29/08 11:16

Tour de France - Plusieurs coureurs, dont Romain Bardet, ont avoué leur inquiétude à l’idée que l'épreuve soit interrompue par les autorités en cas de redémarrage trop violent de la pandémie - Vidéo

Le Tour de France démarre aujourd'hui à Nice en pleine reprise de la pandémie de coronavirus. Les coureurs craignent que la course soit arrêtée avant la fin. Plusieurs coureurs, dont Romain Bardet, ont avoué leur inquiétude à l’idée que le Tour de France soit interrompu par les autorités en cas de redémarrage trop violent de la pandémie.

Les organisateurs ont mis en place un système de « bulles » pour éviter que les coureurs, les journalistes et les spectateurs ne se contaminent. « Il y aura forcément des cas de Covid-19, mais on est en mesure de préserver la bulle », assure le ministère des Sports. Deux personnes positives ont déjà été exfiltrées.

Le gouvernement s’est battu pour maintenir le Tour de France, le premier événement sportif d’ampleur internationale organisé en France depuis le confinement. « C’est un signal positif, c’est une victoire de pouvoir l’organiser », souligne cette même source.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu et Jean-Michel Blanquer, son ministre de tutelle, seront à Nice ce samedi pour le grand départ.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cl
29/août/2020 - 11h41

C'était urgent de faire le tour de France !!!  Histoire d''argent..... le fric  ... tant pis pour le Covid19