13/10/2010 12:16

Vie privée: Caroline de Monaco en appelle à l'Europe

La princesse Caroline de Monaco, personnage public, a demandé mercredi aux juges européens de Strasbourg de protéger son droit à une vie privée, se plaignant du refus de la justice allemande d'interdire la publication de photos prises sans son accord.

Devant la Cour européenne des droits de l'Homme, son avocat a dénoncé le refus de la Cour fédérale de justice d'interdire toute nouvelle publication de photos publiées entre 2002 et 2004 dans les magazines allemands "Frau im Spiegel" et "Frau Aktuell".

Une photo montrant la princesse et son mari en vacances dans la station de ski suisse de Saint-Moritz, illustrait un article sur la santé chancelante du prince Rainier III, avec une seconde photo le montrant en compagnie de la princesse Stéphanie.

Dans l'autre magazine, la photo des von Hannover en vacances illustrait un article intitulé "La princesse Stéphanie, il n'y a qu'elle qui s'occupe du prince malade".

La princesse Caroline avait porté plainte pour atteinte à sa vie privée. Mercredi, les avocats de l'Etat allemand ont fait valoir que la princesse "héritière au trône d'un Etat membre du Conseil de l'Europe, est véritablement un personnage public" et que les articles et photos incriminés ont pu contribuer au débat public sur la santé du prince et l'avenir de la Principauté.

Matthias Prinz, avocat de célébrités, s'est inscrit en faux dénonçant une presse avide à publier des photos "de ma cliente en maillot de bain", au mépris de son désir de vie privée.

"C'est une intrusion permanente dans sa vie par des paparazzi qu'autorise finalement la justice allemande", a-t-il martelé. La Cour constitutionnelle avait considéré en février 2008 que les articles incriminés traitaient d'un sujet d'actualité - la maladie du prince Rainier - et que la presse avait le droit d'évoquer le comportement de membres de sa famille avec des photos.

La princesse avait alors introduit sa plainte pour atteinte à sa vie privée devant la CEDH qui l'a examiné mercredi mais qui ne rendra son arrêt que dans quelques mois. Caroline de Monaco avait obtenu gain de cause en 2004 à Strasbourg dans une autre affaire de photos.

La Cour avait alors estimé que des magazines allemands avaient violé sa vie privée en publiant, en 1993 puis en 1997, deux séries de clichés la montrant en compagnie de l'acteur Vincent Lindon ou de son mari, le prince Ernst August von Hannover.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de La féeemaraboutée3
14/octobre/2010 - 10h18

Mais ça faisait un moment qu'on ne parlait plus d'elle il me semble ?