16/11 07:31

Coronavirus - Regardez la colère des propriétaires de bars, restaurants et hôtels qui montent en France contre les décisions du gouvernement - Vidéo

Jean Castex a indiqué que, "si les données sanitaires le permettent", "des premières mesures d'allègement pourrait intervenir à compter du 1er décembre", "strictement limités aux commerces". Mais peu de commerçants trouvent leur compte dans ces annonces, et surtout pas le secteur de l'hôtellerie-restauration, pour lequel n'existe "aucune espérance de réouverture rapide", dixit l'Union des métiers des industries de l'hôtellerie.

Mais la colère gronde et les manifestations de colère se multiplient.

À six semaines des fêtes de fin d'année, période cruciale pour les ventes, les commerçants sont anxieux, notamment car ils craignent d'être bientôt dépassés par leur stock de produits de Noël qu'ils ont déjà achetés, tandis que la clôture des comptes du 31 décembre approche à grands pas.

«La réouverture est vitale pour eux et nous le savons», a concédé le ministre de l'Économie. «Bruno Le Maire a souligné les problèmes de stocks saisonniers, qui risquent d'être une catastrophe pour certains commerçants, sans réellement apporter de réponses», note François Asselin. Il craint que les commerçants dans l'incapacité de payer leurs factures, entraînent dans leur chute les fournisseurs.

Regardez le reportage ci-dessus.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
16/novembre/2020 - 23h53
Razlebol a écrit :

C’est plus court et concis que d’habitude, toujours aussi faux par contre.

Il faut arrêter d’ecouter tout les charlatans qui polluent le net, pour leur petit profit. Raoult c'est le triomphe de l'émotion irraisonnée à partir d'études bidonnées et d'une image erronée d'un faux rebelle contre la science et la rationalité. Ce qui est effrayant c'est l'argent, le temps, la mobilisation perdus au détriment de ce qui sauve. Alors que Didier Raoult faisait croire - et c'est particulièrement honteux - que lui seul soignait avec un traitement qui ne sauvait que des personnes qui auraient guéri tout seules (85 %), les autres médecins ont fait des progrès, eux, considérables.

 

Faux ? donnez donc le CT des tests PCR ... Pourquoi donne-t-on du rivotril aux malades alors qu'il est contre indiqué en cas de problèmes pulmonaires ? Pourquoi refuse-t-on le traitement Raoult qui lui n'est pas contre-indiqué et ne sert soi-disant à rien ? entre un médicament qui tue et un autre qui ne sert à rien, vous ne voyez pas qu'on se fout de notre gueule ?

Quant à Raoult je vous ai déjà expliqué, vous ne voulez pas comprendre, c'est votre problème. Non ! il ne soigne pas que des personnes qui auraient guéri toutes seules, c'est un gros mensonge.

Portrait de Razlebol
16/novembre/2020 - 17h29
PhilRAI a écrit :

Tout ça pour une épidémie factice montée à partir de tests PCR avec un CT exagéré qui voit des positifs partout, avec en plus toujours le même refus de laisser les médecins prescrire les médicaments efficaces azithromycine et hydroxychloroquine. Tout le monde avec le paracétamol qui ne guérit pas, plus le rivotril pour achever les anciens en EHPAD.

C’est plus court et concis que d’habitude, toujours aussi faux par contre.

Il faut arrêter d’ecouter tout les charlatans qui polluent le net, pour leur petit profit. Raoult c'est le triomphe de l'émotion irraisonnée à partir d'études bidonnées et d'une image erronée d'un faux rebelle contre la science et la rationalité. Ce qui est effrayant c'est l'argent, le temps, la mobilisation perdus au détriment de ce qui sauve. Alors que Didier Raoult faisait croire - et c'est particulièrement honteux - que lui seul soignait avec un traitement qui ne sauvait que des personnes qui auraient guéri tout seules (85 %), les autres médecins ont fait des progrès, eux, considérables.

 

Portrait de PhilRAI
16/novembre/2020 - 09h59

Tout ça pour une épidémie factice montée à partir de tests PCR avec un CT exagéré qui voit des positifs partout, avec en plus toujours le même refus de laisser les médecins prescrire les médicaments efficaces azithromycine et hydroxychloroquine. Tout le monde avec le paracétamol qui ne guérit pas, plus le rivotril pour achever les anciens en EHPAD.