01/12 10:16

Ile-de-France: Une poutre de 300 tonnes s'écroule cette nuit sur les voies du RER C - Le trafic est fortement perturbé

La chute d’une poutre en béton de près de 300 tonnes sur les voies du RER C a entraîné l’interruption du trafic pour au moins une dizaine de jours sur une partie du réseau, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Cet incident a entraîné une interruption, pour une durée indéterminée, du trafic entre Paris-Austerlitz et Massy-Palaiseau et entre Paris Austerlitz et Juvisy, ont indiqué le maire du XIIIe arrondissement de Paris et la SNCF.

Selon le maire du XIIIe arrondissement Jérôme Coumet (Paris en commun), le trafic devrait être perturbé pendant plusieurs jours, le temps d’extraire la poutre coffrante.

« L’opération doit se passer en trois phases successives, ça va prendre évidemment plusieurs jours, sans doute une dizaine de jours puisqu’il va falloir découper la poutre, l’extraire du site, lancer une expertise sur les voies ferrées et ensuite la SNCF fera les réparations qui s’imposent sur les voies et le système électrique », a expliqué Jérôme Coumet devant les journalistes.

« Au moment de descendre la poutre sur ses appuis définitifs, il y a eu un incident qui a fait que la poutre coffrante est tombée sur les voies SNCF », a indiqué lors d’un point presse le président de l’entreprise de construction Freyssinet France, Christian Lacroix, qui parle d’un incident « extrêmement rare » dont les causes restent encore à déterminer.

L’incident s’est produit dans la nuit de lundi à mardi lors d’une opération de manutention réalisée par l’entreprise Freyssinet France, sur un chantier situé à proximité de la Bibliothèque François Mitterrand.

Des milliers de voyageurs empruntent quotidiennement la ligne C du RER. La SNCF a mis en place des solutions alternatives, via le RER D sur le tronçon situé au sud de Paris.

Pour les trains, les arrivées et départs ont été déplacés à la gare de Paris Bercy.

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a réagi sur Twitter, déplorant un « accident (...) qui aurait pu avoir de tragiques conséquences ».

« Je demande à la SNCF de réparer les dégâts dans les plus brefs délais et de prévoir les transports de substitution pour les voyageurs », a-t-elle ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions