26/09 18:01

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a appelé devant l'Assemblée générale de l'ONU à lutter contre l'islamophobie, critiquant également Charlie Hebdo

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a appelé devant l'Assemblée générale de l'ONU à lutter contre l'islamophobie, critiquant au passage l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, dans un discours enregistré il y a plusieurs jours et sans lien apparent avec l'attaque commise à Paris vendredi. Des "tendances ont accentué l'islamophobie" et "les musulmans continuent d'être ciblés en toute impunité dans de nombreux pays", a-t-il dénoncé.

Des "incidents en Europe, y compris la nouvelle publication de croquis blasphématoires de Charlie Hebdo en sont des exemples récents", a ajouté Imran Khan, en estimant "que les provocations délibérées et les incitations à la haine et à la violence doivent être universellement interdites". "Cette assemblée devrait déclarer une journée internationale pour lutter contre l'islamophobie et construire une coalition pour lutter contre le fléau", a aussi dit le Premier ministre pakistanais.

Vendredi, un homme a blessé vendredi au hachoir deux personnes en pleine rue à côté des anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris, pendant le procès des complices des auteurs du massacre, en janvier 2015, de la rédaction de cet hebdomadaire satirique qui critiquait l'islamisme.

L'"auteur principal" de ces violences a été interpellé par la police, selon la justice. Selon une source proche du dossier, il s'agit d'un homme né au Pakistan, âgé de 18 ans, et qui avait déjà été arrêté en juin en possession d'une arme blanche.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lahainesurinternet
30/septembre/2020 - 15h24

La filière d'immigration pakistanaise marche à fond, cela promet un enrichissement culturel indéniable

Portrait de Ernst Stavro Blofeld
27/septembre/2020 - 17h32

C'est extrêmement grave, tout ça va très mal finir.

Portrait de Franck64
27/septembre/2020 - 11h39

Qu il s occupé de son pays et pas du notre . Qu il garde ses musulmans dans son pays .

Portrait de B612
26/septembre/2020 - 19h47

Le Premier Ministre de la République Islamiste du Pakistan, pays dans lequel les chrétiens sont persécutés le blasphème prouvé ou non peut conduire à l'emprisonnement, le lynchage, la mort, et l'homosexualité illégale et condamnée jusqu'à la peine de mort.

Portrait de Climt
26/septembre/2020 - 18h43

Islamophobie. Mot inventé par les islamistes et leurs alliés gauchomarxotrotskistes pour clore tout débat sur l'Islam et se victimiser afin d'imposer la vision de leur secte rétrograde.