04/10 18:27

Intempéries dans les Alpes Maritimes - Le corps d'un autre homme a été retrouvé, sur la commune de Saint-Martin-Vésubie, l'épicentre de l'épisode méditerranéen

18h26: Le corps d'un autre homme a été retrouvé, sur la commune de Saint-Martin-Vésubie, l'épicentre de l'épisode méditerranéen. Il s'agit de la deuxième victime des intempéries qui ont sévit sur l'arrière-pays niçois. Plus tôt ce dimanche, les autorités italiennes ont annoncé qu'elles avaient découvert le corps d'un berger français dans le fleuve Roya.

16h24: Un parc à loups détruit par les crues dans les Alpes-Maritimes: "On sait par des témoins que le parc est détruit et qu'il y a au moins un loup mort", indique à l'AFP Eric Hansen, directeur régional de l'Office français de la biodiversité, confirmant des informations du quotidien Nice-Matin. Le parc compte une dizaine de loups, de trois meutes différentes: des loups du Canada, des loups blancs d'Alaska et des loups gris d'Europe centrale.

Et d'ajouter que "pour l'instant, les hélicoptères sont mobilisés pour venir en aide aux personnes sinistrées, mais quand ce sera possible, des agents de l'OFB seront dépêchés sur place pour évaluer la situation".

Si des loups sont sortis de l'enceinte du parc, ils seront capturés au fusil hypodermique, précise l'OFB.

16h21: L'académie de Nice publie une liste de tous les établissements qui, à compter de demain, lundi, ne pourront pas ouvrir. Cette liste comprend vingt-quatre écoles, cinq collèges et lycées.

15h09: Le corps d'un berger français retrouvé dans le fleuve Roya, selon les autorités italiennes

"Le corps sans vie du berger de nationalité française porté disparu depuis hier sur le col de Tende a été retrouvé", ont indiqué les pompiers sur leur compte Twitter, précisant que l'opération avait eu lieu côté français "par des secouristes locaux". Selon la protection civile, le corps a été repêché dans le fleuve Roya.

11h57: Dans cette vallée alpine de la Roya, de nombreuses communes étaient encore inaccessibles par la route dimanche, deux jours après les pluies diluviennes et les crues qui ont frappé le sud-est de la France et le nord de l'Italie, faisant deux morts côté italien et au moins huit disparus en France. De nombreuses voies sont coupées par des éboulements ou des effondrements. "Les liaisons restent très difficiles" même par téléphone, a précisé le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez.

Certains villages sont coupés du monde, complètement injoignables.

Le préfet n'a pas caché son "inquiétude quant à la météo", qui pourrait ralentir les opérations aériennes. Des pluies sont annoncées sur la région dans la journée par Météo-France. Le bilan des intempéries qui ont frappé de nombreux villages de montagne, de la vallée de la Tinée, derrière Nice, à la Roya en passant par la Vésubie, est toujours de huit personnes portées disparues.

En Italie, deux personnes, dont un pompier, ont été retrouvées mortes.

De nombreuses personnes sont aussi recherchées par les autorités car elles n'ont pas donné de nouvelles depuis vendredi soir. Samedi soir, 21 personnes qui étaient déclarées disparues par les autorités italiennes ont pu être retrouvées saines et sauves côté français.

En France, près d'un millier de pompiers sont encore mobilisés dimanche pour oeuvrer au rétablissement des voies de communication et à la recherche des personnes disparues, ont indiqué les sapeurs.

10h48: Paul Burro, le maire de Belvédère, annonce le décès d'une dame âgée dont le corps a été retrouvé à son domicile. Sans qu'il soit possible à cette heure de déterminer les causes du décès selon Nice Matin.

10h45: A la demande du rectorat de Nice, les élèves des internats situés dans les communes impactées par les intempéries ne doivent pas s'y rendre lundi. L'Education nationale invoque l'état des routes, la mise à l'arrêt des services de transport, et ajoute que les établissements scolaires où ils étudient seront fermés. Au cours de ce week-end, les services du rectorat tentent de joindre chaque famille concernée.

10h38: La dépression "Alex" s'est décalée vers l'est du pays. Pour le Sud-Ouest (Landes et Pyrénées Atlantiques): A 05h locales ce matin et cumulées sur les 3 derniers jours, on relève ainsi des hauteurs d'eau de 100 à 150 mm sur une grande partie des Landes et une frange limitrophe des Pyrénées-Atlantiques dans un axe Bayonne- Orthez-Thèze : 154 mm à Peyrehorade, 151 à Soorts-Hossegor, 145 à Capbreton et 129 à Urgons (40), 139 mm à Bidache et 119 à Orthez (64). 

Pour les Côtes d'Armor où la vigilance orange a été levée ce dimanche matin à 6H: Pour l'ensemble de l'épisode "Alex", les cumuls de pluies entre jeudi soir et samedi soir sont exceptionnelles, avoisinant les 150 mm sur le nord-ouest des Côtes d'Armor, et souvent plus de 100mm ailleurs ; on a ainsi relevé : - à Saint-Brieuc, 151 mm (en référence pour le mois d'octobre : moyenne mensuelle 82 mm, record mensuel 173 mm). - 149 mm autour de Paimpol. - 121 mm à Louargat - 119 mm à Lannion (en référence pour le mois d'octobre : moyenne mensuelle 95 mm, record mensuel 208 mm). - 118 mm à Plougenast

10h21: Dans les Alpes-Maritimes, 10.500 foyers sont encore privés d'électricité, annonce sur france info Bernard Castille, porte-parole d’Enedis. 300 salariés sont mobilisés pour tente de remettre de l'électricité. Enedis tente "d'acheminer des groupes électrogènes par hélicoptère". Les premières rotations démarrent ce matin avec des groupes électrogènes à destination de la vallée de la Roya. Mais il faut faire vite, car la météo se dégrade précise la radio

08h09: Dans les Alpes-Maritimes, jusqu'à 500 millimètres de pluies sont tombés en quelques heures, "du jamais vu depuis l'installation des instruments de mesure", selon le Premier ministre Jean Castex. Une douzaine de communes de plusieurs vallées des Alpes du Sud - la Roya, la Tinée, l'Esteron et la Vésubie - font face à "des dégâts matériels tout à fait impressionnants", a-t-il souligné. Des journalistes de l'AFP qui ont pu atteindre une des zones sinistrées dans la vallée de la Vésubie ont vu des routes éventrées, des maisons perchées au-dessus du vide, la rivière en contrebas ayant emporté la chaussée, et des habitants "abasourdis".

A Roquebillière, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Nice, deux personnes âgées ont été emportées par les flots dans l'effondrement de leur maison.

"Les pompiers n'ayant pas assez de corde longue, et même avec nos cordes à nous on ne pouvait pas arriver à la maison, donc pour les sortir c'était trop tard, puis la maison a été emportée d'un coup", a raconté à l'AFP un témoin de la scène, Patrick Theus.

Les villages de Saint-Martin-Vésubie, 1.400 habitants, et de Rimplas, 130 habitants, ainsi que plusieurs localités de la vallée de la Roya près de l'Italie étaient toujours "coupées du monde" samedi, inaccessibles par la route et sans réseau téléphonique. "On a eu de véritables effacements de maisons", a souligné le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez. Des intempéries sur la Côte d'Azur, plutôt sur le littoral, avaient déjà fait plusieurs morts en 2019 et 20 morts en 2015.

07h18: Au lendemain de ces intempéries, 21 personnes qui étaient portées disparues par les autorités italiennes ont toutefois été secourues côté français des Alpes, près de Tende, dans l'arrière-pays niçois. Dans la matinée, un gendarme français porté disparu avait lui aussi été retrouvé sain et sauf. "21 disparus ont été retrouvés à Vievola et ont commencé à être évacués par hélicoptère", a raconté à l'AFP Mara Anastasia, la porte-parole de la Protection civile italienne. Parmi eux se trouvent deux Allemands et leurs petits-enfants italiens, a-t-elle ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Youpiland
4/octobre/2020 - 17h30

Mon dieu...Courage aux gens en première ligne !

Quand la nature n'est pas contente, il faut se serrer les coudes et que les gens s'entraident !

Portrait de ALAIN PERSIA
4/octobre/2020 - 13h35

Il faut que le gouvernement mette en place une commission réunissant la Région, le Conseil Départemental et tous les maires des communes des Alpes Maritimes pour établir un grand plan de sécurité civile .