03/08/2020 13:31

Coronavirus - Rio de Janeiro a de nouveau autorisé les baignades sur ses plages mais les habitants n’ont toujours pas le droit de rester sur le sable

La préfecture de Rio de Janeiro a de nouveau autorisé les baignades sur ses plages. Si les habitants n’ont cependant toujours pas le droit de rester sur le sable, mais les mesures de restrictions s'allègent de plus en plus. Les consignes données par le préfet Marcelo Crivella lors d’une conférence de presse vendredi dernier sont claires : les cariocas peuvent aller nager dans la mer, mais doivent impérativement retourner chez eux directement après leur baignade.

Pas de séance de bronzette sur le sable chaud. «L’important, c’est ce que dans les lieux ouverts où le port du masque n’est pas obligatoire, les gens ne s’agglutinent pas», a-t-il déclaré.

Le préfet a également autorisé de nouveau les vendeurs ambulants sur les plages, très répandus au Brésil. L’usage de parasols, de glacières, de transats, et la vente de boissons alcoolisées restent toujours interdits, précise le site d’information brésilien Veja. La préfecture va encourager les rondes et la présence de la police pour surveiller les baigneurs et éviter les rassemblements. Ces décisions font partie de la phase 5 de reprise des activités non-essentielles de la ville, dans le pays particulièrement touché par le coronavirus.

Parmi les autres mesures de la reprise : l’amplification des horaires d’ouverture des bars et restaurants, passant de 23h à 1h du matin. Les écoles privées vont aussi pouvoir rouvrir à partir du lundi 3 août, sur la base du volontariat, mais aucune date n’est encore arrêtée pour les écoles publiques.

Les centres commerciaux ont quant à eux rouvert depuis plus d'un mois et demi. Le préfet se veut confiant quant à l'évolution de la pandémie : «notre conviction, pour le moment, c'est qu'il n'y aura pas de seconde vague», a-t-il déclaré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions