07/07 18:36

Facebook s'engage à faire plus d'efforts contre les contenus thaineux qui lui valent un appel au boycott des annonceurs publicitaires

Facebook s'engage  à faire plus d'efforts contre les contenus toxiques et haineux, qui lui valent un appel au boycott des annonceurs publicitaires, quelques heures avant une rencontre entre les organisateurs du mouvement et les principaux dirigeants du premier réseau social au monde. Mark Zuckerberg, le fondateur et PDG de Facebook, sera flanqué de sa numéro deux Sheryl Sandberg pour une téléconférence avec les principaux organisateurs de #StopHateForProfit qui a réussi à convaincre plus de 900 entreprises de ne pas acheter de publicité --sa principale source de revenus-- sur le réseau pendant le mois de juillet.

Le mouvement a été lancé il y a quelques semaines par la principale organisation de défense des droits civiques des Afro-Américains, la NAACP, ainsi que la Anti-Defamation League, qui combat l'antisémitisme ou encore Color of Change, le tout sur fond de manifestations contre le racisme et les violences policières dans tout le pays.

Elles réclament que Facebook fasse plus d'efforts pour éliminer les contenus qui promeuvent le racisme, la discrimination et la haine.

Mme Sandberg se dit consciente de l'importance de ce qui est en train de se jouer. Sur sa page Facebook, elle note que la téléconférence se tient "dans le contexte de ce qui est peut-être le plus important mouvement social dans l'histoire des Etats-Unis, et la meilleure --et peut-être la dernière-- chance pour notre nation d'agir contre le racisme qui imprègne notre pays". Elle affirme également que le réseau social s'apprête à annoncer des aménagements dans sa politique de publication suite aux discussions avec des défenseurs des droits civiques mais aussi en s'appuyant sur un audit mené en interne.

"Nous apportons des changements, pas pour des raisons financières ou sous la pression des entreprises qui font de la publicité, mais parce que c'est la chose à faire", affirme t-elle, ajoutant que Facebook s'évertue depuis des années à réduire la présence de publications haineuses sur le réseau, en guise de réponse aux nombreuses voix qui lui reprochent justement de ne pas avoir fait assez d'efforts dans ce sens.

Mme Sandberg a indiqué que le rapport des auditeurs sur les droits civiques "commandé il y a plus de deux ans" sera publié mercredi, et qu'il servira de guide à la direction du géant de la Silicon Valley pour apporter des changements. Adidas, Puma, Levis, Coca-Cola, Starbucks, Ford, Unilever (Lipton, Magnum, Dove, etc)...: plus de 900 entreprises ont suspendu leurs achats de pubs sur le réseau social au 1,73 milliard d'utilisateurs quotidiens.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Youpiland
7/juillet/2020 - 23h19

Le fameux Thainage .

Portrait de bib
7/juillet/2020 - 22h07
Phantôme_ a écrit :

Les contenus "thaineux" sont propagés par Thanos.

main de fer dans gant de velours smiley

Portrait de Phantôme_
7/juillet/2020 - 19h39

Les contenus "thaineux" sont propagés par Thanos.

Portrait de Merlinot49
7/juillet/2020 - 19h03

Avec Facebook, c'est je Thaine moi non plus.....

Portrait de hummerH2
7/juillet/2020 - 18h59
garlaban a écrit :

Cà fait 120 ans qu'ils intoxiquent la planète avec du sucre et ils veulent nous faire la morale.

Toutes ces multinationales se comportent comme des putes vulgaires qui donneraient des leçons de vertu au monde entier !

Et encore, la comparaison est désobligeante pour les péripatéticiennes !

Portrait de garlaban
7/juillet/2020 - 18h46

Cà fait 120 ans qu'ils intoxiquent la planète avec du sucre et ils veulent nous faire la morale.

Portrait de hummerH2
7/juillet/2020 - 18h42

Donc, si je comprends bien,  les "propos thaineux" sont des propos à la fois "toxiques et haineux" ??? smiley