08:36

Moteur d'un avion en feu : L'autorité fédérale américaine de régulation ordonne des inspections supplémentaires sur certains avions commerciaux de type Boeing 777 - Vidéo

Mise à jour lundi 22 fev 08h35: L'autorité fédérale américaine de régulation de l'aviation (FAA) ordonne des inspections supplémentaires sur certains avions commerciaux de type Boeing 777, au lendemain d'une spectaculaire panne de moteur sur l'un de ces appareils au-dessus du Colorado.

Le turboréacteur gauche d'un Boeing 777-200 assurant la liaison entre Denver (Colorado) et Honolulu (Hawaï) a pris feu et a commencé à se désintégrer quelques minutes après le décollage, explique le journal canadien La Presse. L'incident a poussé les pilotes à opérer un demi-tour. Ils ont contacté la tour de contrôle de l'aéroport international de Denver pour demander une autorisation d'atterrissage d’urgence, puis se sont posés en toute sécurité.

Aucun passager n'a été blessé, selon un communiqué publié par l'administration fédérale de l'aviation (FAA).

Des vidéos depuis la cabine qui montrent un incendie fourni ont été diffusées en ligne. Des habitants du Colorado ont également publié sur internet plusieurs films où l'on voit l'avion en détresse dégager une épaisse fumée noire dans le ciel.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de toutvabien
21/février/2021 - 11h20
Capri a écrit :

La bataille Boeing-Airbus a semble t-il tourné a l’avantage de l’avionneur européen. Ça montre que quand l’Europe (500 millions d’habitants) « veut », elle « peut » face aux USA (330 millions d’habitants)

Tout dépend de ce que vous entendez par avantage. Les deux sociétés se se valent. Chacune a eu sa part de déboires. Boeing avec son 737 max qui lui a couté une fortune, Airbus avec son A400 M militaire dont la mise au point a été laborieuse, et surtout l’échec commercial du 380 qui ne sera jamais amorti.

Aujourd'hui, les deux sociétés souffrent. Réductions d'effectifs des deux cotés.Lobbies des écolos en France qui, comme pour les centrales nucléaires, veulent par idéologie fermer des dizaines de lignes, se moquant totalement des conséquences économiques que cela entraine.. Les avions cloués au sol depuis 1 an a cause du virus, des centaines d'avions d'occasion qui seront a vendre une fois la crise passée, compte tenu des faillites ou réductions de flottes.

Pour la suite, il ne faut pas oublier que les américains savent faire pression un peu partout pour vendre leurs avions. L’Angleterre n’étant plus dans l’Europe, on ne sait pas bien aujourd'hui quelles en seront les conséquences pour la suite.

Il est un peu trop tôt pour savoir qui sortira vainqueur de cette confrontation.

Portrait de Capri
21/février/2021 - 10h44

La bataille Boeing-Airbus a semble t-il tourné a l’avantage de l’avionneur européen. Ça montre que quand l’Europe (500 millions d’habitants) « veut », elle « peut » face aux USA (330 millions d’habitants)

Portrait de Alexdelouest
21/février/2021 - 09h35

C’est pour cela qu’il faut acheter Airbus.