26/06 08:02

Coronavirus - Le Portugal annonce le reconfinement de 19 quartiers à Lisbonne - La pandémie repart à la hausse aux Etats-unis, au Mexique et au Brésil où les bilans des décès quotidiens continuent de grimper

08h00: Le Portugal annonce le reconfinement à partir du 1er juillet des habitants de 19 quartiers de la banlieue nord de Lisbonne où persistent des foyers de contagion au coronavirus Tout savoir sur les travaux en Ile-de-France Publicité par RATP Au nom d'un "devoir civique de confinement à domicile", qui restera en vigueur pendant au moins deux semaines, ces populations ne pourront quitter leur domicile que pour aller travailler, faire des courses ou s'acheter des médicaments. Dans ces sous-communes contigües mais réparties sur cinq municipalités, dont celle de Lisbonne même, les rassemblements seront limités à cinq personnes, contre 10 personnes dans l'ensemble de la région de la capitale et 20 dans le reste du Portugal.

07h11: Après un long "plateau" la pandémie de Covid-19 gagne en ampleur dans une immense partie des Etats-Unis et s'accroît également en Amérique latine, notamment au Mexique et au Brésil où les bilans des décès quotidiens continuent de grimper. En Europe, la situation est loin d'être aussi grave mais des villes et quartiers sont de nouveau confinés face à l'apparition de foyers, notamment dans des entreprises.

Le Texas, épris de libertés et Etat américain le plus grand du pays, avait commencé à rouvrir le 1er mai, mais le chef de l'exécutif local, le gouverneur Greg Abbott, a décidé de ne pas passer aux étapes suivantes de déconfinement en raison de la hausse des hospitalisations liées au coronavirus. Ce grand Etat a rapporté jeudi 5.996 nouveaux cas de coronavirus, un nouveau record.

"La dernière chose que nous voulons est de revenir en arrière et de fermer les commerces", a cependant déclaré l'élu républicain. C'est pourtant la nouvelle crainte de nombreux responsables américains d'une vaste frange couvrant le Sud et l'Ouest, qui observent depuis quelques semaines leurs hôpitaux se remplir de malades du Covid-19 et se demandent s'il ne faut pas, au minimum, rendre obligatoire le port des masques en public.

Le Nevada vient de le décréter pour tous les espaces publics fermés, et donc dans les casinos de Las Vegas, dès vendredi. C'est comme si le film qui s'était déroulé dans le Nord-Est et en particulier à New York au printemps se rejouait, mais dans une partie du pays moins dense, qui s'était déconfinée en confiance après avoir cru échapper au pire.

A 20h00 GMT, le pays comptait plus de 37.000 nouveaux cas diagnostiqués et 692 décès supplémentaires pour la journée de jeudi, selon les chiffres des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Les experts ont averti que les plus de trois dizaines de milliers de nouveaux cas désormais dépistés chaque jour sont l'avant-garde d'une explosion exponentielle des contagions.

"Avec le temps, ces gens vont commencer à être hospitalisés, et ils vont commencer à mourir", dit l'épidémiologiste d'Harvard William Hanage. "Cela prendra peut-être quelques semaines ou plus, mais cela arrivera. Et n'oubliez pas que cela se passe dans une population bien plus grande que celle où ont éclaté les foyers du printemps". Une deuxième vague était redoutée pour l'automne et l'hiver, en conjonction avec la grippe saisonnière, mais c'est une vague estivale qui s'ébauche.

Alors que seulement 5 à 8% de la population a été contaminée depuis le début de la pandémie, estiment les autorités sanitaires américaines. Au total, la pandémie a fait 485.549 morts officiellement recensés dans le monde, selon un bilan de l'AFP jeudi à 20h30 (00H30 GMT). Après les Etats-Unis, c'est le Brésil qui a subi le plus de décès (54.971).

Le Mexique a déploré jeudi plus de 25.000 mort du virus et quelque 200.000 personnes contaminées depuis le début de l'épidémie dans ce pays de 127 millions d'habitants, selon les autorités. Le seuil des dix millions de cas de Covid-19 dans le monde devrait être atteint la semaine prochaine alors que la pandémie n'a pas encore atteint son pic dans la région des Amériques, a averti l'OMS. Plus de la moitié des près de 105.000 morts des Caraïbes et d'Amérique latine ont été enregistrés au Brésil.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
26/juin/2020 - 17h47
thiistiime a écrit :

Les clusters c'est "peanuts" comparé au nombre de cas positifs quotidiens en mars/avril/mai.

