29/08 07:16

Lors d'une rencontre avec l'Association de la presse présidentielle, Emmanuel Macron a déploré «une banalisation de la violence» qui s'est, selon lui, «durcie» à la sortie du confinement

Lors d'une rencontre avec l'Association de la presse présidentielle et alors que la question de la gestion de la sécurité est au coeur de l'actualité de ces derniers jours, Emmanuel Macron a déploré «une banalisation de la violence» qui s'est, selon lui, «durcie» à la sortie du confinement. «Quelque chose se passe dans notre société qui n'est pas neuf, mais qui sans doute s'est accéléré à la sortie du confinement, qui s'est durci: une forme de banalisation de la violence», a fait valoir le chef de l'Etat, en assurant que le gouvernement serait «intraitable».

Il a appelé à «remettre une vraie politique éducative, c'est-à-dire une politique de prévention; mais aussi une réponse républicaine - respectant les droits individuels - mais qui soit rapide et intelligible aussi bien pour la victime que pour» l'auteur présumé des faits. Le président de la République a indiqué qu'il s'exprimerait sur le sujet la semaine prochaine à l'occasion des 150 ans de la République.

Les questions de sécurité et de justice figurent également parmi les «priorités» du séminaire gouvernemental de rentrée le 9 septembre. Pour l'occasion, Emmanuel Macron a dit avoir demandé aux ministres de l'Intérieur et de la Justice «quelques éléments additionnels à la stratégie, à la fois pour l'accélérer et répondre plus efficacement».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hummerH2
29/août/2020 - 10h02

Un président qui constate.

Des ministres de l'intérieur et de la justice qui se contentent de commenter et de condamner verbalement à chaque événement presque journalier.

Voila à quoi se résume la politique sécuritaire de ce quinquennat !

Portrait de Cl
29/août/2020 - 08h16

Les manifestations vont recommencer  ... il faut arrêter les bonnes personnes c'est à dire les casseurs et non les manifestants  ..... sinon ça va recommencer comme l'année dernière  les magasins pillés ...; les voitures brûlées ..... 

Il faut créer  des centres   et les mettre au travail    avec des gens qui les encadrent et leur faire faire des travaux  d'utilité public dans les collectivités  il y a tellement à faire ...;  peinture  , nettoyage des ruisseaux qui sont dégeulasses ,et  pas  du tout entretenus  , nettoyage des forêts  ... etc •.... 

Il y a déjà longtemps que la violence prend de plus en plus d'importance ce n'est pas que depuis le confinement  il faut être réaliste et ne pas trouver d'excuse !!!!!

Portrait de auriol64
29/août/2020 - 07h28

Il serait temps que vous  vous occupiez de l'insécurité mister président !