03/08 11:01

Une jeune femme transgenre a été agressée dans le centre ville de Poitiers par des jeunes âgés de 15 à 16 ans qui ont été interpellés et présentés à un juge des enfants

Une jeune femme transgenre a été agressée à Poitiers portant à douze le nombre d'actes contre les personnes homosexuelles et transgenres dans la ville selon l'association Le Refuge. Mendy, 22 ans, a été agressée par trois individus alors qu'elle marchait seule dans les rues de sa ville. Après avoir dérobé son sac, les malfaiteurs l'insultent.

Les détails, elle les raconte dans les colonnes du journal La Nouvelle République : «Ils m’ont traitée de sale pédé, je leur ai dit que je n’étais pas pédé mais trans. Alors ils m’ont dit que j’étais un travesti… J’ai reçu plein d’insultes». Heureusement, trois jeunes femmes sont venues l'aider et la défendre.

Les deux principaux agresseurs ont été interpellés : âgés de 15 et 16 ans, «ils ont été présentés à un juge des enfants et mis en examen pour tentative d’extorsion en raison de l’orientation sexuelle» selon le quotidien. Yohann Allemand, membre de l'association Le Refuge à Poitiers, dresse un triste constat de la situation dans la ville pour les personnes homosexuelles et transgenres : «Aujourd’hui, par exemple, il est compliqué pour un couple de personnes de même sexe de se tenir la main dans la rue. Cette situation n’est pas acceptable».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BrunoNo
4/août/2020 - 00h24
Dex a écrit :

Je croive, tu croives, il croive, nous croivons, vous croivez, ils croivent. J'ai bon? :bigsmile:

 

Oui c'est parfait.

Maintenant le verbe "Sachoir".

Portrait de Dex
3/août/2020 - 17h47
BrunoNo a écrit :

L'homophobie c'est une des rares choses sur laquelle tous les bas du front qui croivent au père Noël sont d'accord. En même temps que peut on attendre de gens qui vivent comme c'est marqué dans le bouquin sans jamais se poser plus de questions ???

Des esclaves intellectuels incapable de penser par eux mêmes.

J'avais 8 ans quand j'ai compris que mes parents croyaient au père noël.

Heureusement l'athéisme est la norme et les quelques soubresauts des religions ne sont qu'une question de temps avant qu'elles disparaissent.

 

Je croive, tu croives, il croive, nous croivons, vous croivez, ils croivent. J'ai bon? smiley

 

Portrait de BrunoNo
3/août/2020 - 13h00

L'homophobie c'est une des rares choses sur laquelle tous les bas du front qui croivent au père Noël sont d'accord. En même temps que peut on attendre de gens qui vivent comme c'est marqué dans le bouquin sans jamais se poser plus de questions ???

Des esclaves intellectuels incapable de penser par eux mêmes.

J'avais 8 ans quand j'ai compris que mes parents croyaient au père noël.

Heureusement l'athéisme est la norme et les quelques soubresauts des religions ne sont qu'une question de temps avant qu'elles disparaissent.