des cérémonies à la clé, ainsi que les pique-niques du « hanami » pour admirer les cerisiers en fleurs. « Je vous demande à tous d’éviter les repas en groupe - même dans les cérémonies de fin d’études ou d’embauche (...) et les fêtes pour admirer les fleurs », a dit M. Suga.

Mis en place depuis début janvier alors que le Japon subissait une vive recrudescence du Covid-19, l’état d’urgence a initialement permis de réduire le nombre quotidien d’infections. Mais celui-ci était stable dans la capitale ces dernières semaines, avec une moyenne d’environ 270 nouveaux cas quotidiens sur les sept derniers jours. Et les autorités locales ont dénombré 301 nouveaux cas vendredi.

M. Suga s’était auparavant excusé pour l’extension de l’état d’urgence dans le Grand Tokyo, principal poumon économique du pays et englobant quelque 37 millions d’habitants, assurant que le gouvernement faisait « tout son possible pour éviter une nouvelle hausse » des infections. Le départ du relais de la flamme olympique, qui partira symboliquement de Fukushima (nord-est du Japon) dix ans après le triple désastre du grand séisme, tsunami et accident nucléaire, est prévu le 25 mars.

13h26: La préfecture de police de Paris a annoncé aujourd'hui la mise en place de restrictions supplémentaires dans la capitale pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Parmi les mesures, un arrêté a été pris interdisant la consommation d'alcool dans certains lieux publics, entre 11h et 18h, jusqu'au 21 mars prochain. Plusieurs quartiers de la capitale sont concernés : les berges de Seine (rives droite et gauche, entre le pont des Arts et le pont de Sully) et plusieurs rues du centre de Paris et des 5è, 6è, 7è, 9è, 10è, 11è, 14è et 18è arrondissements.

Le préfet précise également que les magasins et les centres commerciaux non alimentaires de plus de 10.000 m2 sont fermés. 

12h11: L'Italie a bloqué l'exportation vers l'Australie de doses du vaccin anti-Covid d'AstraZeneca produites sur le sol européen, première application d'un mécanisme de contrôle mis en place par Bruxelles, a annoncé jeudi le gouvernement italien. Vendredi, le Premier ministre australien Scott Morrison s'est montré compréhensif, minimisant l'impact de cette décision sur la campagne de vaccination dans son pays.

Rome a fait part de sa décision le 26 février à la Commission européenne, qui n'a émis aucune objection. Le ministère des Affaires étrangères a précisé dans un communiqué que ce refus d'exportation portait sur 250.700 doses du laboratoire suédo-britannique.

L'Italie l'a justifié par «la pénurie persistante de vaccins et les retards d'approvisionnement de la part d'AstraZeneca» dans l'UE et en Italie, la «quantité importante» de doses concernées et le fait que l'Australie est considérée comme un pays «non vulnérable» par le mécanisme de l'UE. AstraZeneca a été vivement critiqué par les gouvernements européens après avoir annoncé en janvier ne pouvoir livrer au premier trimestre qu'un tiers des 120 millions de doses qu'il avait initialement promises aux 27 Etats membres de l'UE, en raison de difficultés manufacturières dans une usine belge.

10h21: Les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) «vont pouvoir sortir s'ils sont vaccinés», a déclaré vendredi le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui veut leur «rendre progressivement la liberté».

«Les résidents des Ehpad vont pouvoir sortir s'ils sont vaccinés, avec au moins 15 jours de recul après la deuxième injection», a-t-il précisé sur RMC et BFMTV.

«C'est ce que nous a demandé le Conseil d'État», a-t-il rappelé, deux jours après que la plus haute juridiction administrative du pays a suspendu l'interdiction en vigueur depuis plusieurs mois, jugée «disproportionnée» à l'aune des 80% de résidents désormais vaccinés avec au moins une dose contre le Covid-19.

Le ministre a ajouté avoir auparavant saisi le Haut conseil de santé publique (HCSP) qui l'a également «encouragé» à assouplir cette recommandation, «donc nous (leur) rendons progressivement la liberté».

Mais «il nous manque encore des soignants dans les Ehpad que nous devons vacciner pour vraiment les protéger», a souligné M. Véran. A ce jour, 43% des personnels des maisons de retraite ont reçu au moins une dose de sérum, selon Santé publique France.

Jeudi soir, le Premier ministre Jean Castex les a appelés «solennellement» à se faire vacciner «très rapidement» pour permettre le retour d'une «vie sociale apaisée» dans ces établissements et un assouplissement «du droit de visite pour les familles».

Une concertation «avec les représentants des familles de résidents, des juristes et des éthiciens» est prévue vendredi, a indiqué la ministre déléguée à l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, qui entend «proposer dans les prochains jours de nouvelles recommandations à destination des directeurs d'Ehpad».

09h23: Les pharmaciens, et les sages-femmes sont désormais autorisés à prescrire et injecter les vaccins contre le Covid-19, de même que les infirmiers qui peuvent à présent vacciner sans qu'un médecin soit systématiquement présent, selon un décret paru vendredi au Journal officiel.

Les pharmaciens peuvent "prescrire les vaccins (..) à toute personne", sauf à celles "présentant un trouble de l'hémostase" et aux femmes enceintes, précise le texte. Ces dernières doivent passer par les sages-femmes, qui peuvent également prescrire un vaccin à "l'entourage" des parturientes et du nouveau-né. Ces professionnels de santé peuvent aussi "administrer les vaccins (...) à toute personne", sauf à celles "ayant des antécédents de réaction anaphylactique", soit à "un des composants de ces vaccins", soit "lors de la première injection".

Une condition reprise à l'identique pour les infirmiers, qui peuvent utiliser sans supervision les vaccins à vecteur viral comme celui d'AstraZeneca, mais doivent s'assurer "qu'un médecin puisse intervenir à tout moment" pour ceux à ARN messager comme ceux de Pfizer ou Moderna. Le décret ne précise pas la date d'entrée en vigueur de ces mesures, qui sont donc applicables en théorie dès samedi. Mais le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé jeudi soir que la vaccination en pharmacie débutera "à compter de la semaine du 15 mars" pour "les personnes ayant plus de 50 ans et présentant une comorbidité".

07h40 : Jean Castex a confirmé que le Pas-de-Calais serait le seul département à passer en confinement le week-end. Parallèlement à ces mesures, le Premier ministre et son ministre de la Santé Olivier Véran ont aussi tenu à appuyer leur stratégie en renforçant la vaccination en France. "Nous devrions avoir vacciné au moins 20 millions de personnes" d'ici mi-mai, soit tous les plus de 50 ans volontaires, a promis Jean Castex.

"D'ici l'été, nous aurons reçu suffisamment de doses pour avoir proposé la vaccination à 30 millions de personnes, soit les deux tiers de la population de plus de 18 ans", a ajouté le chef du gouvernement, alors que 3,2 millions de personnes ont pour l'instant reçu une première injection, et plus de 1,7 million ont été vaccinées avec deux doses. Olivier Véran a en outre pointé la nécessité pour les soignants de se faire vacciner.

"Le taux de vaccination des soignants, sur le papier, dépasse le taux de couverture classique contre la grippe [...] Clairement, ça ne suffit pourtant pas", a-t-il souligné. "Quand on est soignant, il est de notre responsabilité de se protéger soi-même et d'éviter ceux dont on prend soin", a justifié le ministre également médecin.

Par ailleurs, le gouvernement annonce renforcer la vaccination par les médecins généralistes. Entre la semaine dernière et cette semaine, "plus de 800.000 vaccins" auraient été livrés aux médecins de ville.

07h30: Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation était quasiment stable hier soir, avec 3.633 personnes contre 3.637 la veille, et 293 nouvelles admissions, selon les dernières données de Santé publique France. Cette stabilisation fait suite à plusieurs jours d'augmentation du nombre de malades dans les services accueillant les cas les plus sévères de la maladie. Ce chiffre se rapproche des niveaux connus début décembre mais reste éloigné du pic de la 2e vague de l'automne (4.900) et surtout, de la 1ère vague au printemps (7.000).

Au total, 24.891 personnes malades étaient hospitalisés jeudi, un chiffre en légère baisse par rapport à la veille, avec 1.538 nouvelles admissions. En 24 heures, 295 personnes sont décédées à l'hôpital. Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex a confirmé l'extension du confinement le week-end au Pas-de-Calais à partir de samedi et a appelé "solennellement" les personnels des Ehpad à se faire vacciner "très rapidement".

06h55Jean Castex a "invité" jeudi les habitants des 23 départements placés sous surveillance renforcée, en raison de la progression de l'épidémie de Covid-19, à ne pas quitter ces territoires, et recommandé à tous les Français de ne pas dépasser la jauge des 6 personnes lors des moments conviviaux. "J'invite les habitants des 23 départements concernés à ne pas sortir, autant que possible, de leur département ou de leur région s'agissant des départements franciliens", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse.

"Le virus frappe de manière encore inégale les différentes parties de notre territoire, évitons de le diffuser là où il demeure encore de moindre intensité", a-t-il fait valoir. Le Premier ministre a aussi recommandé à l'ensemble de la population de respecter la règle de "pas plus de six personnes à l'occasion des moments conviviaux ou familiaux", comme cela avait été le cas lors des fêtes de fin d'année.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de À mon humble avis

Et pourquoi pas à Brest, base militaire navale, pour la région Ouest? les bretons aimeraient aussi pouvoir se faire vacciner..

Portrait de Romaine
6/mars/2021 - 09h03

Pourquoi ne mettre la liste des hôpitaux militaires que maintenant alors que celui de Metz (Hôpital Legouest) est ouvert depuis le début de la vaccination, il y a 2 centres à l'intérieur... c'est vraiment du n'importe quoi, l'hosto Legouest est toujours en 1ère ligne pour tout : hosto de garde la nuit, urgences, etc... et bien sûr la vaccination ! Je suppose qu'ailleurs, c'est pareil !

Portrait de Amos
6/mars/2021 - 07h58
Steyr∞Schœnauer.. a écrit :

"quatre hôpitaux militaires vont ainsi ouvrir un centre de vaccination"

Enfin une bonne décision bien que cela eût pu être fait il y a 4 semaines. 

Il y a un an qu'on aurait du créer des hôpitaux militaires, mais ça ne sert à rien puisqu'ils ne l'ont pas fait avant.

Portrait de Papy Tonneau
6/mars/2021 - 07h21

Moi, je fait comme tout les spécialistes conseillers médicaux de BFM, je vais au restaurant sans masque, sans distanciations, sans vaccins, ça c'est les vrais consignes, mais faut êtres une élitesmiley

Portrait de fdupont
6/mars/2021 - 02h21 - depuis l'application mobile

A quoi ça sert s’il n’y a pas de vaccins?

Portrait de Azrael68
5/mars/2021 - 23h17 - depuis l'application mobile

A quoi ça sert d’ouvrir des hôpitaux militaires pour vacciner la population si il n’y a pas de dose ?

Portrait de nebuleuse75
5/mars/2021 - 22h53
preshovich a écrit :

J'arrive pas à comprendre le plaisir qu'on peut prendre à s'entasser sur le moindre m2 de pelouse ou bord de Seine. 

Venez vivre à Paris et vous comprendrez vite le plaisir des bords de Seine ou du canal Saint Martin...!!!

Portrait de preshovich
5/mars/2021 - 18h15

J'arrive pas à comprendre le plaisir qu'on peut prendre à s'entasser sur le moindre m2 de pelouse ou bord de Seine. 

Portrait de VNBis
5/mars/2021 - 13h51

Visage dissimulé par un masque, alcool interdit...

La France ressemble décidément de plus en plus à une terre islamique smiley

Portrait de YVESM
5/mars/2021 - 12h54
lemurdhadrien a écrit :

Oui. 9000 morts par mois (pas tous du covid je vous rassure...) pour 67 millions de prisonniers.

0.0134%

le jeu en vaut-il la chandelle ?

Mourrez en paix, car vous aurez soutenu l’effort de votre pays.

Bon Covid à tous...

 

Portrait de VNBis
5/mars/2021 - 09h04

Monsieur Baratin , compagne de tête de Salomon a parlé

Fais-moi confiance .... smiley

Portrait de Cl
5/mars/2021 - 08h00

C'est quand même en moyenne 9 000 morts par mois  ça donne à réfléchir ......