01/01 17:02

Attention, à partir d'aujourd'hui la réglementation pour les drones change en France : Voici les nouvelles règles qui s'appliquent

Concrètement, la réglementation précédente qui encadrait plus sévèrement les drones plus «lourds» -au moins 800 grammes-, va appliquer désormais certaines règles aux modèles pesant un minimum de 250 grammes sur la balance. Une différence de poids importantes qui concernera ainsi certains drones grand public qui comptent parmi les marques les plus vendues comme Parrot, DJI et PNJ.

Si votre drone pèse entre 250 et 900 grammes, il conviendra de remplir diverses conditions avant d'allumer les rotors. Les pilotes doivent justifier d'avoir 14 ans minimum. Ils devront déclarer leur drone sur le site de la Direction générale de l'aviation civile prévu à cet effet. Intitulé AlphaTango, ce site vise à enregistrer son «aéronef télépiloté». Une chose à faire obligatoirement que vous soyez pilote de loisir ou un professionnel.

Vous sera également fourni une étiquette qui fait office de numéro d'immatriculation à coller sur le drone. Parallèlement, la réglementation suivante vient corser les choses pour ces appareils. Le logiciel interne du drone devra obligatoirement contenir un système de géovigilance.

Ce dernier, qui fonctionne de paire avec le GPS, a pour effet d'empêcher le drône de survoler certaines zones interdites (zone militaire, aéroports,...).

En outre, la DGAC indique que les drones devront intégrer un signal électronique pour que les autorités puissent l'identifier à distance.

Deux éléments importants à prendre en considération, car si votre vieux ou nouveau drone ne les intègre pas, il faudra ajouter les équipements adéquats a posteriori. Et cela peut coûter plus de 100 euros sur la facture. Il est à noter que certains drones les possèdent déjà et qu'ils sont donc compris dans leur prix de vente, ce qui peut faire une différence qui pèsera dans votre budget si vous choisissez d'acheter un drone dans les prochains moins. Enfin, les vols ne devront pas dépasser les 120 mètres d'altitude, contre 150 mètres actuellement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KenShiro
2/janvier/2021 - 01h09
Gégé69 a écrit :

Grand grand débat chez les "aéromodélistes", puisque cette p... de loi englobe aussi les modèles réduits, qui n'ont jamais fait parler d'eux à l'inverse des drones...et vous croyez qu'un mec ayant un drone et voulant survoler ou lâcher une bombe, soyons fous, va s'inscrire sur un site officiel? 

Mais bien sûr que les terroriste vont le faire voyons, comment pouvez-vous doutez de ce gouvernement et ses idées si cohérentes ? Il est bien connu que ce genre d'individu est très respectueux de la loi la plus part du temps.

Vous devriez avoir honte, ce que vous faites c'est de la terroristophilie, de l'amalgame.

Portrait de Gégé69
1/janvier/2021 - 22h07

Grand grand débat chez les "aéromodélistes", puisque cette p... de loi englobe aussi les modèles réduits, qui n'ont jamais fait parler d'eux à l'inverse des drones...et vous croyez qu'un mec ayant un drone et voulant survoler ou lâcher une bombe, soyons fous, va s'inscrire sur un site officiel? 

Portrait de lxa75
1/janvier/2021 - 17h59

ouf pas concerné  j'en ai 1 de 40 grammes  1 de 60 et 1 de 220  avec labatterie mais comme se sont des FPV on vole pas loin ni haut