24/10/2020 18:44

Le président turc Recep Tayyip Erdogan dénonce l'attitude d'Emmanuel Macron envers les musulmans de France et s'interroge sur sa "santé mentale" - Colère de l'Elysée qui évoque des propos inacceptables

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué aujourd'hui avec virulence l'attitude de son homologue français Emmanuel Macron envers les musulmans après l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). "Tout ce qu'on peut dire d'un chef d'Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c'est : allez d'abord faire des examens de santé mentale", a déclaré le dirigeant turc, dans un discours télévisé.

Il y a deux semaines, Recep Tayyip Erdogan avait dénoncé comme une provocation les déclarations du président français sur le "séparatisme islamiste" et la nécessité de "structurer l'islam" en France. Un projet de loi sur la lutte contre "les séparatismes" en France, qui vise l'islam radical, doit être présenté début décembre.

Il vise à renforcer la laïcité et à consolider les principes républicains en France et comporte plusieurs points susceptibles de provoquer des tensions avec la Turquie, comme le contrôle renforcé des financements des mosquées ou l'interdiction de la formation des imams à l'étranger.

L'Elysée dénonce des propos "inacceptables" du président turc Recep Tayyip Erdogan. "Les propos du président Erdogan sont inacceptables. L'outrance et la grossièreté ne sont pas une méthode. Nous exigeons d'Erdogan qu'il change le cours de sa politique car elle est dangereuse à tous points de vue. Nous n'entrons pas dans des polémiques inutiles et n'acceptons pas les insultes", a commenté l'Elysée auprès de l'AFP, en annonçant le rappel pour consultation de l'ambassadeur de France à Ankara.

L'Elysée note également ce soir "l'absence de messages de condoléances et de soutien du président turc après l'assassinat de Samuel Paty", l'enseignant décapité il y a une semaine dans un attentat islamiste à proximité de son collège de la banlieue parisienne.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Calmos
25/octobre/2020 - 09h44 - depuis l'application mobile

Le niveau de connerie et de manque de culture est si déprimant que je ne perdrai pas de temps. Vos références sont Zemmour et quelques autres haineux , de l extrême droite a la gauche française , sans oublier quelques intellectuels et philosophes de pacotille . Bon courage à la France que j aime tant , je ne vous en veux même pas ( vous qui étalez votre haine dans les commentaires ) , vous êtes des victimes d un système de propagande trop puissant pour réaliser la manipulation .

Portrait de popeye55
25/octobre/2020 - 08h54

Mais où sont les gens de gauche qui voulaient (et qui veulent peut-être encore) faire entrer la Turquie dans l'Europe ? 

Pour info, la Commission Européenne continue ses travaux pour une éventuelle entrée de la Turquie dans l'Union européenne...

Ca fait froid dans le dos ...

Portrait de auriol64
25/octobre/2020 - 08h18

Cette ordure voudrait bien provoquer une guerre civile en France et sans doute en Europe pour étendre la terre d'islam.

Ce que l'on peut affirmer par contre c'est que la religion ne rend pas l'homme meilleur, ça serait plutôt le contraire.

Portrait de Azrael68
24/octobre/2020 - 22h14 - depuis l'application mobile

Il ferait mieux de s’occuper de son pays ! Moi je propose un boycott des döner kebab ! :))))

Portrait de censure64
24/octobre/2020 - 21h14

Erdogan, le Trump turc, qui parle de santé mentale !  smiley et oui, il y a des choses qui vont changer. smiley

Portrait de tchoobidoo
24/octobre/2020 - 20h21 - depuis l'application mobile

Lui sa santé mentale va très mal ! Qui s’occupe de son pays qui est encré dans le passer avec des idées et des valeurs d’antan ! Balai devant ta porte avant de juger notre gouvernance !

Portrait de gros ours
24/octobre/2020 - 19h16

Erdovid va finir par rendre macron sympathique. C'est vraiment contrariant.smiley

Portrait de Jiben79
24/octobre/2020 - 18h06

Je n'aime pas Macron mais celui là c'est la merde qui se fout du pot...