31/05/2020 15:31

La proposition de loi d'Eric Ciotti visant à interdire "la diffusion de l’image d'un policier' considérée comme une atteinte à la liberté d'informer par des avocats

Éric Ciotti, a déposé une proposition de loi à l'Assemblée nationale visant à interdire "la diffusion, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, de l’image des fonctionnaires de la police nationale, de militaires, de policiers municipaux ou d’agents des douanes". Les sanctions pourraient aller jusqu'à un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende. Le texte permettraient aux forces de l'ordre d'être "non identifiables dans l’espace médiatique, y compris sur les réseaux sociaux".

La proposition de loi suscite déjà la polémique. "Ce texte constitue une grande menace pour la liberté d’informer", alerte Arié Alimi, avocat au barreau de Paris et membre de la Ligue des droits de l’homme.

"S’il y a besoin de vidéos, c’est parce qu’il faut apporter des preuves à la justice, pour pallier des défaillances institutionnelles : très souvent dans ces dossiers, les familles ont du mal à accéder aux caméras de vidéosurveillance par exemple", explique encore Amal Bentounsi, membre de l’Observatoire national des pratiques et des violences policières (ONPVP).

Ce collectif a justement lancé en mars 2020 une application qui permet de filmer les forces de l’ordre et d'enregistrer en même temps les images sur un serveur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Judy.
31/mai/2020 - 17h47

Je t'écrase ta gueule,je jouis,mais ferme la !