12/01 08:23

Twitter a annoncé cette nuit avoir "suspendu de façon permanente" 70.000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon pour les empêcher d'utiliser le réseau social à des fins violentes

Twitter a annoncé cette nuit avoir "suspendu de façon permanente" 70.000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon depuis vendredi, pour les empêcher d'utiliser le réseau social à des fins violentes comme pour les émeutes à Washington la semaine dernière. La plateforme a entrepris une purge qui a commencé vendredi avec le blocage définitif du compte du président américain, accusé d'avoir encouragé ses partisans à perturber la certification de la victoire du démocrate Joe Biden par le Congrès.

«Ces comptes partageaient des contenus dangereux, associés à QAnon, à grande échelle. Ils étaient essentiellement consacrés à la propagation de ces théories du complot sur tout le service», a expliqué Twitter dans un communiqué. Le nombre de comptes évincés est élevé car de nombreux individus en possédaient plusieurs.

QAnon est une mouvance conspirationniste d'extrême droite. Ses adeptes défendent l'idée que Donald Trump mène une guerre secrète contre une secte libérale mondiale composée de pédophiles satanistes. La plupart des grandes plateformes ont pris des mesures sans précédent depuis que des partisans du milliardaire républicain ont envahi le Capitole pendant plusieurs heures mercredi, choquant le pays et ternissant son image à l'international.

Facebook et Twitter, notamment, ont suspendu indéfiniment le compte de Donald Trump, qui n'a pas cessé depuis des mois de jeter le discrédit sur le processus électoral, et d'accuser sans preuves les démocrates de lui avoir «volé l'élection».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hummerH2
12/janvier/2021 - 10h21
Alexdelouest a écrit :

Pedophiles, dictateurs, haineux, acab, ministres étrangers souhaitant la mort de millions de français ... Twitter est votre refuge. Twitter vous protege. 

Malheureusement, et bien au delà de la simple "affaire Trump" qui ne ravira que les simples d'esprit, oui nous en sommes malheureusement la.

Il est urgent de réguler des réseaux sociaux devenus trop puissants et trop dangereux.

La régulation, voir même le démantèlement de ces réseaux était une promesse électorale des démocrates américains fraichement élus.

Espérons qu'ils ne céderont pas au "léchage de bottes" actuel de quelques milliardaires de la silicone Valley, patrons de ces fameux réseaux, qui tentent par ces basses manœuvres de plaire aux nouveaux dirigeants et de sauver leurs empires.

Portrait de th93100
12/janvier/2021 - 09h47
Sorj a écrit :

Certes, mais ayons  aussi l’honnêteté  de reconnaître qu’un pourcentage  des troupes qui composent QAnon pose problème.

Quand on en arrive à penser que Trump délivre des messages secrets en arborant des cravates aux couleurs du code des signaux maritimes, c’est qu’on  à un pet au casque.

Ça mêne des faibles d’esprit à n’importe quelle connerie dangereuse.

Ces gens deviennent victimes de leur biais cognitif. Toute information est alors interprétée dans le seul sens qui alimente leurs convictions.

Oui.... mais NON !Je ne suis pas pro Trump, mais dans un pays qui au nom de la liberté vous autorise à manifester pour un parti nazi en étant habillé d'uniformes d'époque et en portant des Lugers... je trouve que c'est une liberté à frontières très variables !  Pour ce qi est des signes /codes secrets, je vs trouve bien naïf. Enfin, pour ce qi est des pauvres d'esprit, les USA ont leur quote part... et il sont généralement armés

Le fond du soucis est l’ultra pouvoir des réseaux sociaux qui sont en réalité des médias sans aucun controle (rappelons le rôle de FB dans l'élection de Trump....

Portrait de Sorj
12/janvier/2021 - 09h44
Reda 93 a écrit :

Le Comble, ils vont être obligés d'utiliser les réseaux Russe ou Chinois, VK ou tiktok...smiley

Poutine a réussi son coup.

Il est définitivement le Big Boss. Et il doit tellement se marrer...

Portrait de Reda 93
12/janvier/2021 - 09h31

Le Comble, ils vont être obligés d'utiliser les réseaux Russe ou Chinois, VK ou tiktok...smiley

Portrait de Alexdelouest
12/janvier/2021 - 09h28

Pedophiles, dictateurs, haineux, acab, ministres étrangers souhaitant la mort de millions de français ... Twitter est votre refuge. Twitter vous protege. 

Portrait de Sorj
12/janvier/2021 - 09h19
th93100 a écrit :

et voilà LA nouvelle dictature.... dans un pays dont la liberté d’expression est une pierre angulaire...

Certes, mais ayons  aussi l’honnêteté  de reconnaître qu’un pourcentage  des troupes qui composent QAnon pose problème.

Quand on en arrive à penser que Trump délivre des messages secrets en arborant des cravates aux couleurs du code des signaux maritimes, c’est qu’on  à un pet au casque.

Ça mêne des faibles d’esprit à n’importe quelle connerie dangereuse.

Ces gens deviennent victimes de leur biais cognitif. Toute information est alors interprétée dans le seul sens qui alimente leurs convictions.

Portrait de LORIEPIE38
12/janvier/2021 - 09h02

Très bien smiley 

Portrait de djbaxter
12/janvier/2021 - 09h00

Combien de comptes ont-ils supprimé chez Twitter quand les démocrates et journalistes CNN demandaient plus de manifestations et moins de pacifisme pendant les marches BLM ?

Portrait de VNBis
12/janvier/2021 - 09h00

Twitter en FB sont devenus les nouveaux commissaires politiques, mais au niveau mondial

Ils ne bloquent pas les djihadistes, pas les salafistes, pas les pédophiles mais bloquent le Président en exercice des USA ...

Cela ne va faire que attiser la haine de ceux qui pensent aux USA que les élections ont été truquées notamment par les votes par correspondance et les votes électroniques

Car après tout ils viennent de faire la preuve qu'ils sont politisés et usent des moyens à leur disposition pour influencer les électeurs, comme les juges l'ont fait en France lors de la dernière présidentielle

Portrait de Alexdelouest
12/janvier/2021 - 08h51

En échange, Twitter chute en bourse. 

Portrait de th93100
12/janvier/2021 - 08h28

et voilà LA nouvelle dictature.... dans un pays dont la liberté d’expression est une pierre angulaire...