27/09 18:01

Coronavirus - Les scientifiques de l'Institut Florey de neurosciences ont découvert que l'épidémie de Covid-19 pourrait favoriser l'apparition de la maladie de Parkinson

Dans leur étude publiée le 22 septembre, les scientifiques de l'Institut Florey de neurosciences et de santé mentale ont découvert que l'épidémie de Covid-19 pourrait avoir de graves impacts neurologiques pour les malades. En particulier, elle pourrait favoriser l'apparition de la maladie de Parkinson, cette atteinte chronique neurodégénérative caractérisée notamment par des tremblements.

Le phénomène serait lié à la réponse immunitaire donnée par le cerveau face au coronavirus. Cette hypothèse repose notamment sur ce qui avait été constaté après la pandémie de grippe espagnole en 1918.

A l'époque, une inflammation neurologique avait été détectée chez certains malades de la grippe, appelée encéphalite léthar­gique. Or, cela avait eu pour effet un accroissement de cas de Parkinson. La probabilité de développer la maladie avait ainsi été multipliée par deux à trois pour les patients ayant présenté cette inflammation.

Les chercheurs, conscients qu'ils n'ont pas encore récolté suffisamment de preuves pour valider leur hypothèse, plaident toutefois en faveur d'une surveillance. Ils proposent ainsi un dépistage neurologique de long terme des personnes ayant contracté le Covid-19.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cl
28/septembre/2020 - 08h42

On finit par ne plus avoir confiance même aux Docteurs ils ne s'entendent pas entre eux comment soignent-ils les malades du Covid  ?  ça fait peur !!!