15:35

Insulté et menacé de mort dans un courrier, le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin porte plainte (Le Point)

En fin de semaine dernière, une lettre a été reçue au ministère de l'Intérieur dans laquelle Gérald Darmanin est insulté et menacé de mort.
Dans ce courrier, le ministre est qualifié d'"ordure" et de "violeur", indique le site du Point.
Nos confrères révèlent un passage écrit dans cette lettre : "Darmanin l'ordure le violeur on va s'occupees de toi Tu va mettre des heures a crevée On te laisse devinées Pourriture Les bougnoules et les negres on va tous les crever (sic)". Et d'ajouter que ce courrier est revendiqué par "les Français les vrais".
La a police judiciaire a été saisie, et  le ministre de l'Intérieur a déposé une plainte.
Son cabinet "a confirmé la saisine de la justice et de la police pour faire toute la lumière sur ces menaces. Gérald Darmanin, lui, n'a pas souhaité commenter l'information du Point.", indiquent nos confrères.

Nommé malgré la plainte pour viol dont il fait l'objet et cible de vives critiques, le nouveau ministre de l'Intérieur avait fustigé mi-juillet sur Europe 1 la "chasse à l'homme" dont il estime faire l'objet. "Depuis trois ans, il y a eu trois décisions de justice, (...) qui ont conclu à une absence totale d'infraction. Je fais l'objet d'une calomnie", avait-il affirmé.

Gérald Darmanin a été accusé en 2017 de viol par une femme, Sophie Patterson-Spatz, qui l'avait sollicité en 2009, lorsqu'il était chargé de mission au service des affaires juridiques de l'UMP (parti devenu LR), pour tenter de faire annuler une condamnation de 2004 pour chantage et appels malveillants contre un ex-compagnon.

Selon ses déclarations, Gérald Darmanin lui aurait fait miroiter son appui. Et elle se serait alors sentie contrainte de "passer à la casserole", ainsi qu'elle l'a expliqué aux enquêteurs. Le ministre de l'Intérieur a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec cette femme, mais selon lui, librement consentie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
28/juillet/2020 - 17h50
mikapat a écrit :

C’est clair qu’il y a une histoire de vengeance pour service non rendu. Si par trois fois elle a été déboutée ce n’est pas pour rien, on peut quand même lui laisser faire ses preuves comme ministre. J’en ai marre de tous ces bourreaux qui s’agitent avant que le crime soit prouvé. Ou même commis 

Vous avez raison, je lui accorde ma confiance...pour le moment

Portrait de lucieat
28/juillet/2020 - 17h49

Plusieurs fois mis en examen et toujours non lieu, faut arrêter avec cet acharnement, quand c'est un délinquant ou autre racaille, il y a la présomption d'innocence même en flagrant délit, mais là, on s'acharne sur un homme. Tant que le preuve n'est pas faite qu'il est coupable, je le soutiens, je trouve que c'est un bon ministre, bien meilleur que beaucoup et je 'espère qu'il va mettre de l'ordre dans ce pays qui part en quenouille de partout, c'est la racaille qui fait la loi et le brave peuple qui doit s'écraser, y'en a marre !

Portrait de mikapat
28/juillet/2020 - 17h09

C’est clair qu’il y a une histoire de vengeance pour service non rendu. Si par trois fois elle a été déboutée ce n’est pas pour rien, on peut quand même lui laisser faire ses preuves comme ministre. J’en ai marre de tous ces bourreaux qui s’agitent avant que le crime soit prouvé. Ou même commis 

Portrait de Sorj
28/juillet/2020 - 16h49
Stonewall56 a écrit :

Pouvez-vous étayer votre jugement si définitif alors que cela ne fait pas encore un mois qu'il est Ministre de l'Intérieur. Pour rappel, il y a déjà eu trois jugement sur cette affaire en sa faveur. Et les raisons évoquées par cette femme (faire annuler une procédure dans laquelle elle se trouve être en délicatesse) tendent à la discréditer grandement.

C’est un problème un peu « diplomatique ».

Macron avait le choix de son candidat, je pense que cet épisode juridique « sensible » aurait dû suffire pour écarter Darmanin.

Ils allaient au devant de polémiques, ils ne pouvaient pas ne pas le savoir.

Portrait de Stonewall56
28/juillet/2020 - 16h23
lotcon a écrit :

Un ministre - surtout de l'intérieur - devrait être au dessus de la mêlée. Lui nage dans la fange et s'enfonce tous les jours un peu plus. Médiocre.

Pouvez-vous étayer votre jugement si définitif alors que cela ne fait pas encore un mois qu'il est Ministre de l'Intérieur. Pour rappel, il y a déjà eu trois jugement sur cette affaire en sa faveur. Et les raisons évoquées par cette femme (faire annuler une procédure dans laquelle elle se trouve être en délicatesse) tendent à la discréditer grandement.

Portrait de lotcon
28/juillet/2020 - 16h13

Un ministre - surtout de l'intérieur - devrait être au dessus de la mêlée. Lui nage dans la fange et s'enfonce tous les jours un peu plus. Médiocre.