17/07/2020 15:01

Et si une série documentaire diffusée sur Netflix permettait de relancer l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès

Et si une série documentaire diffusée sur Netflix permettait de relancer l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Depuis plusieurs jours, un épisode de la série "Unsolved Mysteries", consacré à ce drame survenu en 2011, passionne les internautes. Plusieurs personnes interrogées dans le documentaire assurent que le père de famille - qui est introuvable - est toujours en vie. A la fin, un appel à témoignages est diffusé afin de faire avancer l'enquête.

Dans une interview accordée à Variety, Terry Dunn Meurer, le producteur du programme, révèle que son équipe a reçu le témoignage d'Américains qui ont affirmé avoir vu Xavier Dupont de Ligonnès à Chicago (Etats-Unis), sur Lake Shore Drive. "Ils l'ont entendu parler français et l’ont regardé. Ils venaient juste de voir l’épisode [de la série documentaire]. Ils nous ont envoyé une photo et il ressemblait vraiment à Xavier. C’était saisissant. C’est juste un inconnu, nous n’avons pas de nom, rien de particulier", précise-t-il à nos confrères. Terry Dunn Meurer espère que, si le père de famille devait être retrouvé, "ce sera grâce au public de Netflix".

Xavier Dupont de Ligonnès, qui a disparu depuis le quintuple meurtre en avril 2011, est activement recherché depuis cette date. Il a été aperçu pour la dernière fois en avril 2011 : le 14 avril, il a été filmé par la caméra d’un distributeur de billets, et, le 15, il a quitté à pied un hôtel de Roquebrune-sur-Argens (dans le Var, sud-est de la France) avec, sur le dos, un étui pouvant contenir une carabine. Six jours plus tard, les corps de sa femme et de ses quatre enfants étaient découverts, enterrés sous la terrasse de la maison familiale, enroulés dans des draps et de la chaux.

Le vendredi 11 octobre dernier, peu après 20H30, le quotidien Le Parisien révélait que, selon "ses informations", Xavier Dupont de Ligonnès a été arrêté à l'aéroport de Glasgow. Mais, le lendemain midi, les médias annonçaient que l'homme arrêté à Glasgow n'était pas Xavier Dupont de Ligonnès après un test ADN effectué.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions