23/10 16:31

L'équipementier télécom Nokia annonce des projets visant à réduire l’impact de son plan social en France, dont l’ouverture d’un centre de cybersécurité à Lannion

L'équipementier télécom finlandais Nokia a annoncé des projets visant à réduire l’impact de son plan social en France, dont l’ouverture d’un centre de cybersécurité à Lannion (Côtes d’Armor) qui pourrait créer 112 nouveaux postes. « En parallèle, Nokia prévoit de réduire significativement le nombre total de suppressions de postes » du plan social présenté le 22 juin, avec « près de 250 postes » qui « pourraient être préservés », indique le groupe dans un communiqué.

Le 22 juin, Nokia avait annoncé un projet de restructuration en France avec 1.233 suppressions de postes, dont 402 à Lannion (20.000 habitants). Il s’agit du quatrième plan social depuis le rachat en 2016 d’Alcatel-Lucent par le Finlandais. Ces projets « actuellement à l’étude confirment la vision stratégique et l’engagement à long terme de Nokia pour faire de la France un centre d’expertise mondial en matière de R&D dans le domaine des réseaux mobiles avancés et des services de sécurité de nouvelle génération », déclare Thierry Boisnon, président de Nokia en France.

Les annonces de Nokia ont été immédiatement saluées par le ministère de l’Economie et des Finances, alors que le gouvernement avait fustigé le plan social présenté à l’été par le groupe finlandais et que Bercy faisait pression depuis pour qu’il revoie sa copie.

Il s’agit d’une « avancée significative » qui porte sur « des sujets d’avenir » (la cybersécurité et la 5G) soutenus par le plan de relance, réagit vendredi Bercy dans un communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions