09:41

Coronavirus - L'OMS met en garde cette nuit estimant que la pandémie est loin d'être terminée et "s'accélère" dans plusieurs pays - L'Europe est le continent ayant le plus de décès suivie par la zone Etats-Unis/Canada

La pandémie de Covid-19, qui vient de franchir deux seuils symboliques --plus d'un demi-million de morts et dix millions de cas-- "est loin d'être finie" et "s'accélère" même, a averti cette nuit l'Organisation mondiale de la santé, appelant le monde à se mobiliser sans attendre un vaccin. "Nous voulons tous que tout cela se termine. Nous voulons tous reprendre nos vies. Mais la dure réalité est que c'est loin d'être fini", a mis en garde le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. La pandémie "s'accélère" actuellement, a-t-il relevé.

Le virus continue de faire des ravages aux Etats-Unis et semble redémarrer en Chine, et dans un "monde divisé" et face à "un manque d'unité nationale et de solidarité mondiale (...) le pire est à venir". L'OMS va envoyer "la semaine prochaine" une équipe en Chine, où ce coronavirus est apparu en décembre, pour déterminer son origine.

"Nous espérons que cela nous permettra de comprendre comment le virus a commencé et ce que nous pouvons faire à l'avenir pour nous préparer", a expliqué Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il a appelé gouvernements et citoyens à mettre en place des "solutions simples" afin de "sauver des vies maintenant": "tester, tracer, isoler, et mettre en quarantaine les cas".

Selon un comptage effectué par l'AFP à partir de sources officielles, mais que les experts pensent largement sous-estimé, 502.599 décès et 10.208.540 cas étaient officiellement recensés lundi à 19h00 GMT.

Le nombre des décès répertoriés dans le monde a doublé en un peu moins de deux mois (250.000 le 5 mai) et 50.000 décès supplémentaires ont été enregistrés ces dix derniers jours. L'Europe est le continent ayant le plus de décès (196.428 pour 2.660.794 cas), suivie par la zone Etats-Unis/Canada (134.538, 2.667.981), l'Amérique latine et les Caraïbes (112.321, 2.491.030), l'Asie (33.689, 1.251.153), le Moyen-Orient (15.819, 743.172), l'Afrique (9.671, 385.166) et l'Océanie (133, 9.244).

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de décès (126.123) que de cas (2.587.154). Bien que le nombre de décès quotidiens ait légèrement diminué en juin par rapport au mois précédent, la contagion progresse dans 30 des 50 Etats notamment dans les plus grands et les plus peuplés (Californie, Texas, Floride).

Certains ont dû faire une pause dans le processus de déconfinement. Ainsi, le gouverneur de Californie a ordonné dimanche la fermeture des bars de Los Angeles et de six autres comtés après un rebond des cas. Cette mesure concerne potentiellement 13,5 millions d'habitants. Le comté de Los Angeles, principal foyer de Covid-19 en Californie, a annoncé lundi qu'il fermerait temporairement ses plages le week-end prochain, férié aux Etats-Unis, pour endiguer un regain de contamination.

De plus en plus de voix, notamment parmi les républicains et en particulier le puissant chef du Sénat Mitch McConnell, s'élèvent pour que le président Donald Trump, qui n'est jamais apparu masqué en public, le fasse afin de donner l'exemple. L'incertitude pèse sur l'économie, à quelques mois de l'élection présidentielle: le patron de la Banque centrale américaine Jerome Powell a jugé le rythme de la reprise actuelle "extrêmement incertain" en raison du virus.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob Fend La Bise
30/juin/2020 - 12h40

Tout cela,n n'est que fumisterie,ma pastèque a été déclarée porteuse du conardvirus !

Portrait de Cl
30/juin/2020 - 10h57

Lors des résultats des élections , dimanche soir , on voyait à la  TV   Le Premier Ministre  faire la fête avec  ses proches sans masque  !!!    

On marche sur la tête !!!!!!!!

Portrait de calendrier17
30/juin/2020 - 10h36

Ils aiment ça affoler la population...

Portrait de PhilRAI
30/juin/2020 - 10h23

 

502.599 décès disent-ils.

Ce que disait l'OMS en 2017 : 

Jusqu'à 650 000 décès seraient associés chaque année aux affections respiratoires dues à la grippe saisonnière, selon de nouvelles estimations publiées par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis d’Amérique (CDC), l’Organisation mondiale de la Santé et leurs partenaires de l’action sanitaire mondiale.

Portrait de PhilRAI
30/juin/2020 - 10h17

Je viens de regarder les courbes et ne voit aucune accélération. Ce qui monte c'est surtout le nombre de cas dans les pays qui font de plus en plus de test systématiques. Donc ils trouvent de plus en plus de traces du virus, mais les hospitalisations et décès ne suivent pas. Et puis il faudrait arrêter de suivre les grands laboratoires pharmaceutiques qui bloquent les prescriptions des vieux médicaments qui marchent au profit de leur nouvel antivirus qui ne fonctionne pas vraiment mais qu'ils vendent à prix d'or. Des dizaines de milliers de morts auraient pu être évités.