14/01 16:32

EXCLU - Violence à la Réunion - Les avocats des "Anges de la télé-réalité" démentent formellement les accusations du maire de Saint-André: "Il y a les vidéos qui prouvent que ce sont des mensonges"

Aujourd'hui, les avocats de Ricardo et Nehuda, les candidats des "Anges de la télé-réalité" mis en cause dans les violences survenues à La Réunion, se sont exprimés. Ils ont démenti formellement les accusations de Joé Bédier, maire de Saint-André, après la violente altercation qui a opposé des candidats du programme à plusieurs clients d'un hôtel de Saint-Denis de La Réunion, dont le maire.

"Des vidéos sont sorties depuis les faits. Elles ont permis de prendre conscience de la vraie réalité contre les versions tronquées servies depuis dimanche dans une quinzaine d’interviews, à sens unique. Au travers de ces films, on s’aperçoit que la vérité était ailleurs", a expliqué l'avocat de Ricardo. Et d'ajouter : "Cette vérité est totalement dans le camp de nos clients qui ont été traités de forcenés, de lâches, de drogués. de personnes violentes (…) Ricardo a été roué de coups et, à aucun moment, il n’a la possibilité de se défendre".

"Aujourd’hui, les choses qui ont été dites sont totalement démenties ! On a essayé de nous vendre une autre version (…) Le maire a soutenu sa version au travers de trois interviews qu’il a données dans la presse. Ce qui nous interpelle c’est qu’il dit qu’il a été frappé par trois colosses - comme il dit - mais qu’il a un visage immaculé", a continué l'avocat.
De son côté, l'avocat de Nehuda a pointé du doigt le rôle joué dans les violences par le fils du maire de Saint-André. "C'est curieux que dans les trois interviews, jamais il n’évoque son fils. Quand on rentre dans le dossier, on voit le rôle du fils qui se déchaine avec des coups de pied, des coups de poing", a-t-il indiqué en "trouvant grave cette mystification dont se livre l'élu" depuis près d'une semaine.

Dimanche dernier, Ricardo et Nehuda, l'un des couples vedette des "Anges", qui a plusieurs fois eu affaire à la justice, déjeunent accompagnés de leur bébé et d'une nourrice dans un hôtel 4 étoiles de Saint-Denis, la veille du début du tournage de l'émission. La nounou du couple passe alors de table en table pour demander aux personnes présentes de ne pas prendre de photos, ce qui met rapidement le feu aux poudres avec Joé Bédier, maire de Saint-André, venu fêter en famille l'anniversaire de sa fille.

"Une femme hystérique est venue à notre table et a dit à ma femme +Vous avez pris des photos ce n'est pas normal+", a raconté Joé Bédier, ajoutant : "Ma femme a fini au sol avec des bonshommes baraqués sur elle. Moi j'ai pris des coups". Les "Anges" agressifs sont finalement calmés par des témoins.

La police déploie ensuite un important dispositif sur les lieux. La situation manque de dégénérer à nouveau lorsque des personnes extérieures à l'hôtel montent dans les étages où se trouvent les chambres des candidats. Les policiers parviennent finalement à calmer les esprits. Il n'y a pas de blessés, mais ils embarquent tout de même Nehuda, Ricardo et la nounou en direction de l'hôtel de police, devant lequel environ 200 personnes manifestent leur mécontentement jusque tard dans la nuit.

A la suite des événements, toutes les équipes ont quitté, en début de semaine, La Réunion et les candidats des "Vacances des Anges de la téléréalité" impliqués dans l'altercation ont été remis en liberté à l'issue de leur garde à vue. Ils ont également été écartés durablement de l'émission.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de preshovich
15/janvier/2021 - 12h11

Vous êtes beaucoup à tomber bêtement à bâton rompu sur les candidats de tv réalité parce que ce sont des candidats de tv réalité.  Dans cette histoire les victimes ne sont pas celles que les medias pointent du doigt. La justice le montrera. 

Portrait de lysniais
14/janvier/2021 - 23h55

Des pauvres merde qui pensaient qu'elles étaient prises en photo? Mais quelle prétention!

Portrait de Martel688
14/janvier/2021 - 19h12

Encore ces deux racailles Ricardo et Nehuda, déjà accusés en 2017 de mauvais traitements sur leur bébé...Un gentil petit couple de nazes...

Portrait de Frizenn
14/janvier/2021 - 18h39

... C'est vrai que ça mérite une "exclu".

Portrait de Lustucruu
14/janvier/2021 - 18h01

Il faut arrêter cette émission et revendre NRJ12 qui ne sert a rien. 

Portrait de mikapat
14/janvier/2021 - 17h13

Les anges ne font plus grande audience. Voilà une publicité qu’ils vont utiliser quoi qu’il en soit. Car Positive ou négative, c’est de la pub !

Portrait de Nerfertiti
14/janvier/2021 - 16h42

Peu importe, entre inculture et vulgarité, il faut arrêter ces émissions de décérébrés pour des décérébrés. 

Le plus triste dans tous ça, c'est que la plupart de ceux qui regardent cette daube, c’est pour se foutre des leurs tronches 

Pitoyable