07/08 14:31

Après avoir été plongé dans le coma pendant trois semaines, un homme apprend à son réveil que le reste de sa famille est décédé du Covid-19

En mars dernier, Scott Miller, un Écossais de 43 ans, ainsi que sa mère de 76 ans et son beau-père de 69 ans, ont contracté le coronavirus.

La BBC rapporte que la mère a été la première à être hospitalisée suite à une chute. L'état de santé de son fils Scott s'est ensuite rapidement dégradé, et a été hospitalisé et plongé dans le coma.

Selon nos confrères, c'est à cette période que sa maman est décédée, ainsi que son beau-père, à peine 8 jours après. 

Alors qu'il est sorti du coma trois semaines après, Scott Miller a appris la disparition de ses deux proches. "Nous étions évidemment soulagés, je pense qu’on n’aurait pas pu supporter de perdre aussi Scott", confie à la BBC Sharlene Miller, sa belle-sœur.

Scott Miller explique quant à lui : "Quand je me suis réveillé, j’avais le pressentiment que quelque chose était arrivé à ma maman. Quand l’infirmière est venue me l’annoncer, je n’arrivais pas à y croire. C’était tellement choquant. Il faut que les gens comprennent que ce virus est un réel tueur. Je ne pense pas que les gens le prennent au sérieux".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
7/août/2020 - 23h05
Hansi a écrit :

 C'est vrai qu'ils ne risquent pas grand chose. Ceux qui terminent en réa et meurent sont essentiellement les vieux qui souffrent de pathologies préexistantes, diabète obésité, hta, cardiopathies etc. Et plus on a de facteurs de comorbidite plus on a de risque de mourir. Mais cela n'est pas une nouveauté. Si la grippe tue les vieux c'est pour les mêmes raisons. Donc foutez la paix aux jeunes. Déjà que vous leur laissez une planète pourrie et des dettes, vous ne voudriez pas qu'ils sacrifient leur jeunesse pour ceux qui sont responsables de leurs futurs problèmes. 

Ce n'est pas parce qu'on ne termine pas en réanimation ou qu'on ne meurt pas du Covid-19 qu'on ne risque rien et que ce n’est pas grave. Et des plus jeunes que les populations les plus à risque ne sont pas épargnés, s’ils tombent malades ils en bavent et en gardent des séquelles des mois après et mettent du temps à retrouver leur santé.

Google : "Le calvaire de ces jeunes qui ont attrapé le Covid-19 et en souffrent encore", 

Portrait de ledidierlevrai2714
7/août/2020 - 18h55
Hansi a écrit :

 C'est vrai qu'ils ne risquent pas grand chose. Ceux qui terminent en réa et meurent sont essentiellement les vieux qui souffrent de pathologies préexistantes, diabète obésité, hta, cardiopathies etc. Et plus on a de facteurs de comorbidite plus on a de risque de mourir. Mais cela n'est pas une nouveauté. Si la grippe tue les vieux c'est pour les mêmes raisons. Donc foutez la paix aux jeunes. Déjà que vous leur laissez une planète pourrie et des dettes, vous ne voudriez pas qu'ils sacrifient leur jeunesse pour ceux qui sont responsables de leurs futurs problèmes. 

Les jeunes d'aujourd'hui, c'est essentiellement une génération de merde qui ne pense qu'à leurs gueules et c'est la plupart du temps la faute aux parents et à la législation. Ce sont des enfants roi, où l''on interdit de les punir. Une claque et tu passes devant le tribunal. Normal qu'ils sont totalement irresponsables.

Portrait de Le Papodin.
7/août/2020 - 14h37

Bizarre comme histoire...

C'est une histoire qui veut faire PEUUUUUURsmiley