23/08 08:05

Le Ministre Eric Dupont-Moretti ose affronter sur scène les critiques des Verts: "J'ai laissé passer les 'putaclics' et attendu pour venir m'exprimer ici" - Regardez son intervention

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti s'est défendu samedi d'avoir jamais considéré les Verts comme des "ayatollahs", lors des "Journées d'été des écologistes" dont il était l'invité surprise à Pantin. Les Verts reprochent à M. Dupond-Moretti d'avoir signé, alors qu'il n'était pas encore ministre, la préface d'un livre du patron de la fédération des chasseurs Willy Schraen dans laquelle il dénonçait les "ayatollahs de l'écologie".

"J'ai vu ce qu'on disait (sur les réseaux sociaux) de mon propos" mais "c'est faux. J'ai stigmatisé les extrémistes, pas les écologistes" et "si je suis ici, c'est que je pense que vous n'êtes pas des ayatollahs. Sinon, je ne serais pas là". "Ce sont les extrémistes que j'ai mis en cause", a insisté M. Dupond-Moretti.

"Je comprends que vous ayez été blessés" par la façon "dont le buzz a été présenté. J'ai fait le dos rond. J'ai laissé passé ce qu'on appelle les "putaclics" de certains et j'ai attendu de venir ici pour m'expliquer".

Egalement questionné par les écologistes sur certains de ses propos jugés "sexistes" par les Verts, quand il n'était pas encore ministre, M. Dupont-Moretti s'est également défendu: "J'ai dit que le mouvement +metoo+ allait libérer la parole des femmes et que c'était positif. J'ai demandé que les femmes soient mieux accueillies par la police quand elles viennent porter plainte pour violences conjugales, j'ai même dit que les salauds devaient être condamnés", a-t-il plaidé. "En revanche, j'ai dit que la toile ne pouvait pas être le réceptacle de ces plaintes".

Tandis qu'il s'exprimait, des militants soulevaient des pancartes sur lesquelles on pouvait notamment lire "ministre, sexisme".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hummerH2
23/août/2020 - 20h20
lucieat a écrit :

Les Ecolos "pastéques" (verts dehors, rouges dedans) n'ont pas le monopole de l'écologie, tout le monde est écolo, mais pas extrémistes, sectaire, intolérants comme eux, malheureusement, les seuls partis dits 'écolo" sont de la gauche extrème. Les chasseurs sont surement plus écolo que ces personnes, qui à part manger végan et trier les ordures ne font pas grand chose. Quant à Dopont Moretti, je ne le connaissais pas mais il me plait de plus en plus cet homme, il défend son point de vue face à des adversaires obtus et butés

Fort bien dit !!! smiley

Portrait de Jilou1994
23/août/2020 - 13h25
Alhekine a écrit :

Vous m'expliquerez comment on fait pour qu'un lion devienne végan. Je serais surement impressionné par votre réponse.

Après vous avez raison que la surproduction est un mal, mais tout n'est pas relié, ce n'est pas parce qu'on aime la tauromachie qu'on est ignoble, ce n'est pas parce qu'on est chasseur qu'on n'est pas écologiste, et ce n'est pas parce qu'on est pronucléaire qu'on ne pense pas au bien de la planète.

Si notre bad karma des vies passées comme de celle-ci n'est pas trop consistant il est possible de comprendre au moins en partie ce que nous nous efforçons d'expliquer depuis des dizaines années pour le bien, la paix et la prospérité de tous. Notre compassion s'étant même aux mangeurs de viande et affiliés, parce que nous avons été comme eux et nous comprenons parfaitement leur dilemme entre le plaisir des sens et parfois le sentiment de culpabilité. Comprenez bien que je ne me sens pas supérieur aux autres mais simplement infiniment fortuné de comprendre comme d'innombrables personnes avant moi ce que je m'efforce de partager malgré parfois les moqueries des ignorants en la matière. Mais c'est le sentiment de devoir aider même ceux qui s'obstinent dans l'erreur qui nous anime, donner une chance de rendre sa vie plus lumineuse parce que pour nous qui avons tant reçu de tellement de personnes, il est normal d'être reconnaissants et prendre le risque de bousculer un peu les consciences.     

Les animaux qui n'enfreignent jamais les lois de la nature ne sont pas soumis aux devoirs prescrits dans une forme humaine. Un lion qui attaquerait même un humain n'enfreint aucune loi de la nature matérielle. Donc pour lui, manger de la viande est autorisé et d'ailleurs sa constitution est faite pour cela. Pour autant si un lion nous attaque ou menace un village, il est normal de se défendre et de l'éliminer si nécessaire. Donc pas question d'être sentimental.

L'âme incarnée qui souhaite absolument manger de la viande sans sentiment de culpabilité doit désirer intensément au moment de la mort se réincarner dans une forme de lion par exemple. Mais ceux qui incarnés dans une forme humaine dont la particularité en plus de la conscience du bien et du mal est le libre arbitre, mais négligent cette opportunité rare de progrès au niveau de la conscience spirituelle, alors ces âmes incarnées devront renaître dans des conditions pareilles voire pire que celles auxquelles ils observent par exemple lors du "spectacle" d'une corrida, une vache à l'abattoir ou un animal dans un centre d'expérimentation. 

Tout est relié d'une façon ou d'une autre avec des conséquences diverses et variées en fonction de notre implication à générer pour nous même du karma positif, négatif ou neutre matériellement parlant.

Le simple fait d'oublier ou d'ignorer que chaque entité vivante est une âme incarnée, un citoyen envers lequel nous devons respect et non la considérer comme un objet comme sont considérés les esclaves, et ainsi cultiver un esprit séparatiste, nous positionne automatiquement en ennemi du monde. Ainsi la nature matérielle qui a aussi ses propres algorithmes pour traiter les âmes rebelles, nous prépare petit à petit à nous réincarner dans d'effroyables conditions. Même si nous avons besoin de "tuer" des végétaux pour nous nourrir cela reste un acte à conséquences à moins de connaître les moyens par lesquels nous pouvons annuler le karma produit même inconsciemment. 

La compréhension de la science l'âme qui s'incarne depuis d'innombrables vies, du karma bon, mauvais, mixte et neutre, comme l'interaction du temps sur la destiné de chacun est disponible pour celui qui est sincère. Pour les autres même si nous leur devons le respect et faire preuve d'indulgence et de patience infinie, cela peut prendre encore beaucoup de pérégrinations parmi d'innombrables incarnations dans des millions de formes de vie pour enfin revenir à une conscience civilisée et responsable dans une forme de vie humaine qui n'est qu'une étape à l'évolution de la conscience.

Et puis pour finir nous citerons Lamartine : "On n'a pas deux cœurs, un pour les humains, un pour les animaux. On a un cœur ou on en a pas." 

 

Portrait de lucieat
23/août/2020 - 11h28
Vigilence-nationale a écrit :

oui en effet

Quand on regarde les images de la salle ils n'étaient qu'une poignée

Ils n'ont de verts que le nom, sont en réalité des intégristes rouges qui finissent toujours par se combattre entre eux à force de jouer auquel sera le plus radical.

Nous n'avons pas besoin d'eux, et surtout pas pour sauver la planète. Pour rappel lorsqu'ils étaient au gouvernement ils ont signé tous les traités de libre-échange internationaux ! 

Comme par hasard c'est depuis la multiplication de ces échanges que l'accélération du réchauffement climatique a commencé ...

Mais eux préfèrent emmerder les chasseurs, les automobilistes, les centrales nucléaires .. C'est totalement inefficace mais bien plus visible

Les Ecolos "pastéques" (verts dehors, rouges dedans) n'ont pas le monopole de l'écologie, tout le monde est écolo, mais pas extrémistes, sectaire, intolérants comme eux, malheureusement, les seuls partis dits 'écolo" sont de la gauche extrème. Les chasseurs sont surement plus écolo que ces personnes, qui à part manger végan et trier les ordures ne font pas grand chose. Quant à Dopont Moretti, je ne le connaissais pas mais il me plait de plus en plus cet homme, il défend son point de vue face à des adversaires obtus et butés

Portrait de th93100
23/août/2020 - 10h35
Jilou1994 a écrit :

Que l'on croit en la réincarnation comme une grande partie des habitants de la planète et là il y a un problème de conscience à vouloir consommer de la viande sans nécessité comme de pratiquer la tauromachie, ou, que l'on croit en la théorie de l'évolution qui implique une évolution de la conscience, et là non plus ces pratiques ne se justifient plus, sauf à vouloir démontrer que le plaisir égoïste quelles qu'en soient les conséquences est une vertu absolue. Dans ce cas là nous pouvons aussi louer toutes sortes de tueurs en série et toutes sortes de comportements puisque tout se vaut. La nature se rebelle de plus en plus sous formes de catastrophes naturelles, de maladies, de conflits permanents, de désordres mentaux, mais l'ignorant ne voit pas la corrélation entre son comportement égoïste et la situation mondiale. On ne hait rien ni personne si l'on voit que tout est relié certes mais c'est quand même désolant de constater comme d'innombrables témoins avant nous que la situation de cette petite planète qui est comme un atome parmi tant d'autres, se dégrade dans l'indifférence quasi générale. 

 

 

 

Ton dealer doit être TRÈS riche !

Portrait de Jilou1994
23/août/2020 - 09h27

Que l'on croit en la réincarnation comme une grande partie des habitants de la planète et là il y a un problème de conscience à vouloir consommer de la viande sans nécessité comme de pratiquer la tauromachie, ou, que l'on croit en la théorie de l'évolution qui implique une évolution de la conscience, et là non plus ces pratiques ne se justifient plus, sauf à vouloir démontrer que le plaisir égoïste quelles qu'en soient les conséquences est une vertu absolue. Dans ce cas là nous pouvons aussi louer toutes sortes de tueurs en série et toutes sortes de comportements puisque tout se vaut. La nature se rebelle de plus en plus sous formes de catastrophes naturelles, de maladies, de conflits permanents, de désordres mentaux, mais l'ignorant ne voit pas la corrélation entre son comportement égoïste et la situation mondiale. On ne hait rien ni personne si l'on voit que tout est relié certes mais c'est quand même désolant de constater comme d'innombrables témoins avant nous que la situation de cette petite planète qui est comme un atome parmi tant d'autres, se dégrade dans l'indifférence quasi générale. 

 

 

 

Portrait de geneva
23/août/2020 - 09h07

Dupont-Moretti "ose affronter"... Damned ! Quel courage !

Avant, on allait à confesse, à présent, on continue... mais chez les Verts. Pitoyable !

   
Portrait de Jedeluc
23/août/2020 - 09h03

Je l'ai toujours dit :

Les écolos c'est comme les pastèques : vert dehors et rouge dedans !!