15/06 09:52

Philippe Etchebest pousse un gros coup de gueule après l’allocution d’Emmanuel Macron: "Il doit faire quelque chose maintenant. C'est lui le patron, c'est lui le boss" - VIDEO

Hier soir, quelques instants après l'allocution d'Emmanuel Macron, Philippe Etchebest a été interrogé sur France 2 par Laurent Delahousse. Le chef a poussé un gros coup de gueule après les annonces du chef de l'Etat.

"Le chiffre d'affaires aujourd'hui réalisé est à peu près à 45 %. Alors c'est une très bonne nouvelle pour les restaurateurs de l'Ile-de-France, mais avec des distanciations sociales et un modèle économique qui sera réduit de moitié, et qui ne sera pas viable malheureusement", a-t-il débuté en regrettant que le Ministère de l'Economie "ne [les] a pas entendus". "Les Tribunaux de commerce vont enregistrer un flux massif de faillites à partir de novembre. On a estimé à 30% le nombre de faillite d'ici la fin de l'année", a expliqué le chef étoilé avant de s'adresser à Emmanuel Macron.

"Je dirai au Président qu'il doit faire quelque chose maintenant. C'est lui le patron, c'est lui le boss. Si notre proposition n'est pas bonne, alors il faut en trouver une autre rapidement pour sauver le secteur et tous ceux qui dépendent de notre activité économique. J'ai envie de dire, monsieur le président, l'hôtellerie-restauration, et plus largement le tourisme, est en grand danger alors ne regardez pas ailleurs", a déclaré Philippe Etchebest. Et de conclure : "Si nous n'existons plus demain, ça sera plus beaucoup plus compliqué, je vous l'assure".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de moije
15/juin/2020 - 14h55

Bouffon de télé avec ses soit-disant coups de gueule orchestrés !

Portrait de Eugene
15/juin/2020 - 13h45 - depuis l'application mobile
Kratus a écrit :

Bravo pour ce rappel...ils avaient promis d'embaucher et au final ils en ont surtout bien profité... et comme mes moyens me permettent d'y aller 2 fois par an ce ne sera pas une grosse perte...et ceux qui vendent aux restaurateurs  s'adapteront car ce sont les circuits qui changent pas la consommation...le plus gênant c'est que pour maintenir de nombreuses affaires la seule solution sera de baisser la masse salariale et donc de licencier hormis si ils s'adaptent en rognant sur leurs marges...

Enfin je doute qu'une personne ayant ses compétences pour notamment relever des affaires mal en point ne sache pas quoi faire quand il s'agit des siennes...et qu'il donne des conseils gratuits à ses collégues.... 

Taisez-vous Etchebest!

Portrait de supbernard
15/juin/2020 - 12h19

Je suis plus inquiet pour le petit restaurant du village avec de la très bonne cuisine faite maison

Pour les gros pas de black pour changer la grosse Mercedes ou la bmw

Portrait de Kratus
15/juin/2020 - 11h41
geneve a écrit :

Les 3 réactions ci-dessous sont ahurissantes. Voilà un homme qui se bat pour garder hôtels, restaurants, petits commerçants et vous n'avez que ça à dire... Incroyable !

LUI, il travaille, il ne commente pas. Bravo monsieur Etchebet, il manque beaucoup d'hommes comme vous. Vous, vous avez les mains dans la pâte, vous savez de quoi vous parlez...

 
Espérons que les bureaucrates sauront vous entendre.

Sachant que mon commentaire est identique je suppose qu'il vous déplairas raison pour laquelle je tiens à préciser que j'ai fait du commerce toute ma vie et que quand on fait ce métier on apprend à s'adapter à tout...

Portrait de Kratus
15/juin/2020 - 11h35
Marie 3903 a écrit :

Messieurs les restaurateurs, il y a quelques années, vous avez une baisse de la TVA, et, dans beaucoup de restaurants, pas de baisse des notes, ensuite quelques années plus tard la TVA, a été augmenté, et, là, les notes ont augmenté, donc arrêtez de vous plaindre, et, moi depuis je ne vais plus au restaurant parce que vous nous avez pris pour des gogos

Bravo pour ce rappel...ils avaient promis d'embaucher et au final ils en ont surtout bien profité... et comme mes moyens me permettent d'y aller 2 fois par an ce ne sera pas une grosse perte...et ceux qui vendent aux restaurateurs  s'adapteront car ce sont les circuits qui changent pas la consommation...le plus gênant c'est que pour maintenir de nombreuses affaires la seule solution sera de baisser la masse salariale et donc de licencier hormis si ils s'adaptent en rognant sur leurs marges...

Enfin je doute qu'une personne ayant ses compétences pour notamment relever des affaires mal en point ne sache pas quoi faire quand il s'agit des siennes...et qu'il donne des conseils gratuits à ses collégues.... 

Portrait de geneve
15/juin/2020 - 11h26

Les 3 réactions ci-dessous sont ahurissantes. Voilà un homme qui se bat pour garder hôtels, restaurants, petits commerçants et vous n'avez que ça à dire... Incroyable !

LUI, il travaille, il ne commente pas. Bravo monsieur Etchebet, il manque beaucoup d'hommes comme vous. Vous, vous avez les mains dans la pâte, vous savez de quoi vous parlez...

 Espérons que les bureaucrates sauront vous entendre.
Portrait de Marie 3903
15/juin/2020 - 10h56

Messieurs les restaurateurs, il y a quelques années, vous avez une baisse de la TVA, et, dans beaucoup de restaurants, pas de baisse des notes, ensuite quelques années plus tard la TVA, a été augmenté, et, là, les notes ont augmenté, donc arrêtez de vous plaindre, et, moi depuis je ne vais plus au restaurant parce que vous nous avez pris pour des gogos

Portrait de magnon
15/juin/2020 - 10h51

a par la gueule , il est rien