06/06 10:31

Le Brésil du président Jair Bolsonaro menace à son tour de quitter l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en dépit d'une situation sanitaire qui ne cesse de s'aggraver

Le Brésil du président Jair Bolsonaro menace à son tour de quitter l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en dépit d'une situation sanitaire qui ne cesse de s'aggraver, à l'opposé de l'Europe et des Etats-Unis où l'épidémie semble enfin marquer le pas. "Je vous le dis ici, les Etats-Unis sont partis de l'OMS, nous y songeons, à l'avenir", a-t-il déclaré à la presse à Brasilia.

"Soit l'OMS travaille sans parti pris idéologique, soit nous la quittons aussi. Nous n'avons pas besoin de gens de l'extérieur pour donner leur sentiment sur la santé ici". Le géant sud-américain est depuis jeudi le troisième pays avec le plus de morts, avec plus de 34.000 décès répertoriés.

Une "bombe à retardement", selon un médecin infectiologue au Paraguay, frontalier du Brésil. Ce pays a réaffirmé vendredi de rouvrir sa frontière avec un Etat où "la situation est assez chaotique", selon son directeur de la veille sanitaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions