26/01 19:30

Coronavirus - Santé Publique France annonce que 352 personnes sont mortes du COVID ces dernières 24 heures à l'hôpital

19h39: Santé Publique France annonce que 352 personnes sont mortes du coronavirus ces dernières 24 heures à l'hôpital. Dans le détail, 2006 malades ont été admis à l'hôpital à la suite d'une contamination au Covid-19, ce qui porte à 27.005 personnes actuellement hospitalisées à cause du Covid-19. 3071 patients se trouvent actuellement en réanimation à cause du coronavirus, soit 343 de patients en plus par rapport à lundi.

18h25: Le laboratoire français Sanofi va aider ses concurrents Pfizer et BioNTech à produire leur vaccin anti-Covid en intervenant sur le conditionnement du sérum, selon Le Figaro et BFMTV. "L'accord porte sur un total de 100 millions de doses à partir de juillet 2021. Sanofi et Pfizer-BioNTech poursuivent leurs négociations pour produire le principe actif du vaccin anti-Covid.", indiquent nos confrères.

17h54: Le Royaume-Uni devient le premier pays en Europe à dépasser les 100.000 morts L'épidémie de Covid-19 a provoqué la mort de 100.000 personnes au Royaume-Uni, selon les derniers chiffres communiqués ce mardi par les autorités sanitaires. Le Royaume-Uni devient ainsi le premier pays européen à atteindre ce chiffre. 1.631 décès supplémentaires ont été enregistrés ce mardi dans le pays, portant le bilan total de la pandémie à 100.162 morts. Le nombre de cas recensés dans ce laps de temps s'élève à 20.089 (presque 3,7 millions au total). 

16h39: L'exécutif se réserve le droit "de prendre des mesures ce week-end, si la situation sanitaire l'exigeait". Un second conseil de défense sanitaire pourrait se réunir "en toute fin de semaine", indique un conseiller ministériel à l'agence A2PRL @A2PRL

14h39: Le déploiement accéléré des vaccins contre le Covid-19 dans le monde combiné à des plans de relance massifs, aux Etats-Unis notamment, rend le FMI optimiste pour 2021: il s'attend désormais à un rebond de 5,5% du PIB mondial contre 5,2% trois mois plus tôt. "Ces développements indiquent un point de départ plus solide pour les perspectives mondiales", a souligné le Fonds monétaire international dans ses dernières perspectives de l'économie mondiale rendues publiques mardi. Il précise que le scénario de référence repose sur "une large disponibilité" des vaccins dans les économies avancées et certains pays émergents à l'été 2021 ainsi que dans la plupart des pays d'ici la seconde moitié de 2022, soit un calendrier accéléré par rapport aux attentes d'octobre. Pour autant, cette dernière estimation recouvre des réalités disparates d'un pays à l'autre. Les Etats-Unis, première puissance économique mondiale, devraient ainsi enregistrer une croissance de leur Produit intérieur brut de 5,1% (+2 points) dopé par le dernier plan de soutien économique de 900 milliards de dollars adopté fin décembre par le Congrès. Il s'agirait alors de la plus forte croissance annuelle depuis 1984. C'est sans compter l'impact potentiel du gigantesque plan de sauvetage de 1.900 milliards dévoilé début janvier par le nouveau président démocrate Joe Biden, qui doit être prochainement discuté au Congrès, avant un programme d'investissements plus tard dans l'année. La deuxième puissance, la Chine enregistrera, elle, une croissance de 8,1%, à peine moins que les 8,2% projetés il y a trois mois. En zone euro, la résurgence de la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement qui en résultent ont affaibli l'activité. L'institution de Washington n'attend plus qu'un PIB à 4,2% (-1 point). L'Allemagne devrait enregistrer une croissance de 3,5% (-0,7 point), la France +5,5% (-0,5 point), l'Italie +3% (-2,2 points) et l'Espagne +5,9% (-1,3 point).

