16:05

Le Rafale qui a passé le mur du son au-dessus de Paris est parti en urgence porter secours à un avion en difficulté - Le contact radio a été rétabli et la situation est redevenue normale

16h01: "Le Rafale a eu ordre de passer supersonique pour rattraper l'avion qui avait perdu le contact", a déclaré le porte-parole de l'armée de l'air et de l'espace. "C’est notre mission de protéger, de porter assistance au trafic aérien" civil, a précisé le colonel Stéphane Spet

14h48: Le point sur ce que l'on sait cet après-midi

Peu avant midi mercredi, un gros «bang» fait sursauter Paris et ses environs: le pire est dans toutes les têtes mais il s’agit en réalité d’un avion de chasse, contraint de franchir le mur du son pour intercepter un avion de ligne en difficulté.

Le bruit, entendu dans toute la capitale et dans plusieurs départements de la région parisienne, fait immédiatement bruisser les réseaux sociaux. En plein match de tennis, au tournoi de Roland-Garros, les joueurs Stanislas Wawrinka et Dominik Köpfer s’interrompent même en scrutant le ciel.

Le doute est rapidement levé: «il n’y a pas d’explosion, il s’agit d’un avion de chasse qui a franchi le mur du son», rassure sur Twitter la préfecture de police de Paris, mettant fin aux spéculations dans une ville meurtrie par plusieurs attentats ces dernières années.

La police appelle dans la foulée la population à ne pas «encombrer les lignes de secours».

L’armée de l’Air a ensuite fourni des précisions: c’est un Rafale en mission qui a provoqué ce bruit en franchissant le mur du son «à l’est de Paris». En dépassant une vitesse de Mach 1 (environ 1.200 km/h, supérieure à la vitesse du son), l’avion de chasse a déclenché une onde sonore produisant un bruit de détonation puissant, appelé «bang» supersonique.

Le Rafale ayant décollé sur alerte de la base de Saint-Dizier (est) devait «porter assistance à un aéronef en perte de contact» et «a été autorisé à passer le mur du son pour rejoindre l’appareil en difficulté» le plus rapidement possible, a expliqué à l’AFP le porte-parole de l’armée de l’Air et de l’Espace, le colonel Stéphane Spet.

Selon la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), l’avion Embraer était en «perte de fréquence radio» alors qu’il survolait l’ouest de la France. «La communication a été rétablie depuis» selon cette autorité, qui souligne que ce type de problème arrive «régulièrement».

«La police du ciel est une mission permanente, assurée par l’armée de l’Air, qui vise à protéger les Français de toute menace aérienne», rappelle sur Twitter le Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA), basé à Lyon-Mont Verdun.

En 2019, l’armée de l’Air a ainsi fait face à 450 situations anormales, dont 210 nécessitant une intervention des avions de chasse et hélicoptères, détaille le CDAOA.

14h35: Sur Twitter, le compte officiel du commandement de la Défense aérienne et des opérations aériennes a donné plus de détails sur ce qu'il s'est passé ce midi dans le ciel d'Ile-de-France. 

"Ce matin, un Rafale de la police du ciel est intervenu pour une perte de contact radio d'un aéronef en direction de Saint-Brieuc. Pour rejoindre rapidement l’appareil, il a été autorisé à passer en supersonique en haute altitude à 11h52 vers Créteil", précise-t-il. Et d'ajouter : "Le contact radio a été rétabli avec l'avion civil et la situation est redevenue normale".

Le CDAOA précise que, l’année dernière, l’Armée de l’Air a fait face à 450 situations anormales, dont 210 nécessitant une intervention des avions de chasse et hélicoptères.

13h49: « Un Rafale de la permanence opérationnelle de Saint-Dizier (est) en intervention réelle pour porter assistance à un aéronef en perte de contact a été autorisé à passer le mur du son pour rejoindre l’appareil en difficulté », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’armée de l’Air et de l’Espace, le colonel Spet, en précisant que l’avion de chasse avait « passé le mur du son à l’est de Paris ».

12h59: Le point sur ce que l'on sait ce midi

Un bruit important entendu mercredi en fin de matinée à Paris et en Ile-de-France a été causé par un avion de chasse qui a franchi le mur du son, a-t-on appris auprès de la Préfecture de police de Paris.

Ce bruit, entendu peu avant midi, a suscité de nombreuses réactions et interrogations sur les réseaux sociaux. « Il n’y a pas d’explosion », a tweeté la Préfecture de Police, appelant la population à ne pas « encombrer pas les lignes de secours ».

Le bruit a retenti bien au-delà de Paris, il a été entendu dans plusieurs départements de la région parisienne. Il a aussi interrompu quelques secondes les joueurs qui s’affrontaient lors du tournoi de tennis de Roland-Garros, Stanislas Wawrinka et Dominik Köpfer.

12h45: Le Ministère des Armées indique que l'avion a franchi le mur du son dans "le cadre d'une mission d'interception" pour "porter assistance à un aéronef en perte de contact".

12h35: En déplacement à Riga (Lettonie), la ministre des Armées Florence Parly a confirmé que "c'est dans le cadre d'une mission d'interception que l'avion a franchi le mur du son". Le Rafale a passé le mur du son à l'est de Paris ce midi.

12h32: Selon RTL, un Rafale a dû décoller en urgence de Saint-Dizier (Haute-Marne) après la perte de contact des contrôleurs aériens avec un avion civil. "Dans le cadre de la mission de sûreté aérienne, ils ont envoyé d'urgence cet avion pour vérifier qu'il ne s'agissait pas d'une menace", précisent nos confrères.

12h10: Aujourd'hui, peu avant midi, une explosion a été entendu à Paris et dans plusieurs communes d'Ile-de-France. Très vite, de nombreux internautes ont relaté l'explosion sur les réseaux sociaux en s'interrogeant sur l'origine de cet énorme bruit. A Paris, le bruit a interrompu pendant quelques secondes les joueurs à Roland-Garros. 

Quelques minutes plus tard, sur Twitter, la préfecture de police a tenu à donner des précisions après les nombreux tweets qui ont été postés sur le réseau social.

"Un bruit très important à été entendu à Paris et en région parisienne. Il n'y a pas d'explosion, il s'agit d'un avion de chasse qui a franchi le mur du son", précise-t-elle en invitant les personnes à ne pas "encombrer les lignes de secours".



Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pas de blague
30/septembre/2020 - 21h09
veg a écrit :

Wouahou, commentaire utile, un seul mot... BRAVO, vous êtes d'accord tous les deux

Au fait, le débat est dispo sur internet depuis ce matin, sur Morandini par exemple ;)

Sympa, merci !

Je le regarderai ce matin, alors, cool ! smiley

Portrait de Galileo.
30/septembre/2020 - 20h16
Climt a écrit :

Exact ! Le pire c'est que les parisiens sont tellement décalés qu'ils ne font plus la différence entre un bang d'un avion avec celui d'une arme ou d'une bombe. On comprend mieux leur vote. 

"Décalés", c'est le mot juste !!!

 

Si le dirigeable Good-Year passe vers Paris, ils vont tous courir se planquer dans le métro croyant à une invasion extra terrestre ces cons la !!! smiley

Portrait de elixyr81
30/septembre/2020 - 19h13
strass6756 a écrit :

Si même l'armée ne pouvait survoler Paris, elle serait belle la sécurité du territoire!

ben en temps de paix si! c'est formellement interdit! Apres suite à une urgence oui, bien evidemment!!!

Portrait de Climt
30/septembre/2020 - 18h54
Lilirose45 a écrit :

on a le droit aux news non stop avec ça 

Il y a quand même des choses plus importantes à s’occuper ou à dire qu’un rafale qui passait sur Paris

Exact ! Le pire c'est que les parisiens sont tellement décalés qu'ils ne font plus la différence entre un bang d'un avion avec celui d'une arme ou d'une bombe. On comprend mieux leur vote. 

Portrait de veg
30/septembre/2020 - 18h32
pas de blague a écrit :

Rarement d'accord avec Lilirose, mais sur le coup je lui donne raison.

Dans l'attente de la rediffusion du débat Trump - Biden annoncé pour 13h30 sur LCI, j'ai assisté au naufrage de cette chaîne. Laissant en plan les invités et le sujet du débat quotidien, le journaliste est parti en boucle pendant une demi-heure sur le bang, posant les mêmes 3 - 4 questions aux 3 - 4 experts dégottés à la va-vite.

J'ai fini par abandonner, je pense que la rediffusion a fini à la trappe...

Wouahou, commentaire utile, un seul mot... BRAVO, vous êtes d'accord tous les deux

Au fait, le débat est dispo sur internet depuis ce matin, sur Morandini par exemple smiley

Portrait de pas de blague
30/septembre/2020 - 18h25
j-t-MM a écrit :

On dirait du Norbert...

Sauf erreur de ma part.

... Connais pas smiley

Portrait de j-t-MM
30/septembre/2020 - 18h23
pas de blague a écrit :

Bah, c'est un incident qui a fait du bruit et qui suscite une rafale de commentaires ...

On dirait du Norbert...

Sauf erreur de ma part.

Portrait de pas de blague
30/septembre/2020 - 18h19
veg a écrit :

Surement, et c'est pour ça que tu met un commentaire, cherchez l'erreur... Il y a quand même des choses plus importantes que de faire un commentaire non ?

Rarement d'accord avec Lilirose, mais sur le coup je lui donne raison.

Dans l'attente de la rediffusion du débat Trump - Biden annoncé pour 13h30 sur LCI, j'ai assisté au naufrage de cette chaîne. Laissant en plan les invités et le sujet du débat quotidien, le journaliste est parti en boucle pendant une demi-heure sur le bang, posant les mêmes 3 - 4 questions aux 3 - 4 experts dégottés à la va-vite.

J'ai fini par abandonner, je pense que la rediffusion a fini à la trappe...

Portrait de veg
30/septembre/2020 - 18h03
Lilirose45 a écrit :

on a le droit aux news non stop avec ça 

Il y a quand même des choses plus importantes à s’occuper ou à dire qu’un rafale qui passait sur Paris

Surement, et c'est pour ça que tu met un commentaire, cherchez l'erreur... Il y a quand même des choses plus importantes que de faire un commentaire non ?

Portrait de pas de blague
30/septembre/2020 - 16h54

Bah, c'est un incident qui a fait du bruit et qui suscite une rafale de commentaires ...

Portrait de lxa75
30/septembre/2020 - 16h43

Quel cirque pour 1 petit boum autrefois en Bretagne on n'avait tous les soir ou presque le boum du Concorde 

 

Portrait de Lilirose45
30/septembre/2020 - 16h37

on a le droit aux news non stop avec ça 

Il y a quand même des choses plus importantes à s’occuper ou à dire qu’un rafale qui passait sur Paris

Portrait de strass6756
30/septembre/2020 - 14h19
elixyr81 a écrit :

C'est pas interdit le survol de Paris?:|

Si même l'armée ne pouvait survoler Paris, elle serait belle la sécurité du territoire!

Portrait de Arnaud1971
30/septembre/2020 - 14h15
jarod.26 a écrit :
un boum et hop on oublie le covid-19

Bah ça fait des vacances smiley

D'un autre côté je suis au Grau du roi au bord de la méditerranée et nous c'est les canadairs quotidiennement et BFM n'en parle pas ... smiley

Portrait de Arnaud1971
30/septembre/2020 - 14h13
elixyr81 a écrit :

C'est pas interdit le survol de Paris?:|

Pas pour l'armée dans le cadre de la défense aérienne

Portrait de jarod.26
30/septembre/2020 - 14h02
un boum et hop on oublie le covid-19
Portrait de Marsoise
30/septembre/2020 - 13h52
Le Colonel a écrit :

Dans les années 60 c'était courant d'entendre le BANG du mur du son !

Exactement ! Dans le nord de la France c'était banal, au moins une fois par mois ! On ne se retournait même plus...

Portrait de cyriusa
30/septembre/2020 - 13h41

J'viens de tomber sur BFMtv, et là le comble... ils ramènent un simple bang d'avion chasseur aux attentats du 11 Septembre ! nan mais sérieux !!! A quoi sert le CSA ???!!!

Portrait de Frizenn
30/septembre/2020 - 13h27

Quelle bande de pétochards... un simple bang et c'est un événement.

Portrait de Le Colonel
30/septembre/2020 - 13h23

Dans les années 60 c'était courant d'entendre le BANG du mur du son !

Portrait de hummerH2
30/septembre/2020 - 13h19

Moi qui habite au bord de l'Atlantique, quand j'étais tout gamin, et avant l'interdiction de voler en vitesse supersonique au dessus du territoire, les Bang supersoniques c'était tous les jours, des fois plusieurs fois dans la journée ! smiley

Portrait de Voldemordd
30/septembre/2020 - 13h12

J'ai encore mal à la tête une heure apres 

Portrait de Harriet
30/septembre/2020 - 12h55
Voldemordd a écrit :

Ou bien un avion français qui chassait un étranger 

A priori , un décollage en urgence pour "pister" un avion qui ne répondait plus ....

(Fausse alerte, finalement)

Portrait de Greenday2013
30/septembre/2020 - 12h46

Rien entendu...

Portrait de Voldemordd
30/septembre/2020 - 12h39

Ou bien un avion français qui chassait un étranger 

Portrait de elixyr81
30/septembre/2020 - 12h39

C'est pas interdit le survol de Paris?smiley

Portrait de Voldemordd
30/septembre/2020 - 12h27

Un pilote musulman pour répondre à Macron 

Turc  ou libanais ?