23/02 21:03

Essonne : Un deuxième ado de 13 ans tué lors d'affrontements entre bandes rivales - La veille, une collégienne de 14 ans a été tuée d'un coup de couteau - Gérald Darmanin sur place ce soir - Vidéo

Une nouvelle rixe entre deux bandes rivales a éclaté mardi entre une soixantaine de personnes à Boussy-Saint-Antoine, dans l’Essonne. Un adolescent de 13 ans, touché au ventre à l'arme blanche, est mort. Deux groupes de jeunes se sont opposés. L’un venait d’Epinay-sous-Sénart, l’autre de Quincy-sous-Sénart. Un autre adolescent de 13 ans a été blessé à la gorge, a indiqué la Direction départementale de la sécurité publique de l'Essonne. Six interpellations ont eu lieu à ce stade

La veille, une collégienne de 14 ans avait été tuée d'un coup de couteau dans le ventre lors d'une rixe entre deux bandes rivales à Saint-Chéron, toujours dans l'Essonne. Dans ce dossier, trois mineurs ont été interpellés et trois autres se sont rendus à la police. Ils ont tous été placés en garde à vue, et une enquête a été ouverte pour meurtre sur mineur de 15 ans et violences en réunion et confiée à la section de recherches de Paris. 

Lors d'une conférence de presse ce mardi soir, la procureure de la République d'Évry a donné quelques détails concernant le cadre de cette rixe qui s'est soldée par le décès de Lilibelle, scolarisée en classe de 3e à Dourdan. Lundi après-midi, une violente altercation a éclaté entre une dizaine de jeunes de Dourdan et de Saint-Chéron, âgés de "vêtus de noirs et portant des capuches", a indiqué la magistrate.

Selon les premiers éléments de l'enquête, lors de l'affrontement un adolescent a sorti un couteau, un "opinel", a précisé Caroline Nisand, et porté un coup de couteau au ventre de la victime qui a été transportée en urgence vitale à l'hôpital. Elle est morte dans la nuit de lundi à mardi.

Six mineurs en garde à vue Trois mineurs de 13 ans ont été interpellés lundi en fin d'après-midi grâce à des signalements, et trois autres - âgés de 15 et 16 ans - se sont rendus à la police. Tous ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet d'Evry pour "meurtre sur mineur de 15 ans" et "violences en réunion".

"L'un des mineurs a reconnu son implication dans le coup mortel porté à la victime", a déclaré ce mardi la procureure Caroline Nisand. Ce principal suspect est déjà connu des services de la justice pour "deux infractions sans lien avec des faits de violence".

Le ministre de l'Intérieur s'est ainsi rendu à Dourdan, en début de soirée, là où était scolarisée la jeune Lilibelle, victime de la rixe mortelle lundi. Gérald Darmanin a fait part de son "émotion" après ces drames. Il a aussi annoncé de premières mesures pour répondre à la violence des bandes rivales  : "Dès ce soir [mardi, ndlr], j’ai demandé à une centaine de policiers supplémentaires de venir ici dans l’Essonne : une soixantaine à Dourdan et une quarantaine à [Boussy-Saint-Antoine], dans le lieu où a eu lieu cette deuxième mort, qu’il ne puisse pas y avoir de répliques ou d’actions nouvelles."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djibou35
24/février/2021 - 12h17

La jeunesse s'amuse en 2021!!! Ca annonce la couleur pour les années futur

sans vouloir faire de vilains jeux de mots

 

Portrait de geneve
24/février/2021 - 11h16

QUAND nos gouvernants responsabiliseront-ils les parents ? Parce qu'enfin, ce sont des mineurs et les parents en sont responsables, non ?

Après, il ne faut pas venir pleurer...

Portrait de filou034
24/février/2021 - 10h00

alors la je comprends pas le silence des omar camillia et autre traouré a ou je suis bête ce sont des compatriotes ceux qui ont soit disant peur de la police je me marre .On voit quand il y a pas la police ce qu'il se passe nettoyage entre bande .. 

Portrait de jarod.26
24/février/2021 - 08h59

il fait bon vivre dans notre pays

Portrait de bonheur-25
24/février/2021 - 08h55

faut ouvrir les salles de sport, remettre le service militaire en place, tous ces jeunes ont besoin (c'est la nature qui veut ca) de se confronter a l'autorité, a la force, pour connaitre ses limites

on le voyait bien dans pascal le grand frère, les parents ne donnent plus ces repères, l'enfant roi n'a pas de limite, mais juste avec un peu de communication et de poigne, ca se regle facilement, sinon c'est un désastre pour toutes les nouvelles générations

Portrait de toutvabien
24/février/2021 - 08h15
benvoyons a écrit :

les 100 policiers  ne sont la  que provisoirement   apres leur depart cela redeviendra comme avant 

bien sur nous allons avoir le droit a des marches blanches  au mepris des barrieres sanitaires

Tout a fait. La marche blanche , spécialité bien de chez nous, suivie de la cohorte habituelle d'hommageurs professionnels qui viendront larmoyer, une fleur dans une main, un oignon dans l'autre, pour dire tout le bien qu'il pensait de la victime qu'ils ne connaissent même pas .

On entend trop ces temps ci que les parents ne sont pas vraiment responsables pour tout un tas de bonnes ou mauvaises  raisons. Désolé. Ils le sont. Juridiquement et moralement.Les parents sont toujours responsables des agissements de leur progéniture. Il faut qu'un tribunal le leur dise et les sanctionnent. Sinon, ces faits resteront toujours des crimes impunis.

Portrait de lemurdhadrien
24/février/2021 - 06h04

Convocation de tous les Parents, mise en examen pour défaut d'éducation et suppression de toutes les Aides Sociales => Article 227-17 du Code Pénal.

Pour ceux qui ne bénéficient pas de la Nationalité française expulsion immédiate vers le pays d'origine.

Portrait de benvoyons
23/février/2021 - 23h50

vetus de noir et portant des capuches  signalement pouvant correspondre a presque n'importe qui dans ce quartier

Portrait de benvoyons
23/février/2021 - 23h47

les 100 policiers  ne sont la  que provisoirement   apres leur depart cela redeviendra comme avant 

bien sur nous allons avoir le droit a des marches blanches  au mepris des barrieres sanitaires

Portrait de axl59
23/février/2021 - 22h41

Que c'est beau un pays comme la France qui s'ouvre à d'autres cultures et d'autres civilisations. Ce n'est que le début... 

Portrait de ΣNIGMΛ
23/février/2021 - 22h32

Encore des Suédois?

Portrait de Dagobert Culotte
23/février/2021 - 21h07

La guerre civile issue de l'immigration, qui découle de l'absence d'éducation de familles qui n'ont que des droits et aucun devoir en vers notre pays. CQFD.