14h25: Angela Merkel a appelé mardi à une répartition "équitable" des vaccins dans le monde face à la pandémie de Covid-19, alors qu'une concurrence accrue émerge entre pays du fait d'une offre encore réduite des laboratoires pharmaceutiques.  L'important est d'avoir une répartition équitable (...) en cette période de faible disponibilité des vaccins", a déclaré la chancelière allemande lors du forum de Davos qui se fait cette année en visio-conférence. "Il est pour moi encore plus clair qu'auparavant (...) que nous devons opter pour une voie multilatérale et que le protectionnisme ne résoudra pas les problèmes" sur la question de l'accès aux vaccins en particulier, a jugé Angela Merkel.

12h54: La deuxième injection du vaccin contre le Covid-19 de Moderna peut être administrée jusqu’à six semaines après la première dans des circonstances exceptionnelles, a indiqué mardi le groupe d’experts de l’OMS sur la vaccination. Le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE), qui s’est réuni le 21 janvier, a également indiqué, comme il l’avait dit début janvier, que les voyageurs internationaux ne devaient pas bénéficier d’une vaccination privilégiée, sauf les personnes à risque élevé.

Le Groupe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé s’est réuni cette fois pour discuter plus particulièrement du vaccin développé par Moderna, déjà autorisé par les autorités de régulation sanitaire de plusieurs pays. L’OMS n’a en revanche elle pas encore accordé son homologation d’urgence au vaccin Moderna. Mais son évaluation est attendue fin février.

En attendant, les experts de l’OMS ont recommandé mardi l’administration de deux doses du vaccin Moderna avec un intervalle de 28 jours, mais ont indiqué que cette 2e injection peut « être reportées de 42 jours », en cas de circonstances exceptionnelles, liées à une forte présence de la maladie dans un pays et à une pénurie de vaccins. Ils ne recommandent en revanche pas de réduire la dose de moitié.

Plus généralement, le Groupe d’experts ne recommande également pas que le vaccin soit utilisé chez les femmes enceintes.

Des exceptions sont possibles si les bienfaits de la vaccination l’emportent sur les risques potentiels du vaccin comme par exemple pour les personnes qui souffrent d’autres maladies ou pour le personnel sanitaire à risque élevé d’infection. Les experts de l’OMS recommandent également que les femmes qui allaitent faisant partie du personnel de santé se voient proposer la vaccination.

Ils soulignent également que la vaccination contre le Covid-19 doit être proposée indépendamment des antécédents d’infection symptomatique ou asymptomatique.

Enfin, soulignant que les données montrent qu’une réinfection symptomatique dans les six mois suivant une première infection est « rare », ils recommandent aux personnes testées positives au moyen d’un test PCR au cours des six mois précédents de retarder la vaccination jusqu’à la fin de cette période.

11h36: Le ministre de la Santé Olivier Véran tient une conférence de presse pour faire le point sur la vaccination en France

"A ce stade, ce sont surtout des primo-injections qui ont été faites", "La France est en tête du peloton européen en termes de vaccination". "Cette proposition ne fait pas consensus dans la communauté scientifique", a-t-il indiqué en faisant référence à l'espacement des doses de vaccin. Le gouvernement décide de ne pas rallonger le délai de 3 à 4 semaines prévu entre les deux injections de vaccins. "Je fais le choix de la sécurité des données validées (...) Nous ne touchons pas au délai d'injection du vaccin Pfizer"

11h25: Le gouvernement britannique a assuré que la vaccination anti-Covid au Royaume-Uni ne serait pas affectée par les retards de livraison en Europe et a mis en garde contre tout « nationalisme vaccinal » après la menace de Bruxelles de contrôler ses exportations.

« Je suis confiant qu’AstraZeneca et Pfizer (...) nous fourniront tous deux les quantités dont nous avons besoin pour atteindre notre objectif à mi-février », a déclaré Nadhim Zahawi, le secrétaire d’Etat chargé de la campagne de vaccination, sur la chaîne Sky News.

« Je suis sûr qu’ils fourniront l’Union européenne, le Royaume-Uni et le reste du monde », a-t-il ajouté à propos du laboratoire américain Pfizer, dont les vaccins livrés au Royaume-Uni sont fabriqués en Belgique, alors que celui d’AstraZeneca l’est essentiellement dans le pays même.

Après des retards annoncés par Pfizer dans les livraisons de vaccins contre le Covid, une annonce similaire d’AstraZeneca vendredi a suscité la colère de l’UE.

Le laboratoire britannique a indiqué que les livraisons seraient moins importantes que prévu au premier trimestre en raison d’une « baisse de rendement » sur un site de fabrication européen de son vaccin, dont le feu vert réglementaire européen est attendu vendredi.

La Commission européenne a proposé lundi aux Etats membres un « mécanisme de transparence » obligeant les entreprises pharmaceutiques à notifier préalablement aux autorités européennes les acheminements vers des pays hors UE des doses de vaccins produites sur le territoire de l’Union.

Cela pourrait menacer les exportations vers le Royaume-Uni, qui ne fait plus partie du bloc européen et importe le vaccin Pfizer/BioNTech de Belgique.

« Le nationalisme vaccinal n’est pas la bonne manière de procéder », a estimé le secrétaire d’Etat Nadhim Zahawi sur Times Radio. « Personne ne sera en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité », a-t-il ajouté.

Le gouvernement britannique s’est fixé l’échéance de mi-février pour administrer une première dose de l’un de ces deux vaccins à 15 millions de personnes âgées de plus de 70 ans et de soignants. Depuis le lancement de la campagne début décembre, près de 6,6 millions d’entre elles en ont déjà reçu une.

Nadhim Zahawi a par ailleurs indiqué que Londres devrait annoncer mardi si les voyageurs arrivant de l’étranger seront consignés à leurs frais dans des hôtels pour lutter contre l’arrivée de nouveaux variants susceptibles d’être plus résistants aux vaccins.

Selon les médias britanniques, cette mesure pourrait ne concerner que les voyageurs arrivant de pays à risque, comme l’Afrique du Sud ou le Brésil.

10h39: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Les Pays-Bas ont connu dans la nuit de lundi à mardi une deuxième flambée de violence orchestrée par des opposants au couvre-feu, censé endiguer une épidémie de coronavirus pour laquelle Joe Biden envisage les Etats-Unis proches d'une immunité collective d'ici l'été.

Les principales villes Amsterdam, Rotterdam et La Haye, mais aussi d'autres localités (Amersfoort, Geleen, Den Bosch, Haarlem...): le couvre-feu imposé aux Pays-Bas ce week-end pour la première fois dans le pays depuis la Seconde Guerre mondiale a donné lieu à des émeutes, entre affrontements de contestataires avec les forces de l'ordre et actes de vandalisme contre des commerces.

A 22H00 GMT lundi, plus de 70 personnes avaient été arrêtées, selon la télévision publique néerlandaise NOS.

Lundi soir, les maires de plusieurs villes du pays ont annoncé qu'ils allaient instaurer des mesures d'urgence pour tenter d'empêcher de nouveaux troubles. Celui de Rotterdam, par exemple, Ahmed Aboutaleb, a pris un décret autorisant la police à multiplier les arrestations.

Déjà la nuit précédente, la police avait arrêté 250 personnes lors d'émeutes similaires dans plusieurs villes. Le Premier ministre Mark Rutte avait condamné «la violence criminelle», estimant qu'il s'agissait «des pires émeutes en quarante ans».

«Cela n'a rien à voir avec la lutte pour la liberté. Nous ne prenons pas toutes ces mesures pour rire. Nous le faisons car nous combattons le virus et que c'est pour l'instant le virus qui nous prend notre liberté», a ajouté le chef de gouvernement.

Une grogne similaire contre les restrictions est également apparue lundi à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, où les forces de sécurité ont dû contenir des jeunes protestataires qui visaient le siège des autorités locales. La Croix-Rouge libanaise a fait état de plus de 30 blessés. Le pays a prolongé un confinement strict jusqu'au 8 février.

La veille, dans un quartier de Tel-Aviv en Israël, des heurts avaient opposé la police à des juifs ultra-orthodoxes protestant contre le confinement. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a salué la «manière forte» employée par la police, qui a arrêté treize personnes.

La patience des populations est éprouvée par une pandémie qui, depuis un an, les prive de libertés. En France par exemple, déjà sous couvre-feu nocturne, le gouvernement doit décider cette semaine d'un éventuel confinement, qui serait le troisième.

Les restrictions se maintiennent ou se durcissent alors que la vaccination s'est enclenchée il y a un mois: plus de 63,5 millions de doses de vaccins ont été administrées dans au moins 68 pays ou territoires, selon un comptage de l'AFP.

Le Covid-19 a tué au moins 2,1 millions de personnes et en a contaminé plus de 99,1 dans le monde, selon un bilan établi lundi par l'AFP lundi. Le Mexique a dépassé lundi les 150.000 morts. Les Etats-Unis demeurent le pays le plus endeuillé (plus de 420.000 décès).

Le président Joe Biden a donné un horizon lundi soir: «Je suis confiant dans le fait que d'ici l'été nous nous serons nettement rapprochés de l'immunité collective». Interrogé sur la date à laquelle tous les Américains souhaitant bénéficier du vaccin le pourront, il a répondu: «le printemps».

09h59: Le président américain Joe Biden a estimé lundi que les Etats-Unis se rapprocheraient de l’immunité collective face au Covid-19 d’ici l’été, affichant sa confiance dans le déploiement des vaccins. « Je suis confiant dans le fait que d’ici l’été nous nous serons nettement rapprochés de l’immunité collective », a déclaré le nouveau locataire de la Maison Blanche.

Interrogé sur la date à laquelle tous les Américains souhaitant bénéficier du vaccin le pourront, il a répondu: « le printemps ». « Je pense que cela représente un défi logistique sans précédent dans l’histoire de notre pays mais je pense que nous pouvons le faire », a-t-il affirmé.

08h16: Un deuxième résident de l'Ehpad de Toulouse, où des cas de variant britannique ont été détectés, est mort du Covid-19, a annoncé le responsable de l'Agence régionale de santé (ARS) en Haute-Garonne, Laurent Poquet. Sur les 42 résidents et 15 membres du personnel contaminés, précise le délégué départemental, 11 sont porteurs du variant anglais, auxquels il faut ajouter selon lui "11 cas probables". "Le patient zéro est toujours en recherche d'identification", a ajouté le fonctionnaire de l'ARS. En Occitanie, le pourcentage de contamination au variant britannique est de 1,5%, dans la moyenne nationale, selon Jacques Izopet, responsable du laboratoire de Virologie de l'Hôpital Purpan de Toulouse. L'Ehpad Saint-Exupéry compte au total 68 résidents et plus de 80 salariés. Le variant anglais est plus contagieux que les mutations précédentes du virus selon plusieurs études. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique ne pas avoir encore pris connaissance des nouveaux éléments britanniques et n'avoir pas constaté pour l'instant que ce variant était plus mortel.

07h56: Les frontières de la Nouvelle-Zélande devraient demeurer fermées durant une grande partie de l'année, le temps de mesurer l'impact à l'échelle mondiale des campagnes de vaccination contre le Covid-19, a annoncé mardi la Première ministre Jacinda Ardern.Mme Ardern a expliqué que l'apparition ce week-end d'un premier cas de contamination depuis plus de deux mois témoigne du risque que constitue toujours le nouveau coronavirus pour l'archipel qui, jusqu'ici, a largement réussi à contrôler l'épidémie.

"Compte tenu des risques dans le monde et de l'incertitude quant aux campagnes internationales de vaccination, nous pouvons nous attendre à ce que nos frontières soient affectées sur une large partie de l'année", a-t-elle déclaré à la presse. Depuis le mois de mars, les frontières du pays sont fermées aux voyageurs étrangers.

Seuls les citoyens néo-zélandais sont autorisés à entrer sur le territoire. Depuis le début de la pandémie, l'archipel, qui compte 5 millions d'habitants, totalise moins de 2.000 cas et un total de 25 décès ont été imputés au Covid-19.

07h02: Le laboratoire pharmaceutique américain Merck a annoncé lundi qu'il interrompait le travail sur deux potentiels vaccins contre le Covid-19, dont l'un développé en collaboration avec l'institut Pasteur. Les premiers essais cliniques sur ces deux vaccins ont montré que "la réponse immunitaire était inférieure à celle provoquée par une infection naturelle et à celle rapportée pour les autres vaccins" contre le Covid-19, a expliqué Merck. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a appelé le PDG d'AstraZeneca pour qu'il honore les livraisons de vaccin anti-Covid avec l'UE tandis que la commissaire européenne à la Santé Stella Kyriakides a jugé "pas acceptables" les retards annoncés. Les livraisons du vaccin AstraZeneca/Oxford seront moins importantes que prévu au premier trimestre en raison d'une "baisse de rendement" sur un site de fabrication, a prévenu le laboratoire britannique.

06h28: A la faveur d'une légère amélioration de la situation dans les hôpitaux, la Californie a assoupli les restrictions imposées sur certaines activités, ce qui pourrait dans certains cas permettre la réouverture de la restauration en extérieur et des salons de coiffure. Malgré plus de trois millions de cas officiellement recensés, deux fois plus que début décembre, le gouverneur Gavin Newsom estime que son Etat a désormais "traversé le plus gros de cette résurgence". "Avec effet immédiat, toutes les régions de l'Etat de Californie cessent d'être sous +confinement+", a-t-il lancé lors d'une conférence de presse.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BRETZEL68
27/janvier/2021 - 08h29
croco a écrit :

@LOIC 33 Non, on n'a pas les vaccins. Car quand les anglais et les israéliens commençaient à vacciner, tout le monde en France disait qu'il ne fallait pas vacciner trop vite. Donc maintenant on a que les miettes, et les vaccins arrivent au compte goutte.

Mais bien sur que si, les vaccins sont là mais il ne faut pas oublier une chose : pour être vacciné il faut 2 injections séparées de 3 à 4 semaines

Et là il ne faut pas sortir de Saint Cyr pour comprendre qu'il n'y a que 2 possibilités :

          - soit on injecte toutes les doses en stock dès réception et donc au bout d'un mois il faut arrêter les 1eres injections pour ne donner que les 2ème doses

         - soit on garde en stock la moitié des vaccins et au bout d'un mois on peut continuer les 1eres injections et commencer les 2ème

Ensuite, chaque "ligne" de vaccination comporte selon le protocole : 1 infirmier que accueillle le patient, 1 médecin pour le consentement éclairé, 1 infirmier pour l'injection et 1 personne pour surveiller le patient vacciné pendant un minimum de 15 mn.

Je vous laisse le soin de calculer le nombre d'heures de travail qui ont déjà été nécessaires pour injecter les 1.184.510 doses à ce jour.

avant de déblatérer sur ce site, actionner un peu vos méninges !!!!!

Portrait de BRETZEL68
27/janvier/2021 - 07h27
croco a écrit :

@BRETZEL68 Je pense que le mieux c'est de les laisser suivre comme des moutons n'importe quelle thèse complotiste qui passe et de les laisser croire que la terre est plate et qu'il y a des GPS dans les vaccins. Il ne faut pas briser leurs rêves.

Tu as raison croco. Pourquoi vouloir essayer d'aider une personne à ouvrir les yeux si elle-même ne le souhaite pas ? 

Portrait de croco
27/janvier/2021 - 00h28 - depuis l'application mobile
BRETZEL68 a écrit :

Je serai ravi de lire vos soi-disant avi

En fait, tout ce que vous écrivez c'est des critiques à la portée du 1er crétin doté d'un qi de moule (désolé, là j'insulte un pauvre animal qui ne m'a rien fait) 

Dites nous ce qu'il faudrait faire, comment vous voyez les choses (enfin si vous avez un avis bien sûr.....) 

@BRETZEL68 Je pense que le mieux c'est de les laisser suivre comme des moutons n'importe quelle thèse complotiste qui passe et de les laisser croire que la terre est plate et qu'il y a des GPS dans les vaccins. Il ne faut pas briser leurs rêves.

Portrait de Oh Yes It's Good
27/janvier/2021 - 00h15
croco a écrit :

@LOIC 33 Non, on n'a pas les vaccins. Car quand les anglais et les israéliens commençaient à vacciner, tout le monde en France disait qu'il ne fallait pas vacciner trop vite. Donc maintenant on a que les miettes, et les vaccins arrivent au compte goutte.

CQFD...! smiley

Portrait de BRETZEL68
26/janvier/2021 - 23h35
300m a écrit :

En effet, la grande différence c'est que moi, contrairement à Bretzel, je ne viens pas poster ici pour traiter gratuitement ceux qui n'ont pas le même avis que le mien de "HAINEUX" !

Je serai ravi de lire vos soi-disant avi

En fait, tout ce que vous écrivez c'est des critiques à la portée du 1er crétin doté d'un qi de moule (désolé, là j'insulte un pauvre animal qui ne m'a rien fait) 

Dites nous ce qu'il faudrait faire, comment vous voyez les choses (enfin si vous avez un avis bien sûr.....) 

Portrait de croco
26/janvier/2021 - 21h34 - depuis l'application mobile
LOIC 33 a écrit :

Quand on voit les morts chaque jour, + les contaminations ont ne peut que s'inquieter, il faudrait peut être prendre les bonnes mesures mais surtout vacciner au maximum,  on a les vaccins ???

@LOIC 33 Non, on n'a pas les vaccins. Car quand les anglais et les israéliens commençaient à vacciner, tout le monde en France disait qu'il ne fallait pas vacciner trop vite. Donc maintenant on a que les miettes, et les vaccins arrivent au compte goutte.

Portrait de LOIC 33
26/janvier/2021 - 21h13

Quand on voit les morts chaque jour, + les contaminations ont ne peut que s'inquieter, il faudrait peut être prendre les bonnes mesures mais surtout vacciner au maximum,  on a les vaccins ???

Portrait de 300m
26/janvier/2021 - 20h02
Ricounet.39 a écrit :

Ah, vous faites partie des quelques moutons qui disent de ceux qui ne pensent pas comme eux qu'ils sont des moutons !!!!!! Et tout ça sans jamais avancer le moindre argument constructif. Comme le dit très bien BRETZEL68 : feriez vous mieux ?

En effet, la grande différence c'est que moi, contrairement à Bretzel, je ne viens pas poster ici pour traiter gratuitement ceux qui n'ont pas le même avis que le mien de "HAINEUX" !

Portrait de Wouhpïnaise
26/janvier/2021 - 20h01

Le nombre de patients hospitalisés (en lit COVID ou en réa) ne cesse d'augmenter depuis plus d'une semaine alors qu'il était en constante baisse jusque-là. Pas bon... Pas bon... smiley

Portrait de joselito
26/janvier/2021 - 19h13
dakota a écrit :

Réflexion digne de "Cé celui ki dit ki y est" utilisé par mon neveu de 5 ans ! smiley

smileysmiley

Portrait de Ricounet.39
26/janvier/2021 - 19h02
300m a écrit :

A tous les moutons biens dociles a qui on peut mentir sans vergogne : Ça ne vous dérange pas le moins du monde qu'on vous prenne pour ce que vous semblez être ? Si la réponse est oui: Continuez a suivre le troupeau en silence et sans bêler SVP !  smiley

Ah, vous faites partie des quelques moutons qui disent de ceux qui ne pensent pas comme eux qu'ils sont des moutons !!!!!! Et tout ça sans jamais avancer le moindre argument constructif. Comme le dit très bien BRETZEL68 : feriez vous mieux ?

Portrait de Harriet
26/janvier/2021 - 19h00
BRETZEL68 a écrit :

Dans ce cas, vous savez ce que vous devrez faire lorsque des prochaines élections : dégagez les

Le problème n'est finalement pas nos représentants, mais la place qu'on leur accorde actuellement ..  smiley

Portrait de BRETZEL68
26/janvier/2021 - 18h55
dakota a écrit :

Réflexion digne de "Cé celui ki dit ki y est" utilisé par mon neveu de 5 ans ! smiley

Plus con que ça tu meurs. 

Je dis juste qu'il y a des personnes qui gouvernent et qui doivent prendre des décisions dans un contexte que personne n'a encore connu. 

Regardez les chiffres, on s'en sort "mieux" que les US, RUE, italien, Espagne,... 

Portrait de BRETZEL68
26/janvier/2021 - 18h52
Harriet a écrit :

Il est surtout à déplorer , qu'à défaut de prendre leur place, ceux que nous avons élus (donc nous représentent ) ne soient pas davantage impliqués dans les décisions prises ...  smiley

A quoi servent députés et sénateurs depuis un an ? 

Dans ce cas, vous savez ce que vous devrez faire lorsque des prochaines élections : dégagez les

Portrait de BRETZEL68
26/janvier/2021 - 18h50
300m a écrit :

A tous les moutons biens dociles a qui on peut mentir sans vergogne : Ça ne vous dérange pas le moins du monde qu'on vous prenne pour ce que vous semblez être ? Si la réponse est oui: Continuez a suivre le troupeau en silence et sans bêler SVP !  smiley

Essayez d'être constructif, donnez des solutions au gouvernement si vous le pouvez (mais ça m'étonnerait) 

Si vous n'avez pas utiliser le mot "con" Moi je dis ouvertement un crétin

Bonne soirée

Portrait de dakota
26/janvier/2021 - 18h46
BRETZEL68 a écrit :

A tous les haters présents sur ce site : feriez-vous mieux ? Si la réponse est oui : présentez-vous à une élection

Réflexion digne de "Cé celui ki dit ki y est" utilisé par mon neveu de 5 ans ! smiley

Portrait de Harriet
26/janvier/2021 - 18h14
BRETZEL68 a écrit :

A tous les haters présents sur ce site : feriez-vous mieux ? Si la réponse est oui : présentez-vous à une élection

Il est surtout à déplorer , qu'à défaut de prendre leur place, ceux que nous avons élus (donc nous représentent ) ne soient pas davantage impliqués dans les décisions prises ...  smiley

A quoi servent députés et sénateurs depuis un an ? 

Portrait de hummerH2
26/janvier/2021 - 17h41
Nerfertiti a écrit :

pour être vacciné, il faut déjà obtenir un RDV. 

Voilà ce qu'il y a sur le site doctolib pour ma ville 

"En raison d'une forte demande, ce centre n'a plus de disponibilités Réessayez dans quelques jours ou cherchez un autre centre."

 Sauf que pour ma ville, il n'y a qu'1 centre et que ça fait plus 15 jours que c'est comme ça  

Même chose dans mon département depuis 15 jours concernant les 9 centres du département :

"En raison d’une très forte demande et d'un stock limité de vaccins, tous les rendez-vous ont déjà été pris. Des disponibilités apparaîtront prochainement. Réessayez dans quelques jours ou cherchez un autre centre."

Pourquoi avoir ouvert la vaccination a d'autres catégories de personnes, alors que les premières catégories sélectionnées ne peuvent même pas obtenir de RDV ??

Voila une "logique" de décision qui m'échappe !!! smiley

Portrait de Nerfertiti
26/janvier/2021 - 17h35

pour être vacciné, il faut déjà obtenir un RDV. 

Voilà ce qu'il y a sur le site doctolib pour ma ville 

"En raison d'une forte demande, ce centre n'a plus de disponibilités Réessayez dans quelques jours ou cherchez un autre centre."

 Sauf que pour ma ville, il n'y a qu'1 centre et que ça fait plus 15 jours que c'est comme ça  

Portrait de 300m
26/janvier/2021 - 17h34
BRETZEL68 a écrit :

A tous les haters présents sur ce site : feriez-vous mieux ? Si la réponse est oui : présentez-vous à une élection

A tous les moutons biens dociles a qui on peut mentir sans vergogne : Ça ne vous dérange pas le moins du monde qu'on vous prenne pour ce que vous semblez être ? Si la réponse est oui: Continuez a suivre le troupeau en silence et sans bêler SVP !  smiley

Portrait de BRETZEL68
26/janvier/2021 - 17h09

A tous les haters présents sur ce site : feriez-vous mieux ? Si la réponse est oui : présentez-vous à une élection

Portrait de lysniais
26/janvier/2021 - 14h05

Le verran français beaucoup plus dangereux que le variant anglais!!

Portrait de lysniais
26/janvier/2021 - 14h03

Formidable vaccin!!!! Il s'adapte à la stratégie sanitaire de notre pays. Belle invention...

Portrait de jarod.26
26/janvier/2021 - 13h40

sanofi - institut pasteur et veran ce sont tous des comiques =)

Portrait de Galileo.
26/janvier/2021 - 12h38

C'était la conférence de presse de Mr Pinocchio , ministre de la santé ! smiley

Portrait de hummerH2
26/janvier/2021 - 12h29
J t- M m a écrit :

"La France est en tête du peloton européen en termes de vaccination". 

Faux : La France est derrière la GB, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. En termes de nombres de personnes vaccinées.

Et proportionnellement à la population totale du pays, on est aussi derrière le Danemark, la Finlande, l'Islande, etc. 

Et au niveau mondial, avec à ce jour 1,53% de la population ayant reçu la 1ere injection, nous avons encore perdu une place par rapport a il y a 2 jours, et la France est maintenant à la 34 eme place de ce classement des vaccinations au niveau mondial !

 

La vérité des chiffres est bien éloignée des déclarations mensongères de ce ministre !

Portrait de Amos
26/janvier/2021 - 12h26
J t- M m a écrit :

"La France est en tête du peloton européen en termes de vaccination". 

Faux : La France est derrière la GB, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. En termes de nombres de personnes vaccinées.

Et proportionnellement à la population totale du pays, on est aussi derrière le Danemark, la Finlande, l'Islande, etc. 

@ hummer

 

En fait il a raison mais c'est comme pour les audiences des stations radio, tout le monde est content.

En pourcentage, il est sur que notre pays ira moins vite que des pays comme le Danemark et la Finlande, qui sont bien moins nombreux, et depuis le début les pays somme l'Allemagne et l'Italie ont fait mieux que nous (la GB, c'est autre chose). En fait il se gausse sur le nombre de vacciné par jour? Ben oui, on a commencé plus tard avec les mêmes nombre de doses que les autres, donc comme on a commencé plus tard, on en fait plus d'un seul coup.

CQFD.

Portrait de france51420
26/janvier/2021 - 12h16

J'ai pris rdv pour ma mère hier ,le délai entre les 2 injections est de 4 semaines .

Portrait de hummerH2
26/janvier/2021 - 11h50

Ce Veran deviens inquiétant, il se met à raconter n'importe quoi, il délire !!!

Il y a quelques jours, il affirmait que le gouvernement sera "en mesure" de vacciner 70 millions de personnes contre le coronavirus d'ici la fin du mois d'août, soit "la totalité de la population française", déclaration qui a surpris tout le monde, et tous les spécialistes s'accordent à dire que cela sera impossible à réaliser.

 

Ce matin il affirme que nous serions "en tête du peloton européen en termes de vaccination" ??

Mais quelle blague, et quel mensonge éhonté !!!!, les chiffres prouvent le contraire !!!

 

Mais quelle honte !!!