20/10 17:31

Le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine baisse de 11,3% en septembre malgré une "augmentation significative" du nombre de cyclistes décédés

Le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine a baissé de 11,3% en septembre malgré une "augmentation significative" du nombre de cyclistes décédés, selon les chiffres de la Sécurité routière publiés mardi. Au total, 275 personnes sont mortes sur les routes en septembre, contre 310 en septembre 2019.

Les mortalités des jeunes de 18 à 24 ans (39 tués) et des personnes âgées de plus de 65 ans (66 tués) sont les plus basses de ces dix dernières années. Le nombre de personnes blessées sur les routes a lui légèrement augmenté (+0,9%), à 6.320 en septembre. De juillet à septembre, la mortalité routière est en forte baisse, par rapport à la même période de l'année dernière, avec 801 décès (-14%, 127 personnes tuées en moins).

Cette baisse concerne les automobilistes (-20%) et les motocyclistes (-19%). En revanche, la mortalité des cyclistes a fortement augmenté, avec 37 tués en septembre soit 15 de plus par rapport à l'année dernière. Au 3e trimestre, marqué par une forte hausse du nombre d'usagers du vélo après le confinement, la mortalité des cyclistes est la plus forte de ces dix dernières années avec 83 tués. En Outre-Mer, la mortalité augmente: le nombre de personnes ayant perdu la vie sur les routes en septembre s'élève à 28 personnes, soit 11 de plus que l'année précédente.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
21/octobre/2020 - 00h50
hummerH2 a écrit :

Pas étonnant concernant les cyclistes. La plupart font n'importe quoi , et ne respectent ni les sens interdits, ni les stops, ni les priorités, traversent les passages piétons à toute vitesse...

Et en plus, plus ça va plus on en voit qui manifestement ne savent même pas ou meme plus rouler à vélo, faisant des écarts sur la chaussée insoupçonnables pour l'automobiliste qui arrive, ou roulent carrément au milieu de la chaussée !

Que le chiffre de la mortalité concernant les cyclistes ai pratiquement doublé, à la limite je suis même étonné par la "faiblesse" de l'augmentation !

D'accord avec vous. Certains, que je qualifierais plutôt de "gens sur des vélos" (tellement ils font n'importe quoi) sont aussi très énervants pour le piéton que je suis, en milieu urbain. Surtout quand ils se permettent d'investir les trottoirs. Sans doute pour éviter le trafic routier, mais ils en deviennent ainsi pour le piéton ce qu'ils se plaignent de ce que les automobiles sont pour eux : une gène et un danger. Un comble. Oubliant qu'eux aussi sont piétons à d'autres moments. Individualisme bien français...

Mais le plus énervant c'est quand ils grillent allègrement le feu rouge (le leur puisqu'ils sont un véhicule), en violation donc du Code de la route auquel ils sont pourtant soumis, au mépris de la sécurité des piétons qui traversent voire même de la leur, assurée normalement grâce à ces feux.

Comme on surveille et verbalise les automobilistes, je pense qu'on devrait se pencher sur le cas de ces gens sur des vélos parce qu'avec la démocratisation grandissante de ce mode de transport, ça va juste être plus possible. 

Portrait de bibi42
20/octobre/2020 - 19h49

Et pour les cyclistes c'est pas finit  surtout avec les jours qui diminuent beaucoup roule sans phare ou avec une bougie en guise de phare 

Portrait de hummerH2
20/octobre/2020 - 19h05

Pas étonnant concernant les cyclistes. La plupart font n'importe quoi , et ne respectent ni les sens interdits, ni les stops, ni les priorités, traversent les passages piétons à toute vitesse...

Et en plus, plus ça va plus on en voit qui manifestement ne savent même pas ou meme plus rouler à vélo, faisant des écarts sur la chaussée insoupçonnables pour l'automobiliste qui arrive, ou roulent carrément au milieu de la chaussée !

Que le chiffre de la mortalité concernant les cyclistes ai pratiquement doublé, à la limite je suis même étonné par la "faiblesse" de l'augmentation !