30/12 16:02

Allemagne: Un cygne en deuil de son compagnon, installé sur une voie ferroviaire, a retenu une vingtaine de trains pendant près d'une heure

Un cygne en deuil de son compagnon, installé sur une voie ferroviaire allemande, a retenu une vingtaine de trains pendant près d'une heure et a finalement dû être évacué par les pompiers, a annoncé la police. Les deux oiseaux s’étaient égarés sur la ligne à grande vitesse reliant Cassel à Göttingen, dans le centre de l'Allemagne, "lors d'une excursion", selon le communiqué de la police de Cassel.

L’un des deux oiseaux est mort, probablement après avoir s'être pris dans les câbles électriques aériens, selon le récit des faits, survenus le 23 décembre mais rendus publics lundi. Son compagnon, malheureux, s’est ensuite assis à côté de l'oiseau mort et a résisté aux tentatives de fonctionnaires pour l’attirer loin des voies.

Il a fallu que des pompiers dotés d’un équipement spécial soient appelés à la rescousse: ils sont parvenus à emporter le cygne mort et son compagnon, sain et sauf, en dehors de la zone. L'oiseau rescapé a ensuite été relâché sur la rivière Fulda. Vingt-trois trains avaient été retardés une cinquantaine de minutes pendant l'opération de sauvetage, selon le communiqué. Selon la société royale britannique de protection des oiseaux, les cygnes tentent de rester en couple leur vie entière.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Parapluie
31/décembre/2020 - 13h18
Raouda28 a écrit :

Pauvre signe. C'est bouleversant.

Les sentiments des animaux sont les plus purs.

Comme les bonobos qui sodomisent les mâles les plus faibles afin de montrer leur domination ? smiley

(Oh, et c'est "cygne"... Vous ne seriez pas rédacteur à JMM par hasard ?!)

Portrait de Wouhpïnaise
30/décembre/2020 - 18h32
eghisheim1961 a écrit :

La mante religieuse qui bouffe son mâle après l'accouplement, le coucou qui pond dans le nid des autres, les lions qui massacrent leurs petits pour se reproduire... toute la pureté animale. 

Votre commentaire est lénifiant. La nature est d'une cruauté inouïe.

Au passage, c'est un cygne, pas un signe !

Le lion tue principalement les petits des autres mâles afin de pouvoir se reproduire et faire en sorte que seule sa descendance ne subsiste. Par contre, il n'est pas rare que certains crocodiliens mangent leurs petits, ainsi que les hamsters ou les hérissons.