21/07 15:01

Deux jours après le lancement par la Fondation du patrimoine d'une souscription destinée à reconstruire le grand orgue de la cathédrale de Nantes, plus de 30.000 euros ont déjà été récoltés

Deux jours après le lancement par la Fondation du patrimoine d'une souscription destinée à reconstruire le grand orgue de la cathédrale de Nantes, entièrement détruit lors d'un incendie samedi, plus de 30.000 euros ont déjà été récoltés. La Fondation du patrimoine, qui a lancé cet appel aux dons en coordination avec le ministère de la Culture, l'a indiqué dans un tweet partagé ce lundi après-midi. «Continuons à nous mobiliser pour que la musique résonne de nouveau dans ce superbe édifice gothique», a-t-elle ajouté, tout en partageant la page web sur laquelle il est possible de donner.

L'organisme privé de sauvegarde et de valorisation du patrimoine hexagonal, créé en 1996 et reconnu d'utilité publique, n'a pas encore réalisé d'estimation du coût de la reconstruction de cet orgue. Un instrument monumental, vieux de 400 ans et ayant résisté à la Révolution, aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale et à l'incendie de la cathédrale en 1972.

Le montant de la facture devrait dans tous les cas être largement supérieur aux 30.000 euros déjà collectés. A titre de comparaison, la restauration - et non la reconstruction - du grand orgue de la cathédrale du Mans (Sarthe) entre 2016 et 2018 avait coûté à l'Etat pas moins de 900.000 euros.

Selon Vincent Métaireau, un responsable de l'association Orgue en Pays de la Loire, interrogé par France 3 Pays de la Loire, il faudrait débourser «entre 5 et 10 millions d'euros» pour reconstruire l'instrument à l'identique. Mais rien n'a encore été décidé quant à la forme du futur orgue. Une concertation devrait être organisée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Raspoutine from South
21/juillet/2020 - 19h02
Stutzen CZ a écrit :

Et bien non ! L'état n'assure pas ses édifices mêmes classés monument historique et ce pour deux raisons:

1/ parce que ce serait excessivement onéreux 

2/ parce que l'état estime pouvoir payer les travaux en cas de sinistre, sauf qu'il n'a jamais pensé (Enarques) qu'il pouvait y avoir 26 sinistres d'églises en un an (2019). 

Quant au 30 000 euros, c'est une broutille.  Ca ne suffit même pas à payer les 4 claviers et le pédalier. 

"2/ parce que l'état estime pouvoir payer les travaux en cas de sinistre, sauf qu'il n'a jamais pensé (Enarques) qu'il pouvait y avoir 26 sinistres d'églises en un an (2019). "

Sauf que ça fait presque 115 ans que l’État est propriétaire uniquement des cathédrales françaises et de deux églises (la basilique Saint-Nazaire de Carcassonne et de l'église Saint-Julien de Tours),  les églises appartiennent bien évidement aux municipalités, ce sont elles qui doivent les entretenir et les réparer.

Portrait de lechti59
21/juillet/2020 - 17h56
Wouhpinaise a écrit :

Il l'avait même dit dès 2007, en ajoutant que l'état était en déficit chronique depuis 15 ans, qu'aucun budget n'avait été voté en équilibre depuis 25 ans, et que ça ne pouvait plus durer. Pourtant, comme vous dites, rien n'a changé...

A l'époque, la situation était critique. Même des premiers ministres ne pouvaient plus se payer un costard correct . Il fallait leur offrir afin qu'ils représentent dignement le pays...

smiley

 

Portrait de Enigma
21/juillet/2020 - 15h41

Une impression de déjà vu.... Non ?!