30/10 15:01

"Pas question" de mettre Canal+ "dans le rouge en réinvestissant à perte dans le football", annonce Maxime Saada, patron de la chaîne cryptée

"Pas question" de mettre Canal+ "dans le rouge en réinvestissant à perte dans le football", a déclaré au journal Les Echos Maxime Saada, patron de la chaîne cryptée, qui apparaît en embuscade dans le conflit entre la Ligue 1 et Mediapro, diffuseur mauvais payeur.

"L'arrivée de Téléfoot (la chaîne de Mediapro) ne nous a pratiquement pas fait perdre d'abonnés lors de cette rentrée. Nous enregistrons même, pour la première fois depuis longtemps, une croissance de notre parc d'abonnés en France", a évacué M. Saada dans un entretien au quotidien économique, indiquant avoir "réinvesti une large partie des sommes initialement consacrées à l'appel d'offres Ligue 1" perdu initialement, notamment en rachetant un lot de matches à beIN Sports.

Mediapro s'était adjugé en 2018 80% des droits de la Ligue 1 pour 780 millions d'euros par an, contribuant très largement à faire atteindre un niveau record aux droits TV du foot français qui dépassaient alors le milliard d'euros annuel. Mais le groupe sino-espagnol souhaite revoir les modalités du contrat de cette saison et n'a pas honoré son dernier versement en octobre, engageant une procédure en conciliation avec la Ligue (LFP).

Ce que Canal+ suit de près. "Il y a toujours quelqu'un qui pense qu'il pourra mieux que nous rentabiliser des droits en payant plus cher que Canal (...) J'ai toujours pensé que l'équation économique était intenable compte tenu du prix payé pour les droits", a souligné Maxime Saada.

Le patron de Canal, "très inquiet" pour le foot français face à une situation qui risque "d'abîmer l'image, la qualité, et in fine la valeur de la Ligue 1", l'est beaucoup moins pour sa chaîne.

"La Ligue des champions reviendra chez nous la saison prochaine avec, pour la première fois, les deux plus belles affiches de chaque journée. Elle viendra compléter une offre sport riche (...) Cette stratégie fonctionne et il n'est pas question de faire plonger Canal+ dans le rouge en réinvestissant à perte dans le football", a-t-il conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lecroco
31/octobre/2020 - 09h58

Déjà, regarder des matchs sans spectateurs ce n'est pas du tout la mème chose. Quand à Mediapro, s'ils avaient fait une simple enquête avant de balancer des sommes pareilles, ils auraient bien vu que les gens qui payent deja les abonnements aux FAI, peut être aussi a C+ ou a Netflix, ils n’étaient pas prêts a rajouter 25 euros dans le commerce juste pour du foot.

Mais en attendant, ils ont mis une sacrée merde dans le monde du foot.

Portrait de Petoulet
30/octobre/2020 - 16h17

Ben,s'ils arrivaient à faire baisser les droits au niveau de ce qu'ils voulaient investir il y a deux ans,voire moins,pourquoi pas?

La ligue a tellement déconné avec médiapro qui risque de disparaitre de la circulation,qu'elle sera bien contente de renégocier avec Canal qu'elle a cocufié lors des dernières enchères...

Vu la conjoncture économique actuelle,ça m'étonnerait qu'il y ait beaucoup d'investisseurs qui se bousculent au portillon pour racheter ces droits...