22/09 15:13

Exfiltrée de son domicile après des menaces, Marika Bret, DRH de Charlie Hebdo, témoigne sur CNews : "Les personnes que je vois le plus dans mon quotidien sont mes officiers de sécurité" - VIDEO

Marika Bret, la directrice des ressources humaines de Charlie Hebdo, a été exfiltrée de son domicile en raison de menaces jugées sérieuses, en plein procès des attentats de janvier 2015. Invitée de "L'heure des pros" sur CNews, elle a témoigné de son quotidien.

"C'était il y a une semaine. Je sortais de l'audience du tribunal et mes officiers de sécurité, avec qui je suis depuis cinq ans, m'ont demandé de faire un sac et de quitter mon domicile. C'est ce que j'ai fait, car j'ai confiance en eux. Je sais que s'ils me le demandent, c'est que le climat de menace autour de moi est trop présent. Je l'ai fait sidérée. C'est très violent en quelques minutes de préparer son sac et de quitter son domicile familial", révèle-t-elle.

Et d'ajouter : "Je suis partie me réfugier chez des amis. Depuis, je n'ai pas réintégré mon domicile". A la question de savoir pourquoi elle a rendu cette information publique, Marika Bret répond : "C'est une alerte que je lance dans ce climat de haine. C'est quelque chose qui m'arrive à moi aujourd'hui et qui peut arriver à bien d'autres demain".

"Mon quotidien est entre le journal Charlie Hebdo et la salle d'audience du tribunal. Les gens que je vois le plus dans mon quotidien sont mes officiers de sécurité", conclut-elle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hans
23/septembre/2020 - 09h39
KenShiro a écrit :

Tout cela pour une caricature de Mahomet.:|

Heureusement que les catholiques ne sont pas autant susceptible que les musulmans, sinon ce serait un charnier et il ne resterait plus beaucoup de journaliste ou humoristes vivants.

Il est vrai que les cathos n'ont jamais posé de bombe dans des cinémas, jamais détruit des œuvres d'art ni jamais voulu envoyer les gays au bûcher. Ce sont de grands humanistes. Merci mr torquemada

Portrait de KenShiro
23/septembre/2020 - 06h03

Tout cela pour une caricature de Mahomet.smiley

Heureusement que les catholiques ne sont pas autant susceptible que les musulmans, sinon ce serait un charnier et il ne resterait plus beaucoup de journaliste ou humoristes vivants.