15/09/2010 09:59

Les Inrocks: Une nouvelle formule dès aujourd'hui

L'hebdomadaire culturel les Inrockuptibles sort aujourd'hui avec une formule rénovée, élargissant son contenu à l'actualité politique avec l'ambition de se positionner sur le marché des news magazines.

"Un nouveau logo, une nouvelle maquette et une pagination qui passe de 100 à 132 pages, les Inrocks nouvelle formule vont donner une large place à la politique, aux enquêtes, aux reportages", déclaré à l'AFP mardi Louis Dreyfus, directeur général du groupe.

Depuis plusieurs mois, les Inrockuptibles avaient affiché leur ambition d'entrer dans la cour des grands, Nouvel Obs, Express, Marianne ou le Point.

La nouvelle formule est proposée au prix de 2,50 euros contre 3,30 euros précédemment.

Le lectorat visé: les trentenaires qui ne lisent pas forcément les news magazines classiques. "Il s'agit de s'écarter de tout ce qui est institutionnel et offrir des contenus plus originaux, plus insoumis", a expliqué M. Dreyfus.

En Une de la nouvelle formule, un buste féminin portant un tee-shirt floqué du portrait de Lula, avec en titre: "Brésil le pays où la gauche à réussi".

La maquette est résolument celle d'un "news", plus aérée et moins fouillis que la précédente. L'actualité occupe la première partie du journal et la politique est dans une séquence intitulée "tout nu". Au sommaire notamment, une enquête sur les pratiques du PS à Marseille et un reportage à La Villeneuve, dans la banlieue de Grenoble, après les incidents entre policiers et "caïds".

Le magazine a gardé en fin de journal son "best of" qui propose les choix de la rédaction en matière de films, livres, DVD, BD, scènes, expo et jeux.

En élargissant son contenu, Les Inrocks ambitionnent de doubler leurs ventes pour atteindre 75.000 à 80.000 exemplaires d'ici 2012.

L'hebdomadaire emploie 74 personnes dont 50 journalistes.

Près de 25 ans après son lancement, Les Inrocks sont passés de bimestriel à mensuel avant de devenir hebdomadaire en 1995. Le dernier changement de formule avait eu lieu en 2006 avant que le journal ne soit racheté en 2009 par le banquier d'affaires Matthieu Pigasse qui vient de prendre le contrôle du groupe Le Monde aux cotés de Xavier Niel et Pierre Bergé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mylene Monvil
15/septembre/2010 - 18h27

l'un des rares magazine à avoir mis 1 étoiles au film "Kick Ass" m'a suffit pour comprendre qu'il vivait sur les lauriers de leur gloire passé :evil:

Portrait de Goldies
15/septembre/2010 - 11h46

Il faut voir ce que donne les Inrock associés au groupe Le Monde...un journal qui annonce qu'il mûrit et grandit ne peut pas être foncièrement mauvais; "Changement d'herbage réjouit les veaux" . S'il peur contribuer à faire lire intelligement son coeur de cible c'est déjà gagné!:mrgreen:

Portrait de doczaius64
15/septembre/2010 - 10h39

un news mag rien que pour les bobo parisiens.... aucun interet

Portrait de descamps
15/septembre/2010 - 10h24

Il reste aussi Magic qui n'est pas mal fait et me fait penser à la version mensuelle des inrocks. Je reste quand même abonné aux Inrocks et j'attends de lire les premiers numéros pour me faire une opinion.