S'il y a davantage de cas positifs (en Amérique), ce n'est pas parce qu'il y a plus de tests, mais parce que le virus circule plus activement.

Pour les US, pas sûr ! j'ai vu des reportages avec des queues immenses pour se faire tester. Il paraît que là bas c'est la ruée.

Reste à savoir combien ça représente réellement de gens. 

Portrait de thiistiime
26/juin/2020 - 14h55
PhilRAI a écrit :

Bien sûr que si ! on en parle tous les jours d'un "cluster" par-ci  par-là ... C'est monté en épingle mais le nombre est en fait dérisoire par rapport à la population.

Par contre aux US où les tests sont très nombreux et systématiques on voit bien sur les courbes l'augmentation spectaculaire des cas. Avec une très minime augmentation des décès hier sans doute sporadique.

Les clusters c'est "peanuts" comparé au nombre de cas positifs quotidiens en mars/avril/mai.

S'il y a davantage de cas positifs (en Amérique), ce n'est pas parce qu'il y a plus de tests, mais parce que le virus circule plus activement.

Portrait de PhilRAI
26/juin/2020 - 14h32
thiistiime a écrit :

"Certains pays ont le nombre de cas qui augmente, c'est mathématique quand il y a de plus en plus de tests systématiques."

En France, le nombre de tests a augmenté cela n'a pas fait augmenter le nombre de nouveaux cas positifs. Les maths et les épidémies sont deux affaires différentes je crois...

Bien sûr que si ! on en parle tous les jours d'un "cluster" par-ci  par-là ... C'est monté en épingle mais le nombre est en fait dérisoire par rapport à la population.

Par contre aux US où les tests sont très nombreux et systématiques on voit bien sur les courbes l'augmentation spectaculaire des cas. Avec une très minime augmentation des décès hier sans doute sporadique.

Portrait de thiistiime
26/juin/2020 - 13h35
PhilRAI a écrit :

En fait quand on regarde les courbes des "Daily confirmed COVID-19 deaths per million", il n'y a parmi les pays cités que le Mexique qui est en hausse, mais en fait n'a jamais cessé de monter. 

Certains pays ont le nombre de cas qui augmente, c'est mathématique quand il y a de plus en plus de tests systématiques.

 

"Certains pays ont le nombre de cas qui augmente, c'est mathématique quand il y a de plus en plus de tests systématiques."

En France, le nombre de tests a augmenté cela n'a pas fait augmenter le nombre de nouveaux cas positifs. Les maths et les épidémies sont deux affaires différentes je crois...

Portrait de PhilRAI
26/juin/2020 - 11h30

En fait quand on regarde les courbes des "Daily confirmed COVID-19 deaths per million", il n'y a parmi les pays cités que le Mexique qui est en hausse, mais en fait n'a jamais cessé de monter. 

Certains pays ont le nombre de cas qui augmente, c'est mathématique quand il y a de plus en plus de tests systématiques.

 

Portrait de indio12
26/juin/2020 - 09h35
Tapatort a écrit :

Trop fort quand dans le même temps on célèbre en grande pompe (d'arrosage) le décollage du premier avion d'Orly à destination ... du Portugal.

En même temps, aucun cas depuis une dizaine de jours dans la région de porto

Portrait de Tapatort
26/juin/2020 - 09h28

Trop fort quand dans le même temps on célèbre en grande pompe (d'arrosage) le décollage du premier avion d'Orly à destination ... du Portugal.

Portrait de Raymond C
26/juin/2020 - 08h40

"08h00: Le Portugal annonce le reconfinement à partir du 1er juillet des habitants de 19 quartiers de la banlieue nord de Lisbonne où persistent des foyers de contagion au coronavirus Tout savoir sur les travaux en Ile-de-France Publicité par RATP"

Franchement... même quand on fait du copier-coller on se relit non ?

Portrait de Ninie76700
26/juin/2020 - 08h32

Vu la situation il faudrait laisser les frontières fermées même en Europe  pour le moment, car si il y a du va-et-vient c'est clair le virus va revenir en force chez nous.

Portrait de jarod.26
26/juin/2020 - 08h22
bientôt à nôtre